Menu
handplanet handplanet



"il n'y a pas de crise au HBC Nantes" l'entraîneur nantais Thierry Anti

Rédigé le Samedi 11 Novembre 2017 à 18:09 | Lu 978 fois



L'entraîneur du HBC Nantes Thierry Anti © Maxppp -
L'entraîneur du HBC Nantes Thierry Anti © Maxppp -
Les handballeurs nantais sont en Hongrie. Ils défient ce samedi Szeged à l'occasion de la septième journée de la Ligue des Champions. A la peine en championnat avec déjà quatre défaites, le H vit une période très compliquée. Analyse avec son entraîneur Thierry Anti.

Mutique et soucieux durant le voyage ce jeudi entre Paris et Szeged, l'entraîneur nantais Thierry Anti avait retrouvé le sourire et sa verve ce vendredi à l'heure de faire le point dans l'un des salons de l'Hotel Art de Szeged. A 58 ans, l'ancien coach de Créteil vit l'une des périodes les plus difficiles depuis son arrivée au HBC Nantes en 2009. Si le parcours de ses protégés est honorable en Ligue des Champions, il est en revanche chaotique en championnat avec déjà quatre défaites en huit journées.

France Bleu Loire Océan : Quel constat faîtes vous à la lecture des résultats du HBC Nantes depuis le début de la saison ?

Thierry Anti : "Certains joueurs se sont égarés du projet commun. Ils se sont dispersés. Ils ne donnent plus ce qu'ils peuvent donner. Ils ont des préoccupations personnelles. De là à dire qu'ils prennent les matchs de Ligue des Champions plus au sérieux que les matchs de championnat, je n'ose l'imaginer. En Ligue des Champions, on a tout à gagner alors qu'en championnat, on a tout à perdre. Mais ça, on doit l'assumer. Nous sommes peut-être dans une phase d'apprentissage du très haut niveau".

France Bleu Loire Océan : Etes-vous inquiet ?

Thierry Anti : "Je ne suis pas content. Je sais qu'on a pris du retard en championnat. Je suis plutôt déçu d'avoir perdu des points sur des concurrents directs. C'est un gros challenge qui nous attend. Et dans la conjoncture actuelle, j'espère avoir l'équipe pour réaliser ce retour. Nous sommes dans une mauvaise situation. Il faut en prendre conscience. Aujourd'hui, nous avons un vrai handicap".

"La règle, on la connait. Si les résultats ne sont pas là, c'est l'entraîneur qui sera en première ligne. Mais cela ne m'inquiète pas".

France Bleu Loire Océan : Le HBC Nantes est-il crise ?

Thierry Anti : "Non, il n'y a pas de crise chez nous. C'est une situation qui n'est pas acceptable vis à vis des objectifs du club. C'est clair. Mais il n'y a pas de crise entre les joueurs et le staff. Pas de crise entre les dirigeants et le staff. La règle, on la connait. Si les résultats ne sont pas là, c'est l'entraîneur qui sera en première ligne. Mais, cela ne m'inquiète pas plus que ça. Je préfère me concentrer sur le fait d'améliorer les choses".

France Bleu Loire Océan : Le HBC Nantes peut-il remettre son jeu à l'endroit sans un grand demi-centre ?

Thierry Anti : "Aujourd'hui, nous avons deux grands joueurs à la mène. Nicolas Claire et Romain Lagarde. Ils ont été sélectionnés en équipe de France fin octobre. Logiquement, tu te dis que tu as la meilleure paire demi-centre du championnat. Et bien sur le terrain, ça ne se voit pas. Depuis leur retour de sélection, ils ne sont pas à leur niveau. Et cela influe sur nos résultats. Alors bien sur, ce n'est pas la seule chose qui ne va pas dans l'équipe mais c'est un des paramètres".



Grégory Jullian France Bleu Loire Océan

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 12:19 Nîmes : Paul Teodor nouvelle recrue de l'Usam







Facebook