Menu
handplanet handplanet


handplanet

Veszprem fait exploser Barcelone

Rédigé le Dimanche 4 Juin 2017 à 16:09 | Lu 737 fois


L’affrontement entre les deux malheureux perdant de la veille reste un match attendu, car il permet tout de même de décrocher une belle médaille dans cette EHF Champions League. Veszprem tout comme Barcelone ont perdu d’une seule longueur et ils voudront forcement terminer le weekend allemand de la plus belle des façons.


Pas le temps de s’observer

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Palmarsson ne laisse pas le temps à la défense barcelonaise de se mettre dedans et lance le match de la plus belle des manières devant un public bruyant. On peut noter le changement de gardien de chaque côté par rapport à la veille avec les titularisations de Ristovksi et Alilovic, qui signe d’ailleurs un arrêt immédiat sur pénalty. Cela donne du mordant à sa défense, qui reste très agressive et compacte dans le secteur central. Il faut d’ailleurs un Jallouz chanceux à deux reprises pour tromper la vigilance de l’arrière-garde hongroise. Jusqu’à la 9ème minute, Barcelone répond toujours aux réalisations de Veszprem pour maintenir un score de parité avant de gratter un ballon qui les fait passer en tête. Cela ne dure pas longtemps et les Hongrois prennent trois unités d’avance à 8-5 sur un doublé de Lekai. 

Barcelone court après le score

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Après avoir pris un éclat de quatre buts, le temps-mort barcelonais fait du bien aux joueurs de Xavier Pascual, qui parviennent à limiter la casse temporairement. Le problème réside surtout dans la défense catalane qui prend l’eau sur bon nombre d’actions adverses et l’espoir entretenu s’amenuise de nouveau puisque Ristovski se fait mitrailler de partout : 13-9. Le salut vient peut-être avec la rentrée de Perez de Vargas qui permet au Barça de recoller à un but sur une réalisation de Mem. Son compatriote tricolore N’Guessan est également en réussite et il montre la marche à suivre au reste de l’équipe qui égalise à la 28ème. Ugalde réussit tout de même à renvoyer les rouge et noir devant à la pause avec une légère avance à 18-17 dans un match résolument tourné vers le jeu offensif.

L’impact physique fait basculer le match

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Nagy compte bien obtenir la médaille de bronze et il le fait savoir dès le retour à ses adversaires. En prenant trois buts d’avance, Veszprem fait de nouveau un break anéanti quelques minutes plus tard par la sortie pour deux minutes de Terzic et le jeu sans gardien. Barcelone égalise une nouvelle fois à 22-22 sur un missile à la hanche de Jallouz et les supporters catalans peuvent faire trembler leur tribune de joie. Malheureusement pour eux, la défense verte ne peut rien faire face à la puissance du suédois Nilsson. Une sensation qui se répercute également de l’autre côté du terrain où l’attaque barcelonaise ne trouve plus de solution en se faisant prendre balle en main très souvent. Le score enfle même à 27-22 lorsque Nagy récupère un ballon et marque depuis ses neuf mètres dans un but déserté par le gardien inverse.

Veszprem gère son avance

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
N’Guessan stoppe l’hémorragie espagnole, mais vu que Veszprem transforme chaque action offensive, il est très compliqué pour le Barça de revenir dans la partie. La défense coule minute après minute, ce qui permet à Palmarsson ou Lekai de se faire plaisir. A sept minutes de la fin, c’est de nouveau N’Guessan qui maintient un léger suspens à 31-27, mais sur l’action suivante, Mikler préfère clore les débats de suite. Sur deux nouvelles pénétrations de Palmarsson, la messe est dite et tout le monde comprend que pour son retour à Cologne, les joueurs catalans ne ramèneront aucune médaille du voyage. Le match se termine tranquillement sur une victoire de Veszprem par 34-30. L’agressivité physique et l’impact mis par Veszprem auront fait déjouer Barcelone, qui aura pris trop de buts pour espérer l’emporter.

Statistiques

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Veszprem : Mikler (6/18), Alilovic (4/20) – Ivancsik, Ilic (0/1), Palmarsson (8/10), Gajic (2/2), Nilsson (5/6), Nagy (6/6), Ugalde (6/9), Marguc, Rodriguez, Ancsin, Terzic, Blagotinsek, Sulic (0/1), Lekai (6/9)
 
Barcelone : Perez de Vargas (6/26), Ristovski (2/15) – Noddesbo, Tomas (1/1), Entrerrios (5/7), Sorhaindo, Arino (4/4), Rivera (5/6), N’Guessan (6/8), Syprzak (1/1), Mem (1/3), Viran (1/1), Saubich, Jicha (0/1), Jallouz (3/6), Lazarov (3/9)

Réactions d'après-match

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Timothey N’Guessan : « La défaite d’hier a fait mal. C’est un match de haut niveau, aujourd’hui, on voulait vraiment gagner, mais Veszprem a été meilleur que nous clairement. Ils nous ont tués physiquement, et même si à la fin, on a essayé de tenter des choses, ils nous ont tué. On est déçu. Terminer dernier du Final4 ça fait mal, mais on va essayer de retenir les bonnes choses. Il nous reste un titre à gagner en fin de semaine et il va falloir s’en remettre. »
 
Dika Mem : La défaite fait mal, mais est-ce que pour ton premier Final4, tu arriveras à garder du positif ?
« Il faut toujours garder du positif dans une compétition ou dans un match. Maintenant, on a perdu nos deux matchs et ça va nous servir de leçon pour les prochaines années, si on a la chance de revenir ici. »

Qu’a-t-il manqué aujourd’hui ? Est-ce que les jambes étaient un peu lourdes ?
« Non, parce que les deux équipes ont perdu hier. Il ne faut pas se cacher derrière la déception d’avoir perdu hier. Je pense, qu’ils avaient un peu plus envie que nous, mais ils ont surtout mieux maitrisé le match. Ils n’ont jamais paniqué, en attaque et en défense, ils étaient toujours bien placés. »

Justement, est-ce que ce n’est pas aussi la défense du Barça qui a péché aujourd’hui ?
« A la fin, il y a plus de trente buts. C’est la deuxième fois seulement que l’on prend plus de trente buts donc ça veut dire que la défense n’a pas été efficace. On va apprendre de nos erreurs, on va rentrer et la semaine prochaine, il nous reste la coupe du Roi et il va falloir mettre le bleu de chauffe. »


Damien Polonais à Cologne pour Hand-Planet

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Mai 2019 - 16:12 Barcelone décroche son sésame pour Cologne