Menu
handplanet handplanet


handplanet

Une première pour la Norvège.

Rédigé le Samedi 28 Janvier 2017 à 10:27 | Lu 568 fois


La Norvège, comme l’avait prédit 70% du public présent ce soir, s’offre sa première finale d’un championnat du monde.

Les Croates, habitués à jouer les premiers rôles dans les championnats du monde, affrontent la Norvège, encore vierge d’une première finale d’un mondial… L’expérience face à la jeunesse : récit du match.


Un début de match poussif

©Gustavo Sports Pictures
©Gustavo Sports Pictures
Un round d’observation, de cinq bonnes minutes, sur un rythme assez lent, imposé par les Croates, montre l’absence totale d’initiative de l’attaque norvégienne. 
 
Mais les Croates, poussés par leur public, vont vite accélérer le jeu en montant les balles et prendre l’avantage 2-0, 7ème. Alors qu’il faudra attendre la 8ème pour voir le premier but de la Norvège. Ces derniers se voient sanctionner de nouveau par l’exclusion temporaire de O’SULLIVAN.
 
La défense 3-2-1 croate, oblige les Norvégiens à s’engouffrer plein centre. Cette défense, qui essaie de trop jouer les passages en force, donne du fil à retordre à la jeune garde norvégienne, qui n’y arrive pas offensivement en ce début de match (4-1 11ème).

La Norvège passe la seconde...

©Gustavo Sports Pictures
©Gustavo Sports Pictures
Mais doucement, surement et surtout en prenant enfin le jeu à leur compte, les Norvégiens reviennent sur des montées de balles rapides ou en se lançant de loin, 6-6 à la 16ème, puis 8-9 à la 21ème.
 
La défense nordique a resserré ses rangs, du coup, les Croates tombent sur un mur et c’est par la vitesse et l’efficacité de leurs ailiers que les norvégiens prennent un bel avantage de trois buts, 8-11 à la 26ème.
 
Avantage qu’ils auront quasiment conservé à la pause, 10-12.
 

Un véritable chassé-croisé

©Gustavo Sports Pictures
©Gustavo Sports Pictures
Au retour des vestiaires, les Croates, toujours poussés par un public en délire, rattrapent leur retard en trois minutes, 12-12.
 
Les arrières norvégiens prennent enfin leur responsabilité, par TANGEN, qui fait parler toute sa puissance au tir, et SAGOSSEN en pleine inspiration, 14-15 à la 38ème.
 
C’est le gardien croate, PESIC, qui sonne la révolte… Les vieux briscards au maillot à damier lui emboîtent le pas, 18-17 à la 47ème.

Horvat peut s'en vouloir

©Gustavo Sports Pictures
©Gustavo Sports Pictures
Mais les deux équipes ne lâchent rien, les deux gardiens se montrent aussi, et la fin de match devient irrespirable. Le public ne tient plus.

Les deux équipes se rendent coup pour coup, 20-20 à la 52ème. Et 22-22, à 50 secondes… Pour un ultime pénalty sur le gong… que le gardien norvégien, BERGERUD sort…  Voici comment nous assistons aux premières prolongations de ce mondial.

Des prolongations sous haute tension

©Gustavo Sports Pictures
©Gustavo Sports Pictures
Et c’est reparti pour deux fois cinq minutes…
 
Les Croates, sur décalages, prennent deux buts d’avance, en jouant en supériorité numérique 24-22.
Mais les Norvégiens encore en jambe, reviennent à hauteur à la pause de cette prolongation, 24-24.
 
C’est d’ailleurs, eux, qui reprennent l’avantage 25-26 dès l’entame de cette deuxième prolongation... Ensuite, sur un fait de jeu, une exclusion temporaire pour le croate STEPANCIC, qui écopera finalement d’un carton rouge ... Suivi d’un pénalty sur l’action d’après pour la Norvège… 25-27. Les Croates auraient encore pu y croire, mais un tir à coté anéanti leurs espoirs… 

D’autant que la Norvège enfonce le clou sur les dernières secondes, pour l’emporter 25-28. Et voici comment la Norvège obtient son ticket pour sa première finale d’un mondial.

Les statistiques

©Gustavo Sports Pictures
©Gustavo Sports Pictures
Vivement dimanche, 17H30, pour assister à cette finale qui opposera donc la France à la Norvège.


Stats :

Croatie : MIHIC, DUVNJAK 3/13, STEPANCIC 3/4, GOJUN, MATULIC, HORVAT 6/8, KONTREC 2/3, MANDALINIC 0/1, STRLEK 2/3, MUSA 3/4, JOTIC, MAMIC 5/9, SEBETIC 1/2, CINDRIC 0/3, STEVANOVIC 3/13 (GB) , PESIC 8/25 (GB).
 
Norvège : SAGOSEN 4/10, HYKKERUD, MYRHOL 6/6, OVERBY, TONNESEN 2/5, JONDAL 2/2, BJORNSEN 5/8, LINDBOE, GULLERUD 2/2, ROD, O’SULLIVAN 0/2, TANGEN 4/9, JOHANNESSEN 0/1, HANSEN 3/6, CHRISTENSEN, BERGERUD 16/40 (GB).

Virginie Cornet et Laety K.

Notez

Dans la même rubrique :
< >