Menu
handplanet handplanet


handplanet

UN CHOC QUI A TENU SES PROMESSES

Rédigé le Vendredi 10 Décembre 2021 à 08:23 | Lu 233 fois


Au terme d'une rencontre disputée le PSG et Barcelone se neutralisent 28- 28, un choc qui aura tenu toutes ses promesses.

Jeudi soir, Barcelone se déplaçait au stade Coubertin pour y défier le PSG. Un Coubertin qui avait revêtu ses habits de fête, dans son plus bel écrin, à guichets fermés et survolté comme à chaque grande soirée européene.


photo Laurent Fontaine
photo Laurent Fontaine
Paris  domine le premier quart d'heure du match en s'appuyant sur une défense de fer,  les coéquipiers de Mikel Hansen musellent les ferveurs barcelonaises (5 -2 5'). Privé de Luka Karabatic, Kamil Syprzak et Toft Hansen se sont partagés le boulot.
Peu inspirés en attaque, les Espagnols lâchent des ballons quelques peu hasardeux aux pivots qui se heurtent au portier Vincent Gérard. Le Catalan Ferran Sole se régale face à ses anciens coéquipiers donnant ainsi le plus gros avantage aux locaux (8-3 9e). Portés  par son public,  les parisiens exploitent la moindre erreur de leurs adversaires,  Nedim Rémili enchante le public en inscrivant son 400e but en Champions League (11-6 17e).  Avec un tel avantage, chauffée par un public très bruyant, la formation parisienne domine les débats. Luc Stein sort de sa boîte offrant des caviars à ses coéquipiers (13-9 21e).
Mais l'entrée de Haniel langaro métamorphose la formation espagnole, les rouges et bleus restent muets pendant 7 à 8 minutes permettant à Barcelone de revenir,  pour finir idéalement a deux petites longueurs,  à la pause 15-17.

photo Laurent Fontaine
photo Laurent Fontaine
De retour des vestiaires, la physionomie du match prend une toute autre tournure. Les Catalans reviennent transformés, Gonzalo Perez de Vargas sort de ses gongs, Luka Cindric accélère le rythme, le jeu se délie et petit à petit le Barça revient pour prendre l'avantage (21-20 39e), profitant des deux expulsions temporaires ( Rémili et  T. Hansen). Mais heureusement, le talentueux  portier Yann Genty ferme la boutique, repoussant les ardeurs des Espagnols en réalisant des arrêts décisifs qui permettent aux siens de rester dans la course (23-24 50e). La machine barcelonaise exhibe tout son orgueil et se relance, Haniel Langaro toujours lui se régale (27 -24 54e) et Gonzalo Perez de Vargas veille.

photo Laurent Fontaine
photo Laurent Fontaine
Paris bataille pour revenir,  la tension est à son comble, le public exhulte. Ferran Sole de son aile égalise (27- 27 57e). Paris revient dans la danse et c'est de l'autre côté de l'aile que Mathieu Grébille arrache de nul 28 -28.
Suite aux résultats de ce soir, Paris et Barcelone reviennent au niveau des Hongrois et derrière les Polonais. La lutte pour les premières places de ce groupe B s'annonce terrible et le suspens reste total.

Pour Hand-Planet 
Dorine Fontaine 

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Décembre 2020 - 07:27 LdC (M) | Un Final Four attendu

Dimanche 1 Décembre 2019 - 22:39 Barcelone dompte la capitale





Galerie
MHBA062
NANCYIMG_8883
000USC082
AA112
54515511_2786815754877137_6712242819391553536_o
54278608_700929483642521_5357915179990384640_o



Facebook