Menu
handplanet handplanet


handplanet

St Cyr et Rueil en finale !

Rédigé le Jeudi 5 Avril 2018 à 13:11 | Lu 871 fois


Ce week-end se tenaient les finales de zones de la coupe de France, niveau régional, à Saint-Cyr-sur-Loire et à Lyon Caluire.


© Photo NR, Hugues Le Guellec
© Photo NR, Hugues Le Guellec
A St Cyr, les ¼ de finale ont été survolés par les locaux, sous l’impulsion de Kévin Beretta (7 buts) et Jillian Thevenet (6 buts). En maîtrisant totalement leur sujet, 15-4 à la mi-temps, le coach Christophe Spincer a pu faire tourner son effectif à plus de 10 minutes de la fin de la rencontre.
Les verts de Tourlaville, avec notamment Lucas Dalmont et leur capitaine Sébastien Jourdain, n’ont rien pu faire malgré une meilleure deuxième période de leur part, mais les jeux étaient déjà faits, score final : 23-17.
 
On aurait pu penser que  les ½ allaient être plus relevées, mais c’était sans compter sur la hargne des tourangeaux et de leur gardien Laszlo Fulop, motivé et remonté comme jamais, qui a écoeuré les tireurs adverses de Roques sur Garonne, avec ses 17 arrêts.
Les hommes de Sébastien Gandais ont tenté le tout pour le tout, avec des prises en stricts, mais le jeu bien huilé, avec, à la baguette Rémi Oliver, des hôtes du jour, était imperturbable.
Le public et les joueurs pouvaient exulter au gong, 31-17 (mi-temps : 15-8). La messe était dite, l’AccorHotels Arena les voilà !
 

A Caluire,  les débats étaient bien plus équilibrés. Rueil, le tenant du titre, et favori sur ce week-end, a eu chaud autant en ¼ (19-21 contre Benfeld) qu’en ½ (25-28 face à Albertville). Mais l’expérience a fait la différence dans le money time.
L’équipe a su réagir au bon moment.
 
Tous les joueurs ont contribué à se hisser en finale sur leurs deux confrontations du jour, puisque quasiment tous ont marqué. Un bon gardien, une belle défense… Bref un bon groupe qui n’a jamais rien lâché.
 
A noter aussi la bonne inspiration du coach, Christophe Guiselin, en ayant inscrit Rémi Riat sur la feuille de match pour les ½, puisqu’il a scoré à 7 reprises et a donc nettement contribué à la place en finale des siens.
 
Ils se sont faits peur mais ils vont pouvoir défendre leur trophée le 5 mai.
C’est déjà un beau parcours mais le meilleur reste, peut-être, encore à venir dans une finale qui s’annonce chaude et relevée par le talent des deux formations.
 
@ Photo Gustavo Sports Pictures
@ Photo Gustavo Sports Pictures



Laety K.

Notez

Dans la même rubrique :
< >




Galerie
MHBA062
NANCYIMG_8883
000USC082
AA112
54515511_2786815754877137_6712242819391553536_o
54278608_700929483642521_5357915179990384640_o



Facebook