Menu
handplanet handplanet



RENNES PEUT FAIRE LA FÊTE

Rédigé le Mardi 10 Octobre 2017 à 17:11 | Lu 596 fois



D’emblée la défense de Rennes pose des problèmes aux Gonfrevillais qui ont bien du mal à se frayer un chemin vers le but de Nicolas Lemonne et très vite les Bretons se détachent (3-1 4′). Les Normands ont beau se montrer agressifs en défense, Rennes trouve la faille grâce à des tirs aux neuf mètres d’Emmanuel Marty. Gonfreville se retrouve en difficulté et en infériorité numérique (5-2 6′).

Heureusement pour les Normands, si la clef offensive ne se trouve pas dans l’axe, passablement embouteillé, en passant par les ailes, ils parviennent à ne pas décrocher au tableau d’affichage (5-4 10′). En tout cas le match est conforme à ce qu’on pouvait en attendre, engagé à l’image du Gonfrevillais Maximilien Tike qui écope d’une deuxième exclusion (12′). Ca devient dangereux !

Les Rennais essaient de pousser à la faute leurs adversaires, ce qui fonctionne plutôt bien, les Rouge et Noir se précipitant trop. Dans ce contexte la moindre perte de balle peut coûter cher, et dans ce domaine les Gonfrevillais retombent dans leurs travers étalés une semaine plus tôt dans le Nord. Cependant, leur repli défensif étant efficace ils parviennent à limiter la casse, sans toutefois pouvoir égaliser et les hommes de Franck Prouff continuent de faire la course en tête (7-5 22′). Rennes s’appuie sur un même schéma avec sa base arrière pour frapper de loin, alors que Gonfreville essaie davantage de combinaisons ce qui lui permet d’égaliser sur une excellente relance de Florian Tike à destination de Baptiste Mir (7-7 24′) qui, dans la foulée, signe un doublé, et Gonfreville, pour la première fois, passe devant, et vire en tête à la pause (11-10).

A la reprise, on sent les deux équipes encore plus tendues qu’en première mi-temps, et aucune des deux formations ne parvient à faire le break (12-12 34′). La défense rennaise pose bien des problèmes aux Gonfrevillais qui ne parviennent pas à trouver leur pivot et sont donc contraints d’arroser aux neuf mètres avec plus ou moins de bonheur.

Mais pendant qu’ils continuent à piétiner offensivement, les hommes d’Ibou Diallo cèdent du terrain défensivement, laissant beaucoup trop de liberté au pivot adverse, Iann Jacqua Boror, déjà auteur de cinq buts. Imperceptiblement les Rennais font leur nid (17 -14 43′). Les contacts et les impacts sont plus rudes en défense, mais rien n’y fait, les Gonfrevillais n’y arrivent pas.

Le coach des Rouge et Noir aligne alors deux pivots histoire de brouiller les cartes. Et ça marche ! Les Normands reviennent à la hauteur de leurs adversaires (18-18 51′).Dans une ambiance survoltée les deux équipes sont au coude à coude à l’entame des cinq dernières minutes (19-19). Florian Tike et Olivier Laz, dans les buts, multiplient les parades, mais Rennes, sur un penalty contestable de Jean-Baptiste Laz prend l’avantage à une minute de la fin, et Gonfreville doit baisser pavillon.

GONFREVILLE – RENNES : 21 – 20 (10-11)
Arbitres : Nicolas et Olivier Clermont . 500 spectateurs.

GONFREVILLE : Rouault, F. Tike ,Bourdon (2), M. Tike, Mir (7), Coulibaly, Marciscz, Jourdain (4), Mallet (2), Pittoco, Fitte-Duval (2), Nimaga (1), Marmounier (2), Lapointe. Entraîneur : Ibou Diallo

RENNES : Lemonne, O. Laz, Thouminot (1), Olivre, Charrier (1), J.B. Laz (4 dont 3 pen), Marty (3), Minel (1), Vu, Méré, Ruellan (5), Jacqua Boror (5), Kazi (1). Entraîneur : Franck Prouff

Exclusions : Gonfreville : M. Tike (6′, 12′), Fitte Duval (29′), Lapointe (34′), Bourdon(54′). Rennes : Vu (15′, 35′)

Ouest-France

Notez

Dans la même rubrique :
< >






Facebook