Menu
handplanet handplanet



Philippe Véron Un président comblé

Rédigé le Vendredi 22 Décembre 2017 à 17:46 | Lu 714 fois


Cette année 2017 se termine c’est l’occasion de faire le point avec les présidents des clubs de St Pol sur mer, Dunkerque, Hazebrouck et Gravelines.
A tout seigneur tout honneur, le président du HBCM St Pol sur mer a accepté de faire le point sur le parcours de son équipe en 2017. Et sera donc le premier à se lancer dans notre exercice de l'interview.


Bonjour Philippe

 

  • Cette année a été très bonne pour St Pol avec tout d'abord un championnat de pré-nationale remporté de belle manière. Un mot sur cette victoire ?

Oui, une bien belle victoire. Au delà de la montée en Nationale 3, c’est la victoire d’un collectif, d’un groupe qui a vite adhéré à notre philosophie de club convivial. D’ailleurs les joueurs de cette équipe ont leur cri de guerre « la Famille » dont leur mentor s’appelle Laurent Gruselle. Ce n’est pas pour rien !

- Au terme de la 10ème journée, ton équipe est leader est-ce une surprise ?

Oui, c’est une très belle surprise. Je pense que la préparation sérieuse associée aux 3 matchs de Coupe de France contre des équipes de Nationale 2 ont fait que nos joueurs se sont aguerris face à des équipes évoluant depuis quelques années au niveau National.

- L’équipe est capable de dominer territorialement son adversaire, puis être en panne d attaque, pourquoi n'arrive t'elle pas a plus être tueuse dans le match ?

il faut quand même noter que depuis le début de saison, nous jouons sans notre meneur de jeu Antoine Desaegher, blessé aux ligaments croisés. Notre base arrière s’en trouve diminuée et dès qu’un autre arrière a un coup de moins bien, les solutions de rechange ne sont pas si prolifiques. Il faut que le jeu se développe jusqu’aux ailiers mais la partie technique, c’est Laurent qui a les pleins pouvoirs et je vous certifie qu’il ne lésine pas pour leur faire travailler de nouvelles phases de jeu.

 - Sur les dernières rencontres, des joueurs comme Loic Faveau et Alexandre Histre reviennent à un niveau conforme à leur potentiel ...

Loic a effectivement connu une baisse de régime mais le dernier match contre Plesseenne l’a remis sur les rails. Concernant Alexandre, j’espère qu’il a enfin pris conscience du potentiel énorme qu’il possède et qu’il doit exprimer son talent dans les prises d’intervalle et non en jouant latéralement. Le match de plesseenne et dernièrement le match en équipe B contre Vieux Condé m’a rassuré sur le sujet car ce garçon est vraiment une petite pépite.

- Un mot sur les performances d’Alan Mohamed qui est absolument monstrueux depuis le premier match ?

Alan est un formidable joueur. Il a des compétences physiques et techniques impressionnantes, c’est un battant et ce n’est pas surprenant que des clubs environnants lui ont fait des yeux doux à l’intersaison. Mais Alan a aussi cet esprit « famille » ; l’ambiance du club et la présence de Laurent ont fait pencher la balance de notre côté et je ne le regrette pas car c’est un gars super.

 - Le recrutement a été très bien fait également car Jéremie Littière apporte toute son expérience...

Au début de la saison 2017 / 2018, nous avons recruté deux joueurs ayant l’expérience de la Nationale 2 :

Jérémie Littière, dont le but principal était d’avoir un rôle de formateur auprès de nos deux autres gardiens que sont Mickael Rommelaere et Maxime Marteel tout en gardant un temps de jeu qui devrait diminuer au fil des matchs et surtout en fonction de la montée en puissance des 2 autres. Recrutement réussi car en plus, Jérémie a un esprit d’équipe formidable.

Pour Nicolas Brasseur, c’est un peu plus compliqué car il est confronté au poste de pivot avec Lahoucine Mallouck et Benjamin Pille. Nicolas ne démérite pas, il a un gros potentiel et sur les derniers matchs que j’ai vu, je ne doute que Laurent en fera un des prochain atout de l’équipe.

 - Le club est leader fin décembre, un premier bilan sur le parcours en N3 ?

7 victoires, 1 défaite et un match nul. Résultats sportifs plus que positifs. Pas grand monde n’aurait misé sur de tels résultats. Maintenant, le plus dur commence car nous sommes attendus dans chaque salle et nous sommes l’équipe à battre.

 - A quel moment feras-tu un point pour revoir les objectifs ?

Pas plus tard que samedi 16 décembre, avec des collègues très proches, nous avons commencé à évoquer une éventuelle montée en Nationale 2 et comment grandir au sein du club. C’est une grande avancée car il n’y a pas si longtemps, je jouais encore mon Guy Roux du Football en jouant le maintien. Mais Laurent Gruselle ne fait pas grandir uniquement ses joueurs. Il emmène dans son sillage les dirigeants (qui gardent malgré tout les pieds sur terre).

- Que penses-tu du niveau du championnat de N3 ?

 C’est un bon niveau. Mais de belles équipes régionales avec lesquelles nous étions à la lutte l’an dernier comme Arras ou Wahagnies ont largement leur place dans ce championnat.

 - Un mot pour finir ?

Dans notre équipe fanion, plus de 50% de nos joueurs sont formés au HBCM et il n’est pas question de laisser tomber nos jeunes au détriment de l’équipe première. Pour preuve, 3 équipes jeunes évoluent en région cette saison (-15f, -18f et -15g) et nos -11 et -13 excellent dans leur championnat respectif. Et la devise du club garde tout son sens : "LA FORMATION AU CŒUR DE L’ACTION".

 
 

Chris Corion Hand Planet

 


Notez

Dans la même rubrique :
< >






Facebook