Menu
handplanet handplanet


handplanet

Patrice Canayer : "Pas de seconde chance"

Rédigé le Mercredi 22 Février 2017 à 14:24 | Lu 1020 fois



(Crédit photo : PatriciaSports)
(Crédit photo : PatriciaSports)
Après une semaine sans match, le Montpellier Handball a pu se préparer pour LA rencontre de ces 1/8ème de finale de coupe de France. Face au PSG Handball, le MHB fait figure de challenger... Et pourtant, Montpellier a su venir à bout des parisiens à plusieurs reprises la saison dernière au-delà même des espérances. Demain soir, seront-ils de nouveau relever le défi ?
Patrice Canayer, Manager général du club, se veut confiant… 

Un mot sur l’état des troupes ?
Tout le monde a repris le chemin de l’entrainement excepté Vid KAVTICNIK qui s’est fait opéré la semaine dernière du genou. Diego Simonet et Aymen Toumi seront de retour dans le groupe. Nous avons donc l’effectif au complet pour la rencontre de demain à Paris.

Est-ce que c’est le match le plus important de la saison ?
Il n’y a pas de hiérarchie concernant l’importance des rencontres. A cette date, tous les matchs sont importants sauf qu’avec celui-ci, on est à 3 rencontres d’un titre potentiel. C’est là que tout se joue et on n’a aucune seconde chance.

La saison dernière, Montpellier était le seul à venir à bout du PSG ET à 3 reprises, peut être pourriez-vous nous donner la recette ?
Je n’ai pas de recette miracle. La saison dernière, nous avons fait de bons matchs face à Paris. Notre équipe est capable de battre Paris, c’est une équipe talentueuse mais c’est aussi une équipe avec de jeunes joueurs avec parfois de l’instabilité. Il faut être patient et accepter cette phase de construction.

Peut-être pourriez-vous nous donner quelques indispensables pour titiller les parisiens demain ?
Il ne faut pas les regarder jouer et avoir la furieuse envie d’exister face à des joueurs parmi les meilleurs au monde. Il y a donc une dimension psychologique dans ce type de rencontre. Il faut se persuader qu’on peut gagner face à Paris. Ca c’est la première chose. Puis, il faut y mettre une dimension athlétique et élever notre niveau de jeu.

Vous avez eu du temps pour préparer ce match. Est-ce que cela change votre approche de la rencontre ?
Pendant la préparation, les joueurs ont mis beaucoup d’engagement et de concentration. Après le retour des championnats du monde, les joueurs internationaux ont été très impliqué et appliqué dans le projet de jeu. 

Ce retour a été plutôt positif ?
Actuellement, les cadres sont très autonomes et prennent les choses en main ce qui est très agréable. Concernant les plus jeunes, ils prennent aussi conscience de l’importance qu’ils ont dans le dispositif. Chacun se sent à sa place et ça se ressent dans les comportements.

Est-ce que vos méthodes d’entrainement ont changé ?
J’essaie d’adapter mes méthodes de management oui. On a modifié notre façon de voir le collectif car cette saison. Premièrement, il est plus dense que les saisons précédentes donc nous avons adapté notre manière d’organiser les entrainements. On s’entraine moins mais plus qualitativement. Ensuite, nous avons essayé de travailler sur l’état d’esprit du groupe. Actuellement, il y a une émulation qui est bénéfique.

Le retour des champions du monde y a contribué ?
Je trouve que Michael, Vincent, Ludovic et Valentin sont sérieux et impliqués. Ils ne sont pas du tout dans une espèce d’euphorie ce qu’on pouvait craindre après ce type de médaille. Ce n’est pas le cas.

Pourquoi avoir allégé le temps de jeu de Ludovic Fabregas, on le voit moins sur le terrain depuis son retour ?
Il y a eu pour lui une charge émotionnelle forte après ce mondial. Et il a une saison à terminer. Il reste encore 4 mois de compétition. Je ménage donc les montures qu’elle s’appelle Ludovic Fabregas ou non.

Mikkel Hansen, Luka Karabatic seront absents face à Montpellier demain soir, est- ce que ca change la donne ?
Je pourrais répondre a priori Kavticnik ne sera pas présent non plus et ce n’est pas pour cela que Montpellier ne jouera pas à son niveau demain soir. Paris est taillé pour les grands matchs et les grandes compétitions que ce soit avec Mikkel Hansen ou sans Mikkel Hansen.

RDV demain soir sur les antennes de beIN SPORTS pour assister au choc entre Montpellier et Paris. Coup d’envoi à 20h45 pour ce 1/8ème de finale de Coupe de France.

La composition de l’équipe :
GUIGOU – GERARD – PORTNER – SIMONET – CAUSSE – TRUCHANOVICIUS – TOUMI – GREBILLE – DOLENEC – ZVIZEJ – BONNEFOND – FABREGAS – PORTE – BINGO – FAUSTIN - ANQUETIL

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Mai 2019 - 13:17 Chambéry en or