Menu

Noam Loche- Ertus | "J'aimerais gagner en endurance et en rapidité."

Rédigé le Jeudi 9 Avril 2020 à 15:46 | Lu 687 fois


Durant cette période de trêve forcée, nous vous présentons un futur espoir martiniquais. Merci à Arnaud Nita pour la mise en relation avec ce jeune joueur.


Photo | Noam Loche-Ertus
Photo | Noam Loche-Ertus
Peux-tu te présenter ?
Bonjour, je m'appelle Noam LOCHE-ERTUS, j'ai 17 ans et je suis Martiniquais.

À quel âge as-tu commencé le handball ?
J'ai commencé le handball depuis mes 4 ans. 

Dans quel club joues tu et à quel niveau ?
Je suis actuellement au club de l'ASC DUCOS et nous sommes en pré-nationale.

À quel poste évolues-tu ?
J'évolue au poste de gardien.

Quelles sont tes qualités ?
Je suis mature, ambitieux et persévérant. 

Que dois-tu améliorer ?
Je pense que même lorsqu'on pense avoir atteint un bon niveau, on doit toujours chercher à s'améliorer. Pour ma part, les parades basses restent à travailler davantage. J'aimerais notamment gagner en endurance et en rapidité. 

Quels sont tes objectifs au point de vue scolaire et handballistique ?
D'un point de vue scolaire, mon objectif avant tout est d'obtenir une licence en commerce et communication qui m'aidera à développer mon entreprise sportwear par la suite. J'ai déjà quelques idées, qui pourront se concrétiser avec l'acquisition de bonnes compétences. 
D'un point de vue handballistique, mon objectif est d'atteindre le haut niveau et de pouvoir y rester le plus longtemps possible. J'espère également pouvoir faire partie de la sélection nationale au cours de ma carrière.

As-tu quelque chose à rajouter ?
J'ai passé de superbes années au pôle espoir de Martinique. La CTS a eu confiance en moi et elle a fait en sorte que je puisse donner le meilleur de moi-même, être au niveau de l'excellence, telle qu'on la conçoit dans les Pôles espoirs handball. J'espère que j'ai été à la hauteur des exigences qu'elle avait pour moi. J'encourage tous les jeunes qui sont engagés ou qui souhaitent s'engager dans un cursus sport étude à s'accrocher, à persévérer parce que c'est un parcours qui en vaut la peine. 

Chris Corion
Hand-Planet 


 

Notez