Menu
handplanet handplanet



Nicolas Tricon sera le nouvel entraîneur à la JS Cherbourg

Rédigé le Samedi 5 Mai 2018 à 09:55 | Lu 210 fois



Après l’annonce du départ de son entraîneur actuel, Chérif Hamani, il y a plusieurs semaines, la JS Cherbourg (Proligue) a dévoilé ce mercredi soir le nom du prochain coach en vue de la saison prochaine. Il s’agit de Nicolas Tricon, qui s’est engagé pour deux saisons.

Depuis début mars et le départ annoncé de Chérif Hamani à l’issue de l’exercice en cours, la JS Cherbourg était à la recherche d’un nouveau technicien.
"J’ai repris mon bâton de pèlerin et je retourne vite vers d’autres options. J’avance et je sais où je veux aller, avait déclaré dans la foulée Vincent Férey, le président cherbourgeois. J’ai déjà rencontré certaines personnes. Je me rends compte que Cherbourg, sa ville et son public attirent. Le but est de trouver le bon, celui qui correspondra le plus aux valeurs et au projet du club. J’aimerais maintenant qu’on avance rapidement pour l’annoncer le plus tôt possible."
Nicolas Tricon, un vrai profil de formateur

La réponse est donc survenue ce mercredi soir, deux jours avant le match comptant pour la 25e et avant-dernière journée de Proligue, vendredi soir (20 h 30), à Chantereyne. Ironie du sort : la JSC recevra Pontault-Combault, futur club de… Chérif Hamani.
En attendant, son successeur a été dévoilé : il s’agit de Nicolas Tricon. Âgé de 50 ans, il a passé plus de 19 ans au club de Montélimar. Il l’a notamment fait passer d’Excellence région à Nationale 1, et a joué les playoffs d’accession en Proligue. Autre ligne à son palmarès : il a également remporté deux fois le titre de Champion de France -18 ans avec Montélimar.
Il correspond donc au profil qui était recherché par Vincent Férey pour s’inscrire dans un projet sur la durée. Le technicien s’est engagé pour deux saisons avec la JSC. Il prendra ses fonctions le 1er juillet prochain.

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Novembre 2018 - 16:00 ProLigue | J8 | Créteil poursuit sa route

Samedi 10 Novembre 2018 - 12:50 Nancy confirme en toute sérénité







Facebook