Menu
handplanet handplanet



N3M | C'est la rentrée au Villemomble Handball

Rédigé le Mardi 4 Septembre 2018 à 12:00 | Lu 1779 fois


Après une montée en Nationale 2 l'an dernier avec Aïmen Zren aux commandes, puis une saison 2017/2018 quelque peu chaotique, minée par les blessures et ponctuée par une rélégation en N3M, Villemomble Handball recevait, dimanche 2 septembre, la Stella Sports Saint-Maur (N3M) pour sa 4ème rencontre de préparation .


Le match du week-end...

© Gib Pictures
© Gib Pictures

De match ou de suspense, en réalité, il y eut peu. En effet, malgré un début de rencontre équilibré (5 - 5, à la 10ème, 8 - 6, à la 13ème) l'écart allait rapidement grandir, pour atteindre 7 buts (19 - 12) à la pause. A la reprise, les deux staffs allaient quelque peu faire tourner et faire "travailler" leurs effectifs, l'écart grandissait alors (24 - 14, à la 38ème, 28 - 17, à la 45ème). Malgré un sursaut des val-de-marnais en fin de 2nde période, la rencontre se terminait sur le score de 37 à 28 en faveur de Villemomble.

 

C'est en marge de cette rencontre, que nous avons pu nous entretenir avec Didier Romoli, Président du Villemomble Handball et rencontré Thierry Tayan, le nouvel entraîneur de la N3 séquano-dionysienne, à qui nous avons posé quelques questions.


@ Gib Pictures
@ Gib Pictures

Le Handball à Villemomble : Une "vieille" histoire...

En réalité, même si sous sa forme actuelle, le club vient tout juste de fêter ses 20 ans, le handball est présent sur la commune depuis plus de 70 ans. En effet, après plusieurs titres nationaux "à 11", Villemomble fut même le 1er champion de France de handball à 7 en 1953 (VHB résulte en fait de la fusion, en 1997, des 2 clubs historiques de la ville : la Jeanne d'Arc d'une part, et la section handball de Villemomble Sports d'autre part).

Sur le plan sportif et comme le souligne Didier Romoli "L
e club est un des rares clubs franciliens disposant de 2 équipes séniors, féminine et masculine, au niveau national (N2F et N3M). Par ailleurs, avec plus de 400 licenciés, il est le plus "important" du département et comptera cette année 21 collectifs représentants toutes les catégories d'âge sur tous les niveaux de compétition : départemental, régional et national".


Enfin, Villemomble Handball se positionne comme un club "intermédiaire", formateur. Dans un passé récent, Adama SAKO, Micke BRASSELEUR ou encore Allison PINEAU sont notamment passés par le club en catégories jeunes. Le club vise à mettre en place une politique de fidélisation de ses jeunes joueurs ce qui passe, bien sûr, par le fait de proposer un niveau de jeu "intéressant".

Dans ce cadre, le président Romoli nous rappelle d'ailleurs que : "remonter en N2M assez rapidement, puis d'asseoir le club à ce niveau de jeu serait une bonne chose, même si financièrement parlant, tout a tendance à augmenter... Sauf les dotations de nos partenaires, notamment institutionnels...".


© TT VHB
© TT VHB

3 Questions à... Thierry Tayan (Entraîneur N3M - Villemomble Handball)

HP : Quel "effet" cela fait de revenir à Villemomble, club où tu as déjà passé 8 années ? Après 5 saisons passées à Ivry, pourquoi ce retour, comment l'abordes-tu ?
 

TT : C'est vrai, j'ai passé 8 années ici et j'y ai occupé à peu près tous les postes. Tout d'abord sur le "pourquoi", disons que ma situation personnelle, j'ai une grande famille (1 femme formidable sans qui cela ne serait pas possible, mais aussi 5 enfants), ne me permettait plus de tout gérer. Sur le plan familial avec des entraînements "jeunes" à 18 heures, c'était compliqué, je voulais trouver un projet séniors pour pouvoir continuer l’activité. J’ai eu de belles propositions, D2F, N2F et N2M, N3, et même Prénat, mais l'idée en revenant à Villemomble, aurait été de reformer un binôme avec Aïmen, même si ça n'a pas pu se faire. Ensuite, après les titres avec Ivry (NDLR : 4 "FINAL 4" dont 2 titres de champion de France U18 Falcony en 4 ans), il y avait sans doute aussi une sorte d'usure psychologique et une impression d'avoir "fait le tour" sur les catégories jeunes. J’entraîne les jeunes depuis l’âge de 17 ans en ayant eu une expérience sur la Sélection départementale, mais aussi un groupe seniors filles N2 et deux groupes garçons région. Je souhaitais donc un nouveau challenge…

HP : Et depuis ton arrivée, comment s'est passée la reprise ? La préparation ?

TT : Nous avons repris depuis maintenant 3 semaines, nous avons disputé 4 matchs de préparation avec un temps de jeu égal pour tous. La préparation se passe donc au mieux. Le groupe travaille bien et est réceptif, tout le monde est concerné, à l'écoute, c'est satisfaisant. J’ai l’impression que le groupe apprend vite même très vite (et tous). L'idée, je dirais que c'est que…personne n’est indispensable, mais j'ai besoin de tout le monde, que ce soient les jeunes, les vieux, les anciens, les nouveaux, tout le monde a sa place. Et puis sur les 18 joueurs du groupe, 14 sont Villemomblois de formation. Ça, c'est positif et c'est du jamais-vu !


© Gib Pictures
© Gib Pictures
HP : Et cette saison ? Les objectifs ? Ton avenir ?
 

TT : Les 5 ans passés à Ivry, mes diplômes obtenus (EFJ par exemple), m'ont permis d'acquérir de l'expérience, notamment celle du haut niveau, sur les rouages de la formation du jeune joueur, de prendre un certain recul sur les choses. J'arrive sur un nouveau projet, avec de nouvelles idées, un discours différent… Ma volonté serait d'amener le club le plus haut possible « réalisable », mais sinon…

Ce que je ne voudrais pas, par contre, c'est monter en N2 et faire l'ascenseur. Si on monte en N2, je voudrais que ce soit vraiment pour s'y installer dans la durée. Ce que j'aimerais, c'est que Villemomble redevienne une place-forte du 93 dans la formation, mais aussi que le Club donne l’envie aux Jeunes de venir jouer ici avec ce projet. La N2, oui et pourquoi pas plus ? A plus long terme…

Je souhaiterais aussi faire profiter le club de mon expérience, même sur les autres filières, avec les jeunes entraîneurs, les dirigeants et arbitres. Enfin, je sais aussi que je vais peut-être aussi être observé, que le "crédit" que j'ai pu obtenir par mes années et les résultats à Ivry, va faire que certains vont se dire "Pourra-t-il faire aussi bien en sénior à Villemomble Senior qu'en jeunes à Ivry", mais n’oublions que c’est un trinôme qui fera avancer le groupe cette année (Mickaël Boulais, adjoint, et Théo le préparateur physique) et que si « Tout seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin »


@ Gib Pictures
@ Gib Pictures
HP : cela peut aussi faire un challenge de plus à relever…

TT : Oui, effectivement…

HP : Merci Thierry, bonne continuation et à bientôt.

Patrick Gibert
Pour Hand-Planet

 
Remerciements également à Didier Romoli - Président Villemomble Handball

Notez






Facebook