Menu
handplanet handplanet


handplanet

N1M | Préparation 2019/2020 | Tournoi de Livry-Gargan : Rencontres et interviews

Rédigé le Dimanche 25 Août 2019 à 13:48 | Lu 1280 fois


À quelques semaines de la reprise des compétitions, retour sur le tournoi de Livry-Gargan, club qui accueillait ce week-end, le Beaune Handball (N2M) et la réserve de l'US Ivry (N1M). Avec deux rencontres en 2 x 30 mn au programme de chaque équipe en un après-midi, la préparation bat son plein pour les protagonistes de cette journée. En prime et en marge des rencontres, Olivier Margerit, William Holder et Samuel Honrubia ont eu la gentillesse de répondre à quelques-unes de nos questions.


R. Karisik, de retour au HBC Livry pour 2019/2020
R. Karisik, de retour au HBC Livry pour 2019/2020

HBC Livry-Gargan vs Beaune Handball

La première rencontre de ce samedi opposait le Beaune Handball à son hôte du jour. Beaune, plus en jambes, procède en contre et dans un jeu de transition efficace, prend les devants dès le début de première période (1 - 4 à la 4' puis 4 - 9 à la 14'). Les Bourguignons possèdent jusqu'à 7 buts d'avance (7 - 14 à la 20') et virent, logiquement, en tête à la pause.

La 2ème période reprend cependant sur d'autres bases, les hommes de William Holder semblent être revenus avec d'autres intentions sur leur tout nouveau parquet de l'espace Alfred Marcel Vincent (refait à neuf cet été) et mettent à mal la défense adverse. En 10 minutes, Livry-Gargan refait son retard, passe devant et prend même le large à son tour (23 - 19 à la 42'). Beaune résiste et tente de revenir au score (25 - 23 à la 51'). Le jeu s'équilibre entre ces 2 équipes encore en pleine phase de préparation et dans une fin de match où certains organismes semblent encore à la peine, les deux équipes se séparent sur le score de parité de 27 à 27.

HBC Livry-Gargan vs US Ivry b

L'US Ivry b, emmenée par Emmanuel Dott
L'US Ivry b, emmenée par Emmanuel Dott
Bien "qu'enchaînant", la fatigue ne semble pas trop handicaper Livry qui prend les devants en début de rencontre. Le début de partie est engagé et l'évolution du score se fait surtout "à coup de jets de 7 mètres". Malgré tout, au quart d'heure de jeu, Ivry réalise le premier break de la rencontre (8 - 10 à la 14') mais Livry résiste, et les deux équipes sont au contact à la pause.

Au retour des vestiaires, le score reste équilibré, le temps passe, les exclusions temporaires se succèdent des 2 côtés, mais Ivry, sans doute plus "frais", semble mieux gérer ses temps faibles. Livry-Gargan cherche un second souffle, mais n'y parvient guère. Samuel Honrubia, nouvelle recrue Ivryenne (voir par ailleurs) et ses coéquipiers, prennent le large sur des Livryens à la recherche d'un second souffle. A l'approche du money-time, l'écart est fait (26 - 32), et c'est bien Ivry qui est devant. Dans un final où Livry réussit malgré tout à maintenir un écart stable, Ivry l'emporte sur le score de 31-37.

Beaune à l'attaque
Beaune à l'attaque

Beaune Handball vs US Ivry b

Seul pensionnaire de N2M participant à ce tournoi, le BHB, malchanceux dans sa course à la montée ces 2 dernières saisons, avait l'occasion après son match nul face à Livry-Gargan, de se tester face à un nouvel adversaire évoluant à l'échelon supérieur. 

Là encore, le début de rencontre est équilibré (5 - 5 à la 10'), le staff Ivryen, qui jouer son second match à la suite, fait tourner son effectif et aucune équipe ne parvient réellement à creuser un écart avant la pause.

A la reprise, les Beaunois prennent un premier avantage : 18 - 16 à la 38ème minute (puis 20 - 16 à la 41'). Ivry tente bien, mais ne parvient pas à réduire l'écart au tableau d'affichage (25 - 22 à la 51'). Les Costaloriens ont à coeur de bien terminer la rencontre et ne lâchent rien. Ils parviennent même à prendre 6 (29 - 23 à la 56') puis 8 buts d'avance et s'imposent finalement sur le score de 31 à 23.


Le classement de la journée :
  1. Beaune Handball (1V/1N)
  2. US Ivry (1V/1D)
  3. HBC Livry-Gargan (1N/1D)

Beaune Handball
Beaune Handball

Entretien avec Olivier Margerit (Président du HBC Livry-Gargan)

Hand Planet : Président, après plusieurs échecs ces dernières années, Livry retrouve la N1, quel est votre sentiment ?

Olivier Margerit : Disons beaucoup de joie tout d'abord, c'est clair qu'on attendait cette montée depuis de nombreuses années, remettre Livry au "haut niveau", du moins au plus haut niveau amateur, c'est chose faite pour la saison qui s'annonce. Mais il faut dire aussi que si j'ose dire, la fête a été de courte durée, puisque dès le lendemain de la fête, il a fallu se mettre au travail pour préparer l'avenir et la saison en N1...

HP : Sans interférer sur le domaine sportif, y a-t-il déjà des objectifs ciblés pour la saison qui s'annonce ?

OM : Disons qu'on espère pouvoir jouer le milieu de tableau cette saison puis s'inscrire dans la durée à ce niveau dans le cadre d'un projet sportif à 5 ou 6 ans avec d'autres objectifs et aussi sur d'autres domaines.

HP : Nouveau parquet, salle rénovée, c'est une récompense "à la montée" ou une "belle" coïncidence ?

OM : Disons, ça reste une récompense mais c'est plutôt une belle coïncidence... Et ceci grâce au soutien de la Municipalité. Le changement de sol était prévu depuis de nombreuses années et déjà sous les présidences précédentes. C'est arrivé cette année et c'est très une bonne chose. Comme je viens de le dire, on a la chance d'avoir une Municipalité qui soutient le tissu associatif et sportif local. Cela nous permet de nous projeter dans l'avenir et de d'envisager de retrouver un niveau encore supérieur... Du moins, c'est mon souhait, mais c'est aussi parce qu'on a la chance d'avoir une équipe de bénévoles et de techniciens de très grande qualité. William Holder par exemple, il a connu le monde professionnel, il a connu le haut niveau, le niveau un peu plus bas, il a su s'adapter à chaque situation et c'est très important, c'est une richesse. D'autres cadres comme Pierre Gatelet, on a des U18 qui poussent... C'est un tout.

HP : Livry a donc de l'ambition dans de nombreux secteurs ?

OM : Oui, même si je donne parfois l'impression d'être surtout sur l'équipe première, on veut reconstruire complètement la filière masculine avec pour commencer, des SM2 en Pré-Nationale et une formation de qualité parce que l'avenir, ce sont les jeunes et que la formation, c'est indispensable... Pour conclure, et même si Livry est en premier lieu un club "masculin", je souhaiterais préciser également que nous allons reconstruire à compter de cette saison, une filière féminine complète, et ce, de "A à Z". Enfin, nous ouvrons aussi cette année une section qui va travailler sur le handicap. Nous avons d'ailleurs un salarié qui va oeuvrer avec des IME afin de faire découvrir le handball à des publics qui n'y ont pas toujours accès...

HP : Merci Président et à très bientôt.

OM : Avec plaisir. 

Samuel Honrubia (US Ivry)
Samuel Honrubia (US Ivry)

Entretien avec Samuel Honrubia (US IVRY)

Hand Planet : Bonjour Samuel et merci de m'accorder ces quelques instants, j'en étais pour ma part, resté au mois de juin, avec les "adieux" à Tremblay, est-ce que la "retraite" est déjà terminée, c'est une 2ème carrière ?

Samuel Honrubia :  Bonjour, non pas vraiment, plutôt la suite de l'aventure.. D'ailleurs j'ai même été en contact avec un club de LSL en juin, au final, cela ne s'est pas fait, car je dois dire que ma priorité aujourd'hui, c'est la formation et l'école de diététique... Pas une reconversion "artistique" comme ont pu l'annoncer certains médias qui font des interviews sans poser de questions... Dans la mesure où je restais sur Paris pour poursuivre ma formation et que je n'avais pas envie de couper complètement le handball... J'y joue depuis tout petit, j'habite à 10 minutes d'Ivry, je connais Emmanuel Dott l'entraîneur du centre de formation, je lui ai donc demandé si je pouvais venir m'entraîner avec eux. Et pour s'entraîner, il faut une licence, donc, voilà...

HP : C'est donc un peu un "échange de bons procédés" ?

SH : Complément, ça me permet de me maintenir en forme et de continuer à jouer au handball. Ils sont aussi très contents de m'accueillir. Je leur ai dit, je reprends mes études, je ne maîtrise pas encore la charge de travail qui sera la mienne, on s'est donc dit que j'essaierai d'être là pour les matchs à domicile ou pour donner un coup de main. Le but n'est pas de jouer tout le temps, c'est vraiment "plaisir"... Tu vois , là j'ai joué demi-centre, il y a déjà 3 jeunes au poste d'ailier, je n'ai pas signé pour cela, c'est vraiment du "handball plaisir" comme je le jouais quand j'était petit...

HP : Tu as fait la prépa ? Cela s'est bien passé ?

SH : Oui, enfin en partie. Hormis quelques jours de vacances à Montpellier, j'ai fait quelques séances et puis au niveau du jeu, il faut que je me réhabitue, parce que la dernière fois que j'ai du jouer demi-centre, même si c'était aussi en N1, c'était à Montpellier et je devais avoir 17 ans (rire..), et c'est pas vraiement le même métier...

HP : Merci Samuel pour ces quelques "précisions" sur ton avenir et à bientôt.

SH :  Avec plaisir, et puis tu vois, comme cela (rires), tu pourras diffuser la "mise au point"...

William Holder
William Holder

Entretien avec William Holder (Entr. HBC Livry-Gargan)

Hand Planet : William, une nouvelle saison débute, en N1 cette fois, comment se passe cette reprise ?

William Holder : On a repris depuis le 5 août, la préparation se passe bien, les nouveaux joueurs sont désormais pratiquement tous bien intégrés. Là, on est à 3 semaines et tout se déroule plutôt bien, c'est positif. 

HP : Et sur le travail réalisé aujourd'hui lors ces nouveaux matchs de préparation ?

WH : Disons qu'après 3 semaines de "gros" travail, on eu un petit coup de fatigue, c'est normal et ça se ressent sur le terrain... Au niveau des rencontres, aujourd'hui on finit mal contre Ivry mais sur ce qu'on a présenté depuis 3 ou 4 matchs amicaux, c'est constructif, on est en train de monter tout doucement le projet. Comme je le disais, aujourd'hui on a un petit coup de fatigue mais pour le reste c'est plutôt positif, les joueurs sont investis, tout le monde est au diapason, on avance.

HP : Et côté effectif, des nouvelles de l'infirmerie ? de Brice Herrmann * (qui passe justement à côté de nous à ce moment de l'interview) ?

WH : Oui, effectivement, on doit faire face à une blessure qui, je l'espère, ne sera pas trop compliquée. Brice, c'est notre gardien et capitaine. Certes, on a un jeune derrière, il monte sénior cette année, il devait jouer avec la réserve mais là il est mis tout de suite dans le grand bain... On va voir s'il va assurer... En tout cas, on a recruté Valentin Bachelé qui, peut prendre, heureusement, le poste à lui tout seul il l'a déjà démontré, donc pour l'instant pas encore d'inquiétude...

HP : Et sur la saison, quels seraient les objectifs, la poule est compliquée ?

WH : Disons que sur la saison, le premier objectif est simple : ce sera d'obtenir le maintien le plus rapidement possible. La poule est encore compliquée. On a 5 centres de formation (Paris, Cesson/Rennes, Nantes, Toulouse et Chartres) et des clubs comme Lanester, Bruges ou Saintes qui sont "installés" à ce niveau depuis des années et les autres ne nous feront pas de cadeau non plus, ça ne donc va pas être facile... On va découvrir, on s'y prépare et si on peut obtenir le maintien rapidement, je prends ! On part un peu dans l'inconnu, j'espère avoir quelques certitudes sur nos possibilités parce que les adversaires on ne les connait pas vraiment...

HP : Merci William et à bientôt.
 
Patrick Gibert
Team Hand Planet

* (victime d'une fracture à la main et opéré en début de préparation).


Retrouvez également toutes les images de la journée sur les pages Facebook Hand Planet ou Gib Pictures

Notez

Dans la même rubrique :
< >