Menu
handplanet handplanet



Manu Mayonnade devient sélectionneur des Pays-Bas

Rédigé le Vendredi 8 Février 2019 à 22:45 | Lu 210 fois


La fédération néerlandaise de handball officialise ce vendredi l'arrivée de Manu Mayonnade à la tête de sa sélection féminine. L'entraîneur messin restera-t-il également dans le club qu'il a mené au plus haut ? La réponse est attendue dans les prochains jours.


La nouvelle ne va pas forcément rassurer les supporters de Metz Handball : la fédération néerlandaise annonce ce vendredi que Manu Mayonnade va prendre la tête de sa sélection féminine. Le coach messin va succéder à la Danoise Helle Thomsen, qui a quitté ses fonctions fin décembre dernier. Le Girondin s'est engagé avec les Orange jusqu'aux Jeux Olympiques de Tokyo, à l'été 2020.

Un technicien particulièrement convoité

Ce n'est pas la première fois que Manu Mayonnade reçoit une proposition de ce type. Le Brésil l'avait ainsi approché après les JO de Rio, en 2016. Mais le coach était alors messin depuis à peine 6 mois, avec tout à faire. Et la fédération sud-américaine lui demandait un investissement à 100%.

Depuis, la donne a totalement changé. Manu Mayonnade a pris une envergure considérable : en trois ans, il a mené Metz à deux reprises en quart de finale de la ligue des champions - une première dans le handball féminin français. Il a aussi remporté trois titres de champion de France et a été élu trois saisons de suite meilleur entraîneur de l'année. En cette période de mercato, le natif de Mios était particulièrement convoité : le club roumain de Bucarest avait notamment formulé une proposition pour le recruter la saison prochaine.

Un avenir à Metz non encore décidé

Aux Pays-Bas, Manu Mayonnade aura sous ses ordres une équipe extrêmement talentueuse, qui s'est systématiquement qualifiée dans le dernier carré de toutes les grandes compétitions de ces dernières années. Mais sans jamais remporter le moindre titre. Les Orange ont par exemple terminé en bronze lors du dernier Euro organisé en France en décembre dernier.

En revanche, l'avenir de Manu Mayonnade à Metz n'est pas encore tranché. Le coach serait plutôt sur le départ mais au club, on ne désespère pas de réussir à le faire rester, avec les deux casquettes du coup (comme c'est le cas par exemple pour Ambros Martin, entraîneur de Rostov et sélectionneur de la Roumanie). La réponse définitive devrait intervenir en début de semaine prochaine.

Un groupe encore dans l'attente

Le principal intéressé ne s'exprimera que lundi, lors d'une conférence de presse organisée aux Pays-Bas. Pour l'ailière, Marion Maubon, c'est une super opportunité qui ne pouvait pas se refuser. "Je suis très heureuse pour lui, ça va être un autre challenge. Il fallait qu'il y vienne à un moment donné. Ca n'aura pas de conséquence sur la fin de la saison, c'est quelqu'un de travailleur qui saura s'organiser." Reste la question, tout de même, de l'avenir messin du coach. L'arrière allemande Xenia Smits n'a jamais caché qu'elle souhaitait continuer l'aventure avec Mayonnade. "Moi, c'est surtout ça qui m'importe. J'ai un peu peur pour l'équipe, pour nous. Mais on sait que c'est possible pour lui de faire les deux alors je garde l'espoir qu'il choisisse cela !"


Cédric Lang-Roth
France Bleu Lorraine Nord

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Février 2019 - 08:50 Emmanuel Mayonnade a refusé Bucarest

Samedi 5 Janvier 2019 - 15:12 Amandine Leynaud de retour en France ?







Facebook