Menu
handplanet handplanet



Ligue des champions : Montpellier sur orbite

Rédigé le Mardi 10 Octobre 2017 à 11:15 | Lu 318 fois



Benjamin Afgour et ses partenaires sont idéalement placés à la tête de la poule D. @PatriciaSports
Benjamin Afgour et ses partenaires sont idéalement placés à la tête de la poule D. @PatriciaSports
L'équipe de Patrice Canayer conforte sa première place en Ligue des champions en s'imposant dans les derniers instants à Besiktas (32-36). C'est le quatrième succès d'affilée en coupe d'Europe pour l'ensemble héraultais. Superbe.

Après le Metalurg Skopje (32-22), le champion russe Chekhov (24-28) et le champion ukrainien Zaporozhye (28-20), le MHB s'offre une 4e victoire consécutive en Ligue des champions face au champion turc Besiktas. Quatre jours après son probant succès à Nantes en Lidl StarLigue (27-30), Montpellier est décidément insaisissable en ce début de saison. A Istanbul, il n'est pas venu visiter la plus grande ville de Turquie à l'histoire chargée. Non, Montpellier est venu avec des intentions. Celles de vaincre une équipe qui lorgne sur les deux premières places qualificatives pour les barrages.

Les partenaires de Michaël Guigou ont pris le match par le bon bout. Avec un 7-0 lors des neuf premières minutes (1-7), ils endossent le rôle principal d'une partie qu'ils dominent dans tous les secteurs de jeu. Porte, Guigou et Toumi sont à la conclusion. Intenables.

LA TUILE DIEGO SIMONET

Montpellier allie attaques placées et attaques rapides à la perfection. Cette variété dans le jeu bouscule littéralement les Turcs qui peinent à rouver le bon rythme et des solutions en attaques. Ils s'en remettent alors à l'intenable turc Ramazan Döne, le vétéran arrière droit aux jambes de jeunesse. Un bras destructeur pour le meilleur buteur du match avec dix buts. Montpellier se met ensuite en difficulté, Besiktas durcit le jeu en défense et envoie son ailier Vrazalic en contre-attaques. Les Turcs reviennent à une unité (29-30) à l'entrée du money time. La pression s'installe. Alors les cadres prennent les choses en mains. Guigou trouve la lucarne sur une passe croisée, Porte enrhume son vis-à-vis à deux reprises et Kavticnik, à l'expérience, remet le train MHB dans le bon rail. Seul bémol, la sortie sur blessure de Diego Simonet, touché à l'épaule droite (52e) sur une charge en retard et une mauvaise réception.

Neuvième victoire d'affilée toutes compétitions confondues pour Montpellier. La semaine a été tout simplement magnifique.

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 13 Novembre 2017 - 15:10 Le PSG marque les esprits en Ligue des champions

Samedi 11 Novembre 2017 - 17:24 Les Messines se mettent au chaud







Facebook