Menu
handplanet handplanet



Les Chartrains lancent leur saison

Rédigé le Jeudi 15 Septembre 2016 à 09:12 | Lu 789 fois



Les Chartrains lancent leur saison
Une semaine après leur entrée en matière ratée en championnat, à Istres, les joueurs de Jérémy Roussel ont bien réagi, hier soir, en s’offrant Saran, en 16 e de finale de la Coupe de la Ligue.

Ce n'est évidemment pas la plus grosse écurie de l'élite que Chartres a fait chuter, hier soir, sur son parquet. Avec son petit budget (1,9 M€) et sa faible expérience du haut niveau, Saran aura certainement du mal cette saison pour sa première saison en Starligue (D1). Mais il fallait quand même le faire. Vainqueurs 30-27 au bout d'un match parfois décousu et dévolu au jeu sur grand espace, le CMHB28 a validé son billet pour les 8 es de finale de la Coupe de la ligue. Si cette compétition n'est pas une priorité, ce succès n'en reste pas moins une bonne nouvelle, cinq jours après le couac enregistré à Istres, en ouverture de Proligue (29-25). 

« Même si on a eu quelques temps faibles, on a réalisé un très bon match, souligne l'ailier espagnol Eduardo Reig-Guillen. À Istres, on avait raté notre entame. Là, on a vite trouvé des solutions, et tout est parti de la défense. On peut faire encore mieux dans ce secteur, mais c'était pas mal. » Avec neuf buts, le Barcelonais a confirmé son bon début de saison. « Je me suis bien adapté, mais c'est facile quand il y a de bons joueurs à côté », glisse-t-il dans un français aussi bien maîtrisé que ses shoots de l'aile. 
Dans la confusion 

Devant un public un peu plus clairsemé qu'à l'habitude, Chartres a le plus souvent fait la course en tête, en s'appuyant sur une défense bien en place. Et qui dit défense bien en place dit ballons récupérés. Les deux ailiers, Reig-Guillen à gauche et Kieffer à droite, se sont régalés dans le jeu rapide et ont alimenté la marque. 

Saran, malgré quelques ballons perdus et des soucis pour régler la mire, a collé au score (8-7, 21') dans un premier temps, avant de prendre un petit éclat avant la pause. Kieffer a marqué deux fois coup sur coup, et le CMHB28 a tourné avec un avantage de quatre buts (15-11). 

 

L'écart est même monté à cinq unités en début de seconde période (19-14, 36') sur une nouvelle réalisation de Kieffer. Mais bizarrement, Chartres a perdu le fil de son match. Lamazaa-Parry, le plus en vue des Saranais, a alors ramené son équipe dans le match (20-20, 42') et Drouhin a même brièvement donné l'avantage aux Loirétains (20-21, 43').

Finalement, les Euréliens ont réussi à se remobiliser pour remettre la main sur la partie. Non sans se faire peur quand Saran est revenu de 28-24 à 
28-27 dans la dernière minute. 
Le chrono venait alors de rendre l'âme, mais dans la confusion, Roche puis Reig-Guillen 
ont gardé suffisamment de lucidité pour mettre leur équipe à l'abri. 

De quoi se rassurer et engranger un peu de confiance avant la réception de Caen, dans dix jours. 

 

Romain Léger
www.lechorepublicain.fr/


Notez

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Septembre 2018 - 15:18 CdL | Dunkerque... "En toute logique..."

Jeudi 14 Décembre 2017 - 20:27 Dunkerque direction le Final 4







Facebook