Menu
handplanet handplanet


handplanet

Le GBDH défait mais pas abattu

Rédigé le Samedi 9 Septembre 2017 à 17:36 | Lu 563 fois


Le GBDH faisait sa grande rentrée face à un club de l’Élite ce samedi en recevant lors du seizième de finale le Fenix Toulouse Handball. Une rentrée des classes devant ses supporters.
Les handballeurs bisontins n’ont pas tremblé face aux Toulousains, mais s’inclinent tout de même de trois petites longueurs (29-32).


Photo : AH Roth
Photo : AH Roth
Une légère défaite face à un club de l’élite avec un arbitrage en leur défaveur, mais les Bisontins peuvent être fiers  de leur match. Les supporters bisontins ont  pu voir leur équipe se confronter à une équipe de l’Elite qui a montré qui était le patron.
 
Le GBDH a démarré le match de fort belle manière. Montrant des Bisontins conquérants pour ne pas faire de la figuration (3-0, 4e). Vujovic se mettait en évidence dès le début en montrant la voie à ses coéquipiers.  Philippe Gardent posait alors rapidement son temps-mort afin de remettre son équipe dans le bon sens.  Malheureusement, le coach Toulousain a su trouver les mots et le Fenix renaissait de ses cendres (10-15, 25e). Un score qui en aurait découragé plus d’un sans les Bisontins qui parviennent alors à refaire surface en atteignant la pause avec seulement deux buts de retard (14-16 MT).
 
Au retour des vestiaires le GBDH ne lâchait pas pour autant en continuant d’infliger bien des maux de tête à coach Gardent qui voyait  son équipe se faire reprendre. Simonin à la parade et Claire à la conclusion : Besançon parvenait alors à  égaliser (18-18, 35e).
Les hommes d’Alain Portes montraient un visage radieux lors de sa première sortie officielle.
Les Toulousains ne l’entendaient pas de cette oreille en accélérant de nouveau (20-26, 46e).  Le GBDH courrait encore et encore après le score revenant à plusieurs reprises à trois petites unités de leurs invités du soir (23-26, 52e) puis (27-30, 58e). Un écart de trois buts semblait donc se dessiner entre les deux clubs. Et le Fenix parvenait donc à l’emporter face à une vaillante équipe de GBDH (29-32).
 
Certes, dans un match, on retient souvent les victoires, mais il y a des défaites qui annoncent souvent des victoires dans un futur proche. Et dans ce cas, on a tous envie de retenir le positif, l’état d’esprit d’une équipe qui se bat jusqu’au bout. Messieurs, vous n’avez pas à rougir de ce résultat.
 
 

Les réactions :

Alain Portes (Coach GBDH) : « oui, mais une défaite quand on n’aime pas perdre c’est un peu contrariant. Mais au niveau du comportement, c’était pas mal. Au niveau du jeu, moi j’ai bien aimé l’investissement des joueurs, j’ai bien aimé l’enthousiasme qu’ils ont mis dans tout ce qu’ils ont fait. On a manqué un petit peu de moyen physique pour rivaliser vraiment. Et à ce niveau-là les gabarits c’est quand même fondamental. Après, on ne peut pas être complètement déçu parce que sur la manière ce n’est pas si mal mais on perd. Et souvent la marche entre perdre de peu et gagner, elle est énorme. »
 
Sylvain Rognon  (Capitaine GBDH) : « Oui, c’est ce que je dis, on peut être fier de ce que l’on a fait. Fier de la prestation collective, il faut être fier des garçons. On  avait un contrat moral à remplir au vu du premier match à domicile, avec le public, les partenaires qui viennent nous soutenir. C’est toujours un peu délicat un premier match de coupe de la ligue comme ça. On sait que c’est un gros morceau en face. Je pense qu’on a rien à regretter, on peut être fier de ce que l’on a fait ce soir. On a rien à changer on a tout donné, on a vraiment mouillé le maillot. A la fois public, à la fois les partenaires, et je pense que l’équipe et le staff sont contents. Pour nous, c’est une bonne soirée malgré la défaite, c’est une belle soirée.
 
Hand Planet : « Une bonne entrée en matière pour le championnat.. »
SR : « Oui, quelque part. Pour moi je dirais que ça valide même si c’était un match officiel, ça valide notre préparation, pour dire que l’on est dans le coup. Maintenant, on n’a pas plus de points ce soir que l’on en avait avant le match. Ce qui est vraiment important c’est de bien commencer le championnat à Billière vendredi prochain. »
 
Théo Avalange-Demouge (GBDH) :  « Oui, c’était une équipe de D1. C’était dur physiquement et c’était un gros match. Après, je pense que l’on a fait un match sérieux, plutôt appliqué. On a respecté les consignes d’Alain. Donc c’est plutôt une bonne entrée en matière pour la saison à venir. »
 
Adrien Clair (GBDH) : « Oui, mais ça reste une défaite. Après il faudrait revoir les stats mais on passe beaucoup trop de temps à cinq, je pense. On a été beaucoup, beaucoup sanctionné, à tort je ne sais pas, il faudrait revoir les images. Mais je pense que ça nous a beaucoup couté parce que l’on a pris deux ou trois zéro quand on était cinq donc ça devient compliqué après »
 
                                                                                                                   Anne-Hélène ROTH pour,
                                                                                                                   Hand Planet
                                                                                                                                      
Photo AH ROTH
Photo AH ROTH

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Septembre 2019 - 22:05 Limoges doit continuer sur cette lancée







Facebook

Galerie
MHBA062
NANCYIMG_8883
000USC082
AA112
54515511_2786815754877137_6712242819391553536_o
54278608_700929483642521_5357915179990384640_o