Menu
handplanet handplanet



Le CO Vernouillet toujours pas fixé sur son sort

Rédigé le Vendredi 17 Février 2017 à 13:14 | Lu 2005 fois



Jouera-t-il ou pas la poule haute de N1ationale 1 masculine ? Le CO Vernouillet n'est, à cette heure, toujours pas fixé sur son sort. Tout dépend d'un éventuel appel de Bruges après son forfait de l'avant-dernière journée (le 4 février).

 

Si le CO Vernouillet s'était imposé chez l'avant-dernier, Rodez en baisser de rideau de la première phase de N1, samedi 11 février, le COV se serait assuré définitivement la deuxième place derrière Angers. Et donc sa participation à cette poule haute, l'objectif de la saison. Enterrant au passage le dossier en cours sur le match Vernouillet-Bruges du 4 février qui ne s'est pas joué en raison de la non-venue des Girondins. Seulement voila, les Vernolitains se sont pris les pieds dans le tapis à Rodez (38-37), un revers qui change la donne.

« On n'a pas été capable de faire autre chose que de perdre là-bas », déclarait mercredi soir Benoît Guillaume le coach vernolitain. Dans le dossier COV-Bruges, la Commission d'organisation des compétitions de la FFHB a déclaré, à l'unanimité des membres, Bruges perdant par forfait dans son délibéré du mardi 7 février. « Les clubs ont sept jours pour faire appel des décisions de la COC que je préside, on leur notifie notre décision par recommandé, c'est à la réception de ce courrier que le délai d'appel est enclenché. À ma connaissance, aujourd'hui, (ndlr : mercredi soir), Bruges n'est toujours pas allé le chercher », nous déclarait Pascal Baude, le président de la COC. Le suspense demeure car si Bruges fait appel et que celui-ci est recevable, le match pourrait être à rejouer, en semaine, avant le début de la deuxième phase programmée dans deux semaines. En cas de défaite des hommes de Benoît Guillaume, c'est alors Lanester, en embuscade, qui leur chiperait la place de deuxième.
 

H.P.


Notez

Dans la même rubrique :
< >






Facebook