Menu
handplanet handplanet


handplanet

La finale pour ... La Suède !

Rédigé le Vendredi 26 Janvier 2018 à 21:10 | Lu 120 fois



Uros Hocevar
Uros Hocevar
C’est parti pour la deuxième demi finale.
 
Le Danemark, qui n’a pas fait dans le détail pour finir premier de son groupe en battant la Macédoine sur le large score de 20 à 31, est opposé à la Suède, diminuée par de nombreuses blessures (ou maladie).
La Suède, qui elle, est presque une équipe miraculée car après avoir perdu son dernier match, elle ne doit sa présence que grâce à la victoire de la France sur la Croatie (la Suède ayant battue les croates en phase de poule).
 
L’avantage est donc en faveur du Danemark, mais sur un seul match on sait tous que tout est possible, surtout entre « frères ennemis », scandinaves, cette fois-ci.
 
 
Contre toutes attentes, la base arrière suédoise s’en sort plutôt bien en ce début de rencontre et répond parfaitement aux attaques danoises, 5-7 à la 10’.
Et prend même trois buts d’avance sur montée de balle rapide, qui ne laisse pas le temps à la défense danoise de se mettre en place. Le temps mort danois s’impose.
 
Un temps mort qui n’aura pas l’effet escompté puisque l’écart ne change pas, à la 15’, 7-10.
Les suédois jouent simple et sont efficaces, alors que les partenaires de Anders ZACHARIASSEN ne sont pas en place en défense et offrent encore trop de solutions à leurs adversaires, 10-14, 20’.
 
Deuxième temps mort danois, mais se sont bien les coéquipiers de Jesper NIELSEN qui en profitent encore, avec deux buts de suite conclus par un kung-fu, magnifique ce que nous proposent les jaunes et bleus.
Les beaux gestes techniques ne sont pas en reste du coté danois, mais pour l’instant ils ne font pas la différence, 12-16, 22’.
 
Le Danemark aurai pu revenir à un tout petit but, mais ils ont trop tergiversé 14-16, à la pause.
 

Cette deuxième mi-temps aurait pu laisser présager un retour des rouges, et d’assister à un match bien plus équilibré, mais les Suédois continuent sur leur bonne dynamique, et jouent leur chance à fond, 16-20, 40’.
 
Les danois n’arrivent pas à passer la vitesse supérieure, et à enclencher plusieurs bonnes attaques, avec de belles phases défensives, 19-22, 45’.
Tout comme leurs adversaires, dans un temps faible, qui n’arrivent pas, eux, à prendre le large et créer une véritable différence, c’est ainsi que le match devient indécis, 21-22, 48’, au plus mauvais moment pour les suédois.
 
Il reste cinq minutes et il n’y a plus qu’un but d’écart, et balle d’égalisation entre les mains de Mikkel HANSEN sur un jet de 7m, réussi… tout est relancé, 25-25, 55’.
 
Niklas LANDIN se trou sur un tir de Mattias ZACHRISSON, suivi d’un autre tir tout en puissance de Jim PETTERSSON, qui permettent à leur équipe de reprendre l’avantage 25-28, 58’.
 
Les danois tentent le tout pour le tout avec une défense en 2/4, ils évitent ainsi le but, et inscrivent derrière un but de l’aile, il ne reste qu’un tout petit but d’écart… les suédois tirent sur le poteau et loupent le but de la victoire… mais pas les danois qui, eux égalisent à la dernière seconde et arrachent les prolongations, 28-28.


C’est reparti pour 2*5min…
 
Balle aux suédois, qui décrochent une pépite, les danois répondent dans la foulée en faisant, en plus, sortir pour deux minutes, un défenseur suédois.
Mais derrière Jim PETTERSSON part au combat et obtient un pénalty … transformé. Le gardien suédois Andréas PALICKA n’est pas en reste et réalise encore un bel arrêt, puis un deuxième sur l’attaque suivante et permet à son équipe de respirer, 30-31, 65’.
 
L’engagement est pour le Danemark, qui ne loupe pas l’occasion d’égaliser, 31-31.
Les danois défendent bien mais les suédois vont au bout de leur action, ils ne lâchent rien, on assiste à un vrai combat pour une belle place en finale.
Sur une perte de balle danoise, les suédois marquent dans le but vide, mais ne réitèrent pas sur l’action d’après, rien n’est joué, 32-33, 68’.
C’est un match fou… pour la dernière minute, balle aux suédois qui mènent d’un petit but, 33-34, mais main levée … Linus ARNESSON prend ses responsabilités et sur un saut pieds joints tente et inscrit le but de la victoire 33-35, même si le Danemark finira à une longueur, 34-35.
 
Les suédois qui n’auront jamais été menés dans cette partie, vont donc affronter les espagnols pour une belle finale.
Les français seront donc opposés aux danois pour une médaille de bronze.
 



Laety K.
Hand Planet

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Juillet 2018 - 09:45 LES BLEUETS EN FINALE







Facebook

Galerie
MHBA062
NANCYIMG_8883
000USC082
AA112
54515511_2786815754877137_6712242819391553536_o
54278608_700929483642521_5357915179990384640_o