Menu
handplanet handplanet


handplanet

La Suède fait exploser l’Argentine

Rédigé le Dimanche 15 Janvier 2017 à 19:50 | Lu 796 fois


Premier match de cette journée à Paris avec une belle opposition entre l'Argentine et la Suède dans le groupe D. Les deux équipes ont connus des fortunes diverses lors de la première journée. La Suède victorieuse du Bahreïn voudra confirmer alors que les argentins, tombés contre trop fort face au Danemark, souhaitent engranger des points dans la course à la qualification.


Un début à 100 à l'heure

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Les argentins engagent avec leur maillot traditionnel, à rayures bleues et blanches, et ils marquent sur une belle action collective par Pizarro. La réponse ne se fait pas attendre puisque Gottfridsson inscrit une merveille de lob sur Schulz. Les tirs de grande classe s'enchaînent avec une lucarne foudroyante de Sebastian Simonet et le public encore peu nombreux peut savourer cette entame. Sous l'impulsion de la famille Simonet, d'un jeu collectif et de quelques parades de Schulz, l'Argentine fait le premier break dans ce match avant que Lukas Nilsson ne ramène son équipe à 4-5 à la 11ème minute. C'est ensuite Zachrisson qui égalise puis Tollbring, par deux fois, qui donne l'avantage aux maillots noirs dans un match où la défense suédoise prend petit à petit le dessus avec également des parades à six mètres de Palicka. L'équipe sud-américaine stoppe l'hémorragie via Pizarro après un 5-0 subit en 4 minutes.
 

La Suède fait le break

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
C'est ensuite une histoire de pénaltys entre les deux équipes qui transforment avec un chabala de Tollbring, un tir à rebond de Sebastian Simonet puis une réalisation d’Ekberg. Tollbring continue sur sa lancée du premier match et donne 5 longueurs d'avance à la Suède. L'Argentine tente de répondre mais ils ne récupèrent pas assez de ballon et se font même trouer défensivement au centre par Lagergren : 8-13. Ils bénéficient ensuite d'un nouveau jet de sept conclu par un chabala de Sebastian Simonet mais une nouvelle fois sans récupérer de ballons, ils ne peuvent que maintenir l'écart en réussissant leurs attaques. Les sauvetages de Schulz en fin de mi-temps font déjouer les suédois qui se voient rejoindre légèrement avant qu'Andreas Nilsson ne marque et provoque une exclusion temporaire. Les deux équipes peuvent rejoindre les vestiaires sur le score de 11-16 grâce à un temps-mort victorieux de la Suède à 10 secondes de la fin et une annonce conclue par Zachrisson.
 

L'Argentine ne trouve pas la solution

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Gottfridsson est l'homme des débuts de mi-temps puisqu'il ouvre le compteur suédois mais sur l'action suivante son coéquipier Nielsen est exclu sur un second deux minutes contesté et sanctionné d'un troisième avertissement. Peu importe, ce sont bien les noirs qui imposent leur rythme et les échecs au tir des argentins sur Palicka ne permettent pas de voir le score se resserrer. Sur un missile de Gottfridsson l'avantage passe +8 (11-19) et le public se demande bien comment l'Argentine va pouvoir revenir. Les bleus et blanc tentent de jouer en supériorité en faisant sortir leur gardien mais ils se font prendre au piège et le fameux Gottfridsson peut marquer de loin dans le but vide. Pendant quelques minutes les grosses fautes s'intensifient et Pettersson se voient exclure immédiatement sur une poussette en l'air. C'est l'occasion rêvée pour les argentins s'ils veulent revenir mais même avec des bonnes phases offensives, ils se font prendre trop facilement dans l'autre secteur du jeu. Résultat des courses, la Suède s'envole et prend 10 buts d'avance pour mener 14-24 à 15 minutes du terme.
 

Une fin de match sans suspens

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Jeppsson signe son entrée en jeu par un but chanceux car dévié. L'Argentine n'y arrive pas face à une défense adverse bien trop compacte malgré les deux joueurs se trouvant en tribune. Quand ce n'est pas Palicka qui détourne le ballon, c'est un marché ou un contre qui fait la différence. Malheureusement pour le public, qui c'est rempli au fil de la rencontre, il n'y a plus match et le score enfle à 16-31 sur une réalisation de Konradsson. Même sur jet de sept mètres, Appelgren détourne le tir argentin et les pauvres sud-américains avec une défense bien trop fébrile sur cette seconde période ne peuvent que constater la casse en prenant un 8-0. Darj y va de son petit but alors que les argentins tentent de varier les shoots avec des roucoulettes qui ne sont pas plus fructueuses. La rencontre se termine sur des buts de Konradsson puis Vainstein avec un score très sévère de 35-17.

La Suède a montré un gros niveau de jeu avec des montées de balle rapides et une défense très solide. Le match de demain contre le Danemark sera à suivre pour connaître la vraie valeur des deux équipes scandinaves. De leur côté les argentins ont la gueule de bois mais ne doivent pas baisser les bras car la qualification est encore possible pour eux.
 

Statistiques du match

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Argentine : Schulz (4/23 arrêts), Garcia (2/16 arrêts) – F.Fernandez (2/3), Pizarro (3/7), S.Simonet (5/9), Portela, D.Simonet (2/4), P.Simonet (2/2), Querin, Vieyra (2/7), Moscariello, Garcia, JP.Fernandez (0/1), Carou (1/1), Portela (0/1), Souto Cueto (0/1), Vainstein (2/4) 

Suède : Palicka (11/26 arrêts), Appelgren (1/3 arrêts),  – Jeppsson (1/1), Darj (1/1), Tollbring (5/6), Ekberg (4/5), Konradsson (2/2), Pettersson, Lagergren (2/4), Gottfridsson (5/7), Stenmalm, Zachrisson (8/9), A.Nilsson (2/3), Nielsen (1/1), L.Nilsson (4/4)
 

Réactions d’après-match

Crédit Photo : Isa Harsin - Hand Planet
Crédit Photo : Isa Harsin - Hand Planet
Andreas Palicka : Vous avez pratiqué un gros niveau de jeu aujourd’hui. Qu’en penses-tu ?
« Mon ressenti est que nous avons eu un peu de mal pendant les cinq première minutes mais qu’après notre défense a été fantastique. Tout le match nous avons marqués beaucoup de contre-attaques. Je suis content pour cette jeune équipe qui a montré un  bon caractère tout au long du match. »

Votre niveau de jeu augmente, êtes-vous prêt pour rencontrer le Danemark ?
« Bien sûr que nous sommes prêt. Le Danemark est une belle équipe avec de très bons joueurs. On va rester concentrés, ils ont plus d’expérience que nous mais on va faire ce qu’on peut car c’est un derby. »

Fernando Garcia : On a l’impression que c’était un jour sans pour votre équipe. Est-ce la concentration qui a fait la différence ?
« Oui, on a loupé beaucoup de choses, on a pas trouvé les solutions notamment en attaque. On savait que la Suède était encore plus rapide que le Danemark et que ça jouait sur contre-attaque ou montée de balle très rapide. On n’a pas eu les solutions, on c’est un peu enflammés, on n’avait pas les bons repères donc c’est un tout. C’était compliqué, il faut être à 200% et que l’autre équipe soit un peu moins bonne mais on a essayé de changer un peu notre jeu. »

On vous voit avec la tête basse, ce qui est logique, mais pour autant ce n’est pas fini ?
« Il commence un autre championnat du monde. Il faut changer quelques petites choses dans l’attitude mais ce n’est pas fini. On a des matchs qui sont à portée de main mais il faut qu’on commence à être plus sérieux. »

Eduardo Gallardo (coach de l’Argentine) : « On a pas fait le match que l'on pensait. Il va falloir revenir sur certains détails pour que l'on soit plus performant au prochain match. »

Federico Pizarro : « La Suède a joué un très bon handball et on a perdu beaucoup trop de ballons. On doit travailler pour le prochain match. »

Kristjan Andresson (coach de la Suède) : « Je suis très fier de la performance de mon équipe car on a été très bon et surtout sur montée de balle. »

Niclas Ekberg : « On a eu une très grosse défense tout le match et Palicka a été bon. C'est vraiment important cela nous a donné de l'énergie pour obtenir un bon résultat. »

 
Damien Polonais pour Hand Planet
 

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Janvier 2021 - 08:40 Mondial 2021 | EdF (M) | Le calendrier des bleus