Menu
handplanet handplanet


handplanet

La Slovénie prend ses quartiers à Paris

Rédigé le Samedi 21 Janvier 2017 à 21:24 | Lu 900 fois


Premier huitième de finale dans l’antre de Bercy ou devrait-on dire de l’AccorHotels Arena. La Russie qui a terminé 3ème de la poule A, dans laquelle était la France, se retrouve contre la Slovénie, second de la poule B. Les deux équipes ont été capables du pire comme du meilleur durant la première phase. Malheureusement aujourd’hui, il y aura un éliminé du Mondial dans cette partie qui s’annonce pleine de rebondissements.


Un festival de buts pour démarrer

Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Ce sont les russes qui engagent la partie et qui ouvrent le score par Shelmenko malgré un premier arrêt de Skok. Alors qu’ils sont rapidement rejoints grâce à un merveilleux chabala de Marguc sur jet de sept mètres, les deux équipes vont ensuite se livrer un chassé-croisé jusqu’à 3-3. Le premier break est réalisé par la Russie sur un but de son ailier Shishkarev mais de l’autre côté Cingesar est également en réussite en ce début de rencontre. Les deux gardiens ne sont pas forcément en réussite et le pauvre Pavlenko se fait de nouveau chaber à sept mètres par Marguc. Le public peut savourer les différents gestes techniques puisque Zhitnikov régale avec une belle roucoulette avant que Dolenec ne se désaxe en pleine extension. Avec un nombre de buts plutôt nombreux, 8-8 après quinze minutes, les attaques prennent le pas sur les défenses qui peinent à rester compactes lorsque les actions s’éternisent.
 

Toujours aussi indécis

Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Les russes multiplient les fautes à six mètres sur montée de balle adverses et ils se voient logiquement réduits à quatre joueurs de champ par les deux arbitres françaises Bonaventura. Par l’intermédiaire des pénaltys, les slovènes reprennent l’avantage mais ils butent ensuite sur Kireev, qui maintient son équipe dans le coup en infériorité numérique. Malheureusement pour les rouges, une nouvelle exclusion temporaire ne va pas faire leurs affaires et Dolenec peut en profiter pour mystifier la défense. La seule raison qui empêchent la Slovénie de se détacher s’appelle Kireev. Le portier russe multiplie les arrêts et il permet à son équipe de revenir à 11-11 en envoyant marquer Kalarash sur contre-attaque. La fin de mi-temps est marquée par trois récupérations de balle, en faveur de la Russie, qui permettent aux rouges de rejoindre le vestiaire avec une avance de deux buts et un score de 15-13 après un dernier missile à dix mètres de Dereven.

Les deux équipes n’ont pas l’air d’être sujet à la pression d’un tel match à élimination et chacune tente de jouer pleinement sa chance dès qu’elle récupère un ballon sur phase défensive. Avec un écart qui n’a jamais dépassé les deux unités, le public peut assister à un match serré avec de belles actions et un suspens total pour la seconde période.
 

La Slovénie revient des vestiaires avec de belles intentions

Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Même si la Russie démarre bien la seconde période, on sent l’équipe très stressée par le résultat final, pour preuve la mini altercation entre Shelmenko et son pivot Kalarash sur un mauvais changement de secteur. Cela profite aux slovènes qui refont leur retard en moins de cinq minutes par l’intermédiaire de Kavticnik et Grebenc. Ils vont même prendre l’avantage via Cingesar avant que Shishkarev ne plante une lucarne phénoménale pour maintenir le score à 18-18. L’intensité défensive mise par les blancs commence à peser sur la rencontre puisqu’ils récupérent plusieurs ballons qui permettent de faire le trou à 18-21 sur une réalisation de Janc. C’est à nouveau lui qui va faire se lever les 8324 spectateurs de Paris en inscrivant un but dans le dos à rebond alors qu’il se faisait gentiment tamponner sur montée de balle. Mais alors que l’écart est de cinq buts, Shelmenko déclenche de loin pour redonner espoir à son peuple.

Une fin de match pour savourer

Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Dibirov a beau tenté de ramener son équipe, les russes perdent trop de ballons sur phases offensives. La défense haute des slovènes gène considérablement les tsars qui se voient limités à sept buts en vingt minutes de jeu. La meilleure solution pour eux serait que leurs gardiens fassent des arrêts importants dans le money time mais les impacts de shoot slovènes sont bien choisis et l’écart se stabilise sur cinq buts : 24-29 à la 52ème. Au contraire c’est même Skok qui s’illustre et les russes dégoupillent à l’image d’un Kalarash qui se voit exclure sur phase offensive. Les derniers espoirs rouges disparaissent lorsque Mackovsek porte l’avance à six longueurs. Le match se termine sur le score de 26-32 avec un joli lob de Kodrin depuis son aile.

La Russie quitte la compétition avec un gout amer car elle n’aura jamais réussi à trouver de solutions dans cette seconde période. De son côté, la Slovénie se donne le droit de venir refouler le Gerflor de Paris et de rêver à un dernier carré. Leur adversaire sera connu demain à l’issue de la rencontre entre l’Allemagne et le Qatar.
 

Statistiques du match

Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Russie : Bogdanov (0/1 arrêts), Pavlenko (2/14 arrêts), Kireev (8/27 arrêts) – Kiselev, Shishkarev (5/5), Kovalev (1/1), Shkurinskiy, Chernoivanov (1/1), Dereven (5/8), Chipurin, Kalarash (3/4), Shelmenko (4/9), Dibirov (3/4), Soroka, Valiullin (1/1), Zhitnikov (3/7)

Slovénie : Skok (10/33 arrêts), Lesjak (0/2 arrêts, 0/1 tir) – Blagotinsek (1/1), Henigman, Marguc (5/7), Kavticnik (3/4), Janc (3/3), Dolenec (4/6), Cingesar (6/6), Poteko (0/1), Kodrin (1/1), Gaber (1/2), Bezjak (2/3), Grebenc (2/4), Zarabec (0/1), Mackovsek (4/5)
 

Réactions d’après-match

Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Crédit Photo : Julien Crosnier - France Handball 2017
Matej Gaber : Vous avez réalisé une grosse seconde période. Vous la voyez comment de votre côté ?
« C’est parfait puisque l’on a gagné. On a pas bien joué en première mi-temps mais on a changé certaines choses. On a mieux défendu et notre gardien a fait quelques arrêts en suivant et on a pu prendre 5/6 buts d’avance. »

Vous jouez un jeu avec pas mal de contre-attaques. Est-ce votre plus grande force ?
« Nous l’avions dit au début du match. Nous voulions jouer les montées de balle tout le match et je pense qu’on l’a bien fait en seconde période. »

Et maintenant quel est l’objectif de votre équipe ?
« L’objectif est là. Nous faisons partie des 8 meilleures équipes de la compétition et nous allons pouvoir jouer libérer notre quart de finale. »

Dimitrii Torgovanov (coach de la Russie) : « Je vais féliciter la Slovénie pour cette victoire. On nous a enlevé 8 fois la balle sur phase offensive cela n’aide pas. J’ai beaucoup aimé l’organisation de cette compétition en France. Je retiens du positif de la compétition mais beaucoup de négatif avec cette défaite. »

Sergei Shelmenko : « Les gens qui connaissent le handball verront que nous avons perdu des ballons sur des décisions étranges. C’est très difficile de se battre dans cette situation. »

Veselin Vujovic (coach de la Slovénie) : « Je suis satisfait de la seconde période, on a mis plus d’intensité en défense et nous avons bien joué en attaque. »

Darko Cingesar : « On a marqué beaucoup de buts et on a été agressifs dans nos défense. C’est vraiment plaisant de jouer dans une si belle salle. »
 

Damien Polonais pour Hand Planet
 

Notez

Dans la même rubrique :
< >