Menu
handplanet handplanet


handplanet

La Slovénie gagne son Paris et prend sa demie

Rédigé le Mardi 24 Janvier 2017 à 22:57 | Lu 1006 fois


Objectif dernier carré pour les deux équipes qui s’affrontent ce soir : la Slovénie et le Qatar. La partie devrait être se jouer sur un gros engagement défensif et des attaques construites permettant de contourner les murs centraux. Il reste soixante minutes pour espérer encore une médaille pour ses pays outsiders.


La Slovénie démarre fort

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
La Slovénie entame la rencontre par une action longue de quatre-vingt secondes conclue par Henigman puis par un arrêt de Lesjak et un nouveau but de Zarabec. La réaction qatarie intervient par l’intermédiaire de Ben Ali mais les actions slovènes sont bien construites et elles posent de grand problème à la défense rouge, qui ne peut que s’incliner et écoper de plusieurs sanctions pour deux minutes. Après avoir construit le jeu, la Slovénie accélère ses possessions avec une réussite toujours aussi bonne, ce qui lui permet de creuser l’écart par un doublé de Gaber : 7-3 à la 10ème. Un chassé-croisé s’installe entre les deux équipes avec Dolenec qui répond à Roiné ou Mallash à Marguc. Comme lors de son huitième de finale, le Qatar sait faire le dos rond et grâce à deux interceptions ils reviennent dans la partie à deux unités de leur adversaire.
 

L’attaque prend le dessus sur la défense

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Après le temps-fort, place au temps faible, qui permet au slovènes de reprendre quatre longueurs d’avance malgré un missile de Roiné. Le faible taux de réussite des gardiens n’aident pas le public à s’enflammer alors que Mackovsek transperce un Saric aux abonnés absent. Il est logiquement remplacé par Al-Abdulla, qui ne trouve pas non plus la solution devant Marguc ou Mackovsek. C’est exactement le même scénario pour Skok, qui après sa rentrée n’y peut rien sur les tirs de Capote ou sur la réalisation au buzzer de Mabrouk. La mi-temps est atteinte sur le score de 18-15 en faveur de l’équipe qui a montré le plus de concentration dans cette première période.
 

Skok se montre déterminant

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Skok est bien décidé à prendre les choses en main dans ce début de mi-temps. Bien aidé par une défense haute et agressive, il détourne les trois premières tentatives rouges pour donner six buts d’avance aux blancs après une réalisation de Janc. Zarabec se paie le luxe d’humilier Saric sur un chabala monstrueux au jet de sept mètres avant que Cingesar ne lobe ce dernier sur montée de balle : 23-18 à la 39ème. Au contraire du portier qatari, Skok détourne quelques tentatives adverses avant d’envoyer le ballon dans le but vide et donner sept buts d’avance aux siens. Sachant que la défense slovène devient hermétique devant un Qatar dépourvu de solutions, les encouragements baissent d’un ton sauf quand le fameux Skok gratifie le public d’un pastis.
 

Le Qatar ne lâche jamais

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
En attaque, Grebenc continue de trouver le fond des filets d’un Saric en perdition, au contraire de son match précédent. Il faut que le Qatar récupère des ballons par le biais d’une bonne défense pour revenir au score sur deux buts de Madadi : 29-22. Hassaballa redonne un peu d’espoir à ses coéquipiers mais Blagotinsek puis Kavticnik scelle le sort du match en refaisant passer l’avance à huit buts. La lucarne surpuissante de Roiné ou le lob de Ben Ali n’y font rien car il est trop tard pour revenir au score et espérer la qualification. Les dernières banderilles qataries permettent tout de même de réduire le score à 32-30 et un 6-0 en six minutes finalisé sur un but de Mabrouk. Il y a fort à parier que ce relâchement ne plaira pas aux entraîneurs slovènes mais qu’importe puisqu’ils sont en demi.

En s’appuyant sur une solide défense et un bon Skok, la Slovénie fait chuter le Qatar, qui y aura cru jusqu’au bout, en quart de ce mondial 2017. Les joueurs de Veselin Vujovic s’offrent le droit de disputer un match de gala, jeudi soir, contre l’équipe de France, qu’ils avaient affrontée par deux fois en match de préparation. Le Qatar quitte la compétition plus tôt que prévu initialement mais sans doute trop éreinté de la joute face à l’Allemagne.
 

Statistiques du match

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Slovénie : Skok (9/28 arrêts, 1/1 tir), Lesjak (2/13 arrêts) – Blagotinsek (2/2), Henigman (1/1), Marguc (6/6), Kavticnik (1/3), Janc (1/2), Dolenec (5/6), Cingesar (2/2), Poteko (2/2), Kodrin, Gaber (3/5), Bezjak (1/1), Grebenc (3/4), Zarabec (2/7), Mackovsek (2/4)

Qatar : Saric (5/31 arrêts), Al-Abdulla (1/4) – Mabrouk (2/2), Alsaltialkrad (1/1), Roiné (8/13), Capote (5/13), Al-Karbi, Murad (1/2), Abdelhak, Alrayes (1/1), Alsafadi, Sinen, Mallash (3/4), Madadi (3/3), Ali (4/7), Hassaballa (2/2)
 

Réactions d’après-match

Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Crédit Photo : Gustavo Bogota - Hand Planet
Matej Gaber : « Je suis très heureux que nous puissions battre le Qatar. On a été très concentrés, on savait avant ce match à l’entrainement que nous devions être concentrés sur les shoots, sur les pertes de balle et du coup on a travaillé. »

Juste un petit mot sur votre futur adversaire la France ?
« On joue contre la France et tout le monde connait la France. Ils ont deux voire trois très bons joueurs sur chaque poste donc on va aller au match pour se battre. »

Il y a quelques jours, tu nous disais que vous alliez jouer librement maintenant, ce sera toujours le cas jeudi ?
« Aujourd’hui on a joué libéré et ce sera pareil jeudi. Je joue en France, c’est spécial, mais sur le terrain je ne serai pas français. »

Youssef Ben Ali : « On bosse comme des chiens, on a mérité beaucoup plus que cela. Si vous regardez la première mi-temps, il y a trop de sanctions. On a des bons jeunes, on pratique du handball mais il ne faut pas juger le Qatar avant les matchs. Vous la presse, vous mettez aussi beaucoup de pression en disant que le Qatar ne devait pas ramener des joueurs professionnels et ce n’est pas égal. Donner nous notre chance car on joue au handball. Bravo également à la Slovénie qui a fait un bon match. »

Penses-tu que vous ayez fait un bon mondial tout de même ?
« On est content de tout ce que l’on a accompli mais donner nous le droit de pratiquer notre sport sans faire de remarques. »

Valero Rivera (coach du Qatar) : « Félicitations au coach Vujovic et à l’équipe de Slovénie. Je suis très fier de mon équipe car nous terminons dans les huit premiers. Je ne souhaite pas parler d’autres choses. »

Bertrand Roiné : « Bravo à la Slovénie qui a bien joué. On a manqué d’agressivité en première mi-temps et c’est très dur de jouer dans ces conditions. On est revenu à la fin mais il était trop tard. »

Peut-être qu’aujourd’hui, il vous a manqué une bonne performance de Saric également ?
« Pour se mettre dans le match, ce n’était pas facile pour lui d’avoir que des tirs à six mètres et des contre-attaques. Je viens de voir la feuille de stat et ils font six arrêts à eux deux donc c’est vrai que ce n’est pas beaucoup pour gagner un match de haut niveau. Après on le paie mais en attaque on met 30 buts, on fait pas mal de poteaux en première aussi et malgré tout cela on est qu’à deux buts, c’est rageant. »

Veselin Vujovic (coach de la Slovénie) : « Bravo au Qatar qui possède un très bon coach. On a très bien joué pendant 50 minutes et à la fin c’était plus délicat. Je suis très satisfait du travail de mon équipe. »
 
 
Damien Polonais pour Hand Planet

Notez

Dans la même rubrique :
< >