Menu
handplanet handplanet


handplanet

La Slovénie décroche sa médaille au bout du suspens

Rédigé le Dimanche 29 Janvier 2017 à 02:06 | Lu 742 fois


Deux équipes, mais une seule place sur la boîte. Voici tout l’enjeu de cette petite finale opposant l’équipe de Slovénie à celle de Croatie. Les Slovènes donneront tout, eux qui n’ont jamais réussi à obtenir de médailles dans cette compétition, mais les croates, encore fatigués du match de la veille, ne seront pas là pour faire figuration dans la course à la breloque.


Les pertes de balles en amuse-bouche

Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
La Croatie entame bien mal la rencontre, car après un échec de Strlek sur Skok, c’est Duvjnak qui prend deux minutes d’exclusion alors que la rencontre vient à peine de débuter. Cela profite immédiatement aux Slovènes qui ouvrent le score par Bezjak, mais Cindric trouve la solution de loin pour égaliser. Alors que Blagotinsek refait le portrait de Stevanovic, une faute est sifflée sur lui, ce qui permet à Marguc de refaire passer les blancs devant au pénalty. A trop chercher la solution à l’intérieur de la défense croate, la Slovénie cafouille quelques ballons qui permettent aux Croates de se détacher après deux buts de Strlek : 3-5. Malgré un missile de Kavticnik en pleine lucarne, la Croatie fait le trou en profitant des pertes de balles adverses et en ne laissant aucune chance à Skok comme sur le lob d’Horvat depuis son aile. La roucoulette inversé de Marguc réveille les quelques spectateurs slovènes, qui font pâle figure face aux chants incessants des Croates.

Petit à petit la Croatie est partie

Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Le patron de l’équipe rouge, Domagoj Duvjnak, continue d’invectiver ses partenaires avant de leur montrer la voie à suivre sur un tir en appui. La densité et l’intensité mise en défense par son équipe font déjouer la Slovénie, qui recherche l’intervalle parfait sur chaque occasion. Les canonniers sortent les bras à l’image d’un Mamic, qui porte logiquement l’avance à quatre unités. Il est imité par son compère Sebetic, qui nettoie la lucarne pour répondre à un pétard d’Henigman. Dans son but, Skok commence à s’agacer alors qu’il prend un nouveau lob par Strlek. Il faut dire que la défense de son équipe montre quelques signes de passivité en oubliant de sortir toucher les tireurs de loin. Les deux passages en force, sifflés généreusement en faveur des Croates, permettent aux rouges de creuser encore plus l’écart et d’atteindre la mi-temps sur le score de 13-18 après un dernier but de Dolenec, qui maintient un peu de suspens dans ce match.

La Slovénie a très certainement abordé le match avec une énorme pression puisque pour la première fois de leur histoire, ils jouent pour une médaille. Cela a aidé la Croatie à faire l’écart, mais rien n’est fini puisque les blancs n’ont plus rien à perdre et dos au mur, ils risquent de tout tenter.

La défense slovène prend l’eau

Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
En revenant avec de très bonnes intentions, la Slovénie refait légèrement son retard, mais sur les actions suivantes Stevanovic est bien décidé à augmenter ses statistiques, qui restent plus faible que celle de Skok. Il détourne coup sur coup trois tirs très importants des Slovènes sur trois attaques différentes et l’interception de Duvjnak, qui porte le score à 15-22 ne laisse pas d’autres choix, à Veselin Vujovic, que de poser un temps-mort. Il faut que Grebenc trouve la solution sur un tir masqué et qu’il exulte ses partenaires pour relancer son équipe alors que Lesjak fait son entrée dans les buts pour redonner de l’allant aux Slovènes. A quinze minutes du terme, l’écart repasse à six buts sur une réalisation de Blagotinsek et il va falloir que les blancs sortent les crocs s’ils veulent encore espérer.

Il y aura match jusqu’au bout

Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Certaines actions sont poussives, on a l’impression que certains slovènes n’osent pas prendre leurs responsabilités, mais pour autant Blagotinsek hérite d’un nouveau ballon qu’il bonifie. Les défenses suivantes sont plus précises chez les blancs, qui grappillent un peu de leur retard, mais le peu de parades dans la cage n’aident pas et Cindric, qui réalise un match plein redonne cinq longueurs d’avance aux siens : 24-29 à huit minutes de la fin. C’est de nouveau le jeune Grebenc qui redonne de l’espoir à tout un peuple avant que Cingesar et un kung-fu Dolenec-Mackovsek ne ramène le score à 28-29. Il reste trois minutes et trente secondes dans une partie complétement relancée, qui voit la barre transversale jouer des tours aux Croates et Cingesar égaliser. Sebetic stoppe l’hémorragie rouge d’un tir puissant, mais Janc égalise de nouveau avant que Lesjak ne se couche sur un ballon et envoie Mackovsek redonner un avantage perdu à la septième minute du match. Le match se termine sur ce scénario improbable.

La différence a été faite en première mi-temps par la Croatie, mais tout comme la veille face à la Norvège, les joueurs de Babic n’ont pas su conserver leur avance dans le money-time. L’expérience croate et le faux rythme imposé n’auront finalement pas été récompensés alors que les Slovènes sont apparus sans jambes pendant cinquante minutes. Au terme d’une remontée inimaginable, la Slovénie et ses joueurs, en pleurs, décrochent leur première médaille, de Bronze, dans un championnat du Monde. Le public, peu nombreux, aura pu savourer jusqu’à la fin ce scénario à rebondissements.
 

Statistiques du match

Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Slovénie : Skok (9/32 arrêts), Lesjak (4/10 arrêts) – Blagotinsek (3/3), Henigman (2/3), Marguc (4/5), Kavticnik (1/4), Janc (2/2), Dolenec (2/4), Cingesar (4/5), Poteko, Kodrin, Gaber (3/4), Bezjak (4/6), Grebenc (3/4), Zarabec (1/3), Mackovsek (2/3)

Croatie : Stevanovic (8/37 arrêts), Pesic (0/2) – Mihic, Duvnjak (4/8), Stepancic (1/5), Gojun, Matulic (0/1), Horvat (4/5), Kontrec (1/1), Mandalinic (1/4), Strlek (6/8), Musa, Jotic, Mamic (1/3), Sebetic (5/6), Cindric (7/10)
 

Focus sur les gardiens

Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Ivan Stevanovic
Temps de jeu : 53’00 (26’38 en 1ère et 26’22 en 2nd)
Tirs subits (officiels) : 37
Arrêts réalisés (officiels) : 8
Pause boisson : 16

Ivan Pesic
Temps de jeu : 0’26 (en 2nd)
Tirs subits (officiels) : 2
Arrêts réalisés (officiels) : 0

Matevz Skok
Temps de jeu : 39’22 (29’24 en 1ère et 9’58 en 2nd)
Tirs subits (officiels) : 32
Arrêts réalisés (officiels) : 8
Pause boisson : 7

Urban Lesjak
Temps de jeu : 18’54 (en 2nd)
Tirs subits (officiels) : 10
Arrêts réalisés (officiels) : 4
Pause boisson : 2

Réactions d’après-match

Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Crédit Photo : Stéphane Pillaud - France Handball 2017
Matej Gaber : Félicitations, je suis très heureux pour toi. Quel match incroyable avec ce scénario fou. Un petit mot sur cette partie ?
« Je n’ai pas de mots. On était sur le terrain à dix minutes de la fin avec six buts d’avance pour la Croatie. C’est fou, on a cette médaille. »
Je t’ai vu faire un signe qui ne trompe pas pour dire que vous aviez posé vos …… sur le terrain. Vous n’avez jamais rien lâché, quelle force avez-vous trouvé ?
« J’étais complétement mort. Tout a été dur aujourd’hui. Félicitations à l’ensemble de l’équipe pour ce résultat. Le plus important est autour de mon cou. »

Zeljko Babic (coach de la Croatie) : « Je veux féliciter le coach et l’équipe de Slovénie. J’aurai aimé gagner ce match, mais être dans les quatre premiers restent une réussite. Je veux remercier mes joueurs pour tout ce qu’ils ont fait et l’organisation de ce mondial.»

Manuel Strlek : « Félicitations à la Slovénie. Je suis très désemparé, car on a perdu deux matchs très important en moins de 24h. C’est le pire moment de ma carrière. Ca me brise le cœur d’avoir perdu ce deux matchs, de mener 50 ou 55 minutes et de perdre à la fin. »

Veselin Vujovic (coach de la Slovénie) : « Je ne sais pas comment on a gagné ce soir. Bravo à la Croatie qui a très bien joué tout le match. On a pas bien défendu, on a pris trop de buts, mais les dix dernières minutes, on s’est donné la chance de gagner cette partie. C’est un rêve pour moi. »

Marko Bezjak : « On a essayé de courir de faire des contre-attaques pour revenir dans la partie. La Croatie a très bien joué. Je suis très fier de faire partie de l’équipe de Slovénie et je suis très heureux de cette médaille. »

 
Virginie Cornet et Damien Polonais pour Hand Planet
 

Notez

Dans la même rubrique :
< >