Menu
handplanet handplanet



LUC ABALO : «GAGNER ET ÊTRE SUR LE BANC, CE N’EST PAS GRAVE»

Rédigé le Vendredi 10 Février 2017 à 09:06 | Lu 2072 fois



A l’issue de son match de reprise avec le Paris SG, l’international a évoqué son avenir en équipe de France. Avec l’intention de continuer à y prendre du plaisir. 
 

Etes-vous toujours sur votre petit nuage ?
Luc Abalo : Il faut rester sur ce nuage. On a rendu heureux les gens qui nous reconnaissent maintenant dans la rue. Comme c'était en France, tout le monde a suivi. Des gens de mon entourage et même mon boulanger, qui ne suivent par le handball d'habitude, étaient à fond derrière nous. Cela nous flatte et cela nous fait plaisir. La plupart des joueurs de cette équipe sont là depuis un moment. C'est une belle récompense. Nous sommes vraiment heureux.

Comptez-vous continuer avec l'équipe de France ?
Quand je ne serai plus performant et que mes jambes n'avanceront plus, j'arrêterai. Tant que je continue à prendre du plaisir, je continuerai. Quand je dis que j'arrêterai au même moment que Mika (Guigou), c'est parce que nous faisons tous partie du même noyau avec Niko (Karabatic) et Cédric Sorhaindo. On a tous à peu près le même âge, même si Mika est un peu plus âgé (35 contre 32 ans). Cela fait plus de dix ans que nous jouons ensemble et que nous gagnons des titres ensemble. Le jour où l'un d'entre nous arrêtera, cela fera bizarre. Je pense que je partirai en même temps."

Si cela reste en l'état actuel des choses, il n’y a pas de raison donc que vous quittiez les Bleus ?
Non, il n'y a pas de raison que je bouge. Cela se passe bien avec le groupe. Il y a eu des articles sur moi parce que je jouais moins. Mais cela ne m'a pas déstabilisé. Si on gagne et que je suis sur le banc, ce n'est pas grave. C'est le sport. J'ai quand même pris du plaisir à être dans l'équipe même si j'ai moins joué lors de la finale. Il ne faut pas tout remettre en question. Sincèrement, tout se passe bien.


Notez

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 09:25 La France qualifiée en quarts de finale !







Facebook