Menu
handplanet handplanet


handplanet

LSL | J8 | Montpellier répond présent face à Ivry

Rédigé le Dimanche 11 Novembre 2018 à 22:47 | Lu 316 fois



© Gustavo Sports Pictures
© Gustavo Sports Pictures

Le début de rencontre est équilibré, mais à l'issue du premier quart d'heure, Ivry prend l'avantage (8 - 4 puis 9 - 5 à la 16e). Cependant, dans cette rencontre où les défenses prennent le pas sur les attaques, les hommes de Patrice Canayer refont peu à peu leur retard avant d'atteindre la pause sur le score de parité de 11 partout.


© Gustavo Sports Pictures
© Gustavo Sports Pictures

A la reprise et pour la première fois depuis l'ouverture du score, Montpellier prend l'avantage (12 - 13 à la 35e, 12 - 14 à la 40e). Le carton rouge dont écope Baptiste Bonnefond (pour 3x2 mn à la 39e) n'y change rien, avec 3 puis 4 buts d'avance (14-18 à la 49e), les champions d'Europe font désormais la course en tête.

Les Ivryens ne marquent plus et doivent faire face à un Vincent Gérard à 50% d'arrêt sur cette mi-temps, Montpellier gère la fin de rencontre, l'écart est fait.
Avec seulement 6 buts inscrits en 2nde période, Ivry doit de nouveau s'incliner, pour la 7ème fois en 8 rencontres, face à un Montpellier qui, après avoir fait le dos rond en début de rencontre,
a su retrouver combativité et solidarité afin de s'imposer finalement sur le score de 22 à 17.


Vincent Gérard © Gib Pictures
Vincent Gérard © Gib Pictures

© Gib Pictures
© Gib Pictures

Les Réactions de Valentin Porte (Montpellier HB)

Hand Planet : Valentin, une première réaction sur la rencontre de ce soir ?

Valentin Porte : Ce soir on a su rester solide par rapport aux derniers matchs, on ne s'est pas relâché en 2ème mi-temps là où on avait du mal à enchaîner. On fait un écart, on ne marque pas beaucoup de buts, mais on n'en encaisse pas non plus, c'est important, une victoire avec une défense qui tient. Dans le contexte actuel, chaque victoire est importante, c'est compliqué de gagner… Il y a des pièges partout, on joue un dimanche à 18 heures après ce qui s'est passé à Mannheim, on avait moins de temps pour se préparer, mais on a très bien géré ce match et c'est cela qu'il faut retenir.

Justement, après Mannheim, Patrice Canayer disait en quelque sorte "les mots ne suffisent pas, il faut des actes…"

V.P. : On a beaucoup trop parlé depuis le début de l'année, l'année dernière on parlait beaucoup moins mais là, après chaque défaite on a tendance à parler. Comme l'a dit Patrice, il y a des moments où cela ne sert à rien, il faut des actes et s'il faut passer par des solutions drastiques, on passera par là… Ce soir, il y a eu une vraie remise en question, tout le monde était à 10 / 15% plus motivé, on a revu une équipe costaude, mais il ne faut pas s'arrêter là. On a un gros match qui arrive mercredi et on verra si on arrive à aller de l'avant.

La ligue des Champions…

V.P. : Il reste 7 matchs, si on les gagne tous on se qualifie largement. Tant que sur le plan comptable , c'est jouable, on va s'accrocher. Il est hors de question que Montpellier bazarde la Ligue des Champions. Ce n'est ni notre esprit ni nos valeurs. On va s'accrocher, essayer de faire au mieux. L'an dernier, on a fait de belles choses, on peut encore en faire. Il faudra des exploits, aller gagner chez des gros, on a Rhein Neckar qui arrive, c'est une très belle équipe, on va voir si en une semaine, on a été capable d'apprendre de nos erreurs…  

Merci Valentin.


P. Canayer & M. Guigou © Gib Pictures
P. Canayer & M. Guigou © Gib Pictures

Quelques mots de "Mika" Guigou (Montpellier HB)

Hand Planet : Mika, une première réaction, elle fait du bien cette victoire ?

Michael Guigou : Oui, très bonne victoire dans la difficulté face à une équipe d'Ivry qui a mis beaucoup d'intensité au départ mais on a réussi à tenir un rythme, sans trop s'affoler et en étant sérieux pour revenir et gagner ce match.

Et le score ?

M.G. : Oui, ça arrive parfois… Les défenses et les gardiens ont pris tour à tour le dessus, cela a fait que le score est peu élevé, mais ça a été un match  avec une bonne intensité et de l'enjeu pour tout le monde. Ce sont des matchs qui sont tout de même difficiles.

Et par rapport au contexte actuel ?

M.G. : C'est  sûr que c'est une victoire qui fait du bien parce qu'aujourd'hui j'ai senti une équipe, une équipe qui s'est un peu retrouvée, des gars qui se sont battus les uns pour les autres, et c'est le secret de la victoire. En  tous cas, c'est le secret de se donner les moyens pour aller chercher, puiser… Et c'est ce qu'on a vu aujourd'hui malgré l'écart qui était assez conséquent au début -4, -5 en 1ère mi-temps. On a été solidaire, sérieux, présent les uns pour les autres et en équipe, on est parvenu à revenir et à faire le match qu'il fallait.

Et côté européen ?

M.G. : Après Kristianstad, on  s'est beaucoup parlé. Après Rhein Neckar, comme je le disais au début, par rapport à l'état d'esprit, ce n’était pas suffisant dans ce genre de match. Il y a avait une équipe particulièrement en confiance face à une équipe qui ne l'était pas. Quand on joue des équipes où le jeu est bien huilé comme celui de Rhein Neckar Lowen, c'est difficile. Aujourd'hui, je pense qu'on est sur la bonne voie et à nous, on a appris le résultat de Kristianstad face à Vezsprem, à nous d'aller prendre des points le plus rapidement possible. Je n'ai peur de personne, on a juste besoin de retrouver une équipe, des sensations les uns avec les autres.

Et cette rencontre, sur le plan "personnel" ?

M.G. : Même si ce soir je rate une contre-attaque, je suis très content de mon match, du feeling que j'ai eu avec les joueurs autour, en plus de l'état d'esprit, on s'est tous battu les uns pour les autres. Ce sont des choses très encourageantes pour la suite.

Merci Michael.
 

Patrick GIBERT
pour Hand Planet


Notez

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Avril 2021 - 21:51 Paris s'impose facilement dans le Nord