Menu
handplanet handplanet



LFH | A sens unique pour l’ESBF

Rédigé le Jeudi 13 Septembre 2018 à 09:58 | Lu 286 fois


Dans un palais des sports chaud bouillant par les températures estivales, les handballeuses bisontines n’ont pas fait dans la dentelle en recevant le promu, Saint-Amand-les-Eaux. Les erreurs du passé certes face à Paris ont été oubliées et l’ESBF n’a pas tremblé en dominant du début à la fin leur adversaire du soir (38 - 20).


Photo AH Roth
Photo AH Roth
Amanda Kolcynski fêtait sa nouvelle sélection en équipe de France, en lançant les hostilités avec un doublé (2 - 0, 1’15). Une avance qui n’allait pas finir de grandir tellement que l’ESBF ne lâchait rien, ne donnant pas le moindre espoir aux joueuses de Florence Sauval qui pour son retour à Besançon passait une mauvaise soirée. 

Les nouveaux visages de l’ESBF se mettaient en évidence dont la jeune gardienne de but Roxanne Franck avec 13 parades pour sa première devant son public. Avec une défense bien en place, une gardienne qui protège sa cage et l’ESBF s’envoler loin de son adversaire (8 - 1, 8’48). Rien ne semblait enrailler la machine bisontine. L’ESBF continuait de réciter son handball (10 - 3, 14e). Un retour aux vestiaires pour permettre aux locales de ne pas s’endormir sur leur laurier et permettre aux visiteuses de remettre dans le bon sens. Besançon menait logiquement de sept longueurs à la pause (19 - 12, MT).

Un match complet

La pause n’a pas endormi l’enthousiasme des Franc-Comtoises bien au contraire. L’ESBF continuait d’enfoncer le clou (22 - 13, 36’15). Tout allait pour le mieux, l’ESBF jouaient ses cartes jusqu’au bout, rien ne semblait les arrêter (28 - 16, 48’24). Un money-time toujours sous les coups d’accélération bisontins et d’Amanda Kolczynski avec trois nouveaux buts à son compteur (37 - 18, 57e). Une exclusion temporaire du côté de l’ESBF allait sans doute permettre d’éviter de faire un carton plein et ainsi d’arrêter l’hémorragie du promu en LFH. Comme tout compte de fée, le mot de la fin était pour la gardienne Bisontin Roxanne Franck (38 - 20).

Pas le temps d’être euphorique, pour l’ESBF qui repartira au combat dès dimanche avec un déplacement à Nice afin de continuer la série de victoire.

ESBF
Gardienne : Franck 12 arrêts (dont 0/5 à 7m), Stangik (0/1 à 7m).
Marqueuses : Bouquet 4/5, Dupuis 2/2, Frécon 3/3, Gonzalez 3/8, Granier 0/1, Kolczynski 7/8, Kouyate 4/4, Lévêque 6/8 (donc 3/4 à 7m), Rajnohova 4/4, Robert 2/3, Touré 3/3.

HBC Saint-Amand-les-Eaux
Gardiennes : Pereira 6 arrêts (dont 0/2 à 7m), Saibou 1 arrêt (dont 0/1 à 7m).
Marqueuses : Cissé 1/3 dont 1/1 à 7m, Dewez 1/1, Diaz Minto 1/8, Diaz 4/6, Filipovic 7/12 (donc 5/5 à 7m), Kante 1/2, Le Bihan 1/3, Malina 1/2 , Sumely 1/2, Vautier 2/3.


Anne-Hélène Roth pour,
Hand-Planet
Photo AH Roth
Photo AH Roth

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Octobre 2018 - 12:33 Manon Houette prolonge à Metz jusqu’en 2021

Dimanche 23 Septembre 2018 - 14:01 ​L’ESBF au bout du suspens







Facebook