Menu
handplanet handplanet



KEVIN FRECINAT LE PATRON DEFENSIF DES VERTS

Rédigé le Mercredi 17 Janvier 2018 à 22:01 | Lu 919 fois


Si le HBCM St Pol sur mer ne cesse de grandir au point de vue sportif , il le doit surtout à sa défense qui, depuis presque deux ans, est la meilleure de son championnat.
Bien articulé autour de son capitaine Kevin Frécinat , les verts sont aujourd’hui leader de Nationale 3.
Rencontre avec le patron défensif des verts …..



- Cette saison en Nationale 3 devait être celle de la découverte et ton équipe se retrouve leader. Est-ce que tu t ‘attendais à l'être fin 2017 ?

Oui et non. On savait que l'on allait avoir un groupe solide, capable de battre des équipes de N2 comme d'aller perdre chez le dernier du championnat. Nous avons une grosse solidarité accompagnée d'une grosse envie mais avant cette saison très peu d'entre nous connaissait la nationale hormis quelques matchs amicaux contre les équipes du secteur. Après, au vue des prestations que l'on a réalisé en amical contre Hazebrouck ou Gravelines la saison passée, on savait que l'on avait les moyens de bien figurer. Mais de là à être premier à la mi saison, personnellement je ne m'y attendais pas du tout.

- La politique du club sur le terrain  a toujours été construite autour d’une très grosse défense. Dès que tous les joueurs défendent leur but, cela devient mission impossible pour l’équipe adverse ?

Effectivement la défense a toujours été la marque de fabrique du HBCM. Notre réputation s'est bâtie grâce à nos qualités défensives mais on a vraiment progressé dans ce secteur de jeu depuis que Laurent est arrivé.
Oui, c'est épuisant pour l'équipe adverse. Ils viennent, prennent des coups ,doivent redoubler d'efforts pour marquer, il leur faut ensuite assurer le repli et la phase défensive à leur tour, on peut le voir à tous les niveaux, cela n'est jamais agréable d'avoir des équipes qui défendent fort surtout si les 6 joueurs de champs sont agressifs et sur la même intensité, cela peut se transformer en calvaire pour certains.


- L ‘arrivée de Jéremie Littière a apporté un plus énorme pour l’équipe ?
En effet,l'arrivée de Jerem a changé beaucoup de choses pour nous. C'est un gros plus car il nous apporte toute  son expérience en tant que  que joueur mais également celle de la nationale. Nous savons qu'il est capable de faire des matchs à plus de 20 arrêts voir  plus. Il a vraiment aidé Maxime  à progresser et il a toujours le mot juste pour motiver le groupe et le faire avancer.

- Le match à domicile contre l’ Elite Val d’Oise est significatif. Vous menez de 9 buts à dix minutes et vous gagnez d’un but à 4 secondes de la fin. Pourquoi n’arrivez-vous pas à tuer vos matchs alors que vous dominez nettement votre adversaire ?

Il y a plusieurs raisons qui font que nous ne sommes pas capable de tuer les matchs,comme le coach nous le dit. A chaque fois , on n’ est pas assez tueur,on se voit gagner le match avant de l'avoir terminé,ce qui fait que l'on se déconcentre. De ce fait,on se permet des fantaisies au tir, des passes ratées alors qu on est pas en situation de danger, des manques d'attention en défense, une chose en entraînant une autre. Nous ne marquons plus et l'équipe adverse profite de nos erreurs pour refaire son retard, ce qui nous conduit dans un temps faible qui ne devrait pas exister.Nous n'avons pas vraiment de joueurs d'expérience capable de stabiliser l'équipe, donc nous ne sommes pas capable de contrôler les temps faibles.On travaille dur pour corriger ces erreurs, nous restons une équipe jeune,il va falloir du temps pour que l'on soit capable de gérer toutes ces phases de jeux.


- Tu es le patron défensif. Par moment, n’as-tu pas envie d ‘aller jouer dans les 6 m adverses ?

Je suis un peu fainéant, j'aime bien être dans ma zone de confort, la défense me demande beaucoup d'énergie mais effectivement  après m'être consacré à celle-ci pendant quelques années,je commence à avoir des envies d'attaque, donc je joue la montée de balle dès que j'en ai l'occasion,et je laisse la place à un autre joueur. Chacun a ses qualités et au-delà des envies, le plus important reste d'avoir l'équipe la plus performante possible.

- Tu as joué depuis ton plus jeune âge avec pas mal de coéquipiers. Que représenterait une seconde montée si par bonheur l’équipe remporte son championnat ?

Une seconde montée serait exceptionnelle. Cela viendrait concrétiser le travail de tout le monde.Ce qui permettrait au HBCM de retrouver son niveau d'antan sur la scène nationale.Vivre cela avec notre équipe que nous appelons LA FAMILLE,serait pour nous tous inoubliable.Nous ferons tout notre possible pour y arriver.


- Un petit mot sur les performances d’Alan Mohamed, qui est actuellement troisième meilleur du championnat ?

Il nous a tous impressionné avec son début de saison, on le savait très solide en défense avec un gros potentiel en attaque, qu'il avait du mal à exprimer la saison passée.Il a encore beaucoup de travail mais il est vraiment en train de franchir un cap. J'espère pour lui et pour nous qu'il continuera sur sa lancée.

- Un mot pour finir ?
Je voudrais remercier les personnes qui nous suivent, qui viennent aux matchs . Les bénévoles du club sans qui tout ça ne serait pas possible,le comité directeur qui fait un travail de l'ombre extraordinaire et permet à toutes les équipes d'être dans les meilleures  conditions toute au long de la saison.Merci à toi également pour l'attention que tu nous portes et le travail que tu fais pour aider le club à se développer médiatiquement.



Chris Corion Hand Planet 

Notez






Facebook