Menu
handplanet handplanet


handplanet

IDF | Vivent les Vacances !

Rédigé le Mardi 7 Mai 2019 à 14:06 | Lu 493 fois


Les vacances de Printemps viennent de s'achever pour les jeunes Franciliens et même si la liste est loin d'être exhaustive, nous vous proposons un retour sur 4 événements organisés par des clubs de Seine-Saint-Denis à destination de leurs jeunes licencié(e)s ces dernières semaines...


Quoi de neuf à l’Est ?

Photo Gib Pictures pour Hand-Planet
Photo Gib Pictures pour Hand-Planet
Direction le département de Seine-Saint-Denis donc, où nous avons débuté par une visite du côté de Tremblay-en-France. Cette fois, pas de rencontre de Lidl StarLigue au programme, mais un stage U9/U11 organisé par le club du 23 au 26 avril en collaboration avec le Villepinte Handball. Florian Gourlaouen, directeur technique de l'association et responsable des stages TFHB et Mohamed Bouhassane dirigeant et entraîneur des U11 de Villepinte, nous ont présenté en quelques mots les activités proposées aux jeunes licenciés pendant ces stages.

Notre route nous a ensuite conduit du côté du Villemomble Handball, un club où les activités à destination des plus jeunes ne s'arrêtent quasiment pas non plus durant les vacances puisque depuis plusieurs années déjà, de nombreux stages sont organisés. Didier Romoli, président du club depuis plus de 10 ans, est revenu avec nous, sur ces événements et les activités proposées aux jeunes pendant les vacances.

Ensuite, c'est chez son voisin de l'A.S. Bondy que nous nous sommes rendus. Le club organisait jeudi 25 avril, ses 2èmes journées Hand Ensemble avec l'Etablissement Maurice Coutrot, l'appui du CDHB 93 et de la Ligue Île de France. Après une première édition cet hiver, Xavier Lioté, Président de l'ASB Handball et Lakhdar Femmami, le directeur de l'E.E.S.R.H.M.* Maurice Coutrot à Bondy, ont décidé de poursuivre l'initiative et ils ont tous les deux, répondu à nos quelques questions sur ces journées "Hand Ensemble".

Enfin, derniers des 4 clubs visités, la section Handball du Stade Olympique Rosnéen. Le SOR Handball organisait du 2 au 4 mai son 2ème mini-stage U11 baptisé, pour le fun, "Multi-Games & Handball Camp". Nous avons rencontré, Vincent Gibert, coach des U11 du club depuis l'an dernier et à l'origine du stage, ainsi que Virginie, maman de 2 jeunes "stagiaires" qui nous a livré ses impressions sur l'évènement.

Tremblay | La LSL "côté Jeunes"


S. Honrubia avec les jeunes participants au stage (Photo TFHB)
S. Honrubia avec les jeunes participants au stage (Photo TFHB)
Hand-Planet : Bonjour Florian et merci de nous accueillir, mais avant toute chose, un stage "Tremblay" sur le gymnase Lamberdière à Villepinte... C'est venu comment ?

Florian Gourlaouen : Bonjour et merci également à Hand-Planet. Disons que nous tentons de plus en plus, de travailler avec les clubs alentours. Nous l'avons fait avec Sevran ou Aulnay dans le cadre de notre tournoi international Jeunes et maintenant, avec Villepinte à travers ces  stages "Vacances".
L'idée, c'est aussi de ne pas être seulement "le gros qui pille les petits", mais de mettre en place une véritable relation avec les clubs qui nous entourent, en travaillant 
régulièrement ensemble. Dans le même ordre d'idées, Tremblay est bien évidement en Seine-Saint-Denis mais se situe à la "frontière" de 2 autres départements, et nouer des relations avec des clubs proches du val d'Oise ou de Seine-et-Marne fait aussi partie des choses qui nous intéressent et on tente d'y travailler, Il faut trouver le bon cadre.

H-P : Au niveau du club, il n'y a pas de "coupure" même pour les catégories jeunes pendant les vacances scolaires, mais en quoi ces stages se démarquent-ils des entraînement habituels ?

F.G. : A cet âge-là (8/10 ans), on ne va pas leur faire faire du hand toute la journée, les activités sont donc variées. Nous avons, par exemple, organisé une sortie à la piscine et cet après-midi nous allons au cinéma voir "Avengers". Les jeunes ont également pu bénéficier de séances en présence de joueurs du groupe professionnel comme Samuel Honrubia.
Selon les catégories d'âges, nous proposons aussi des créneaux d'aide aux devoirs. Une opération est également menée sur les U13 dans le cadre des "QPV", avec le club de rugby de Tremblay et des enseignants, avec des ateliers plus particulièrement axés sur le sport et la citoyenneté.

Et à Villepinte ?

H-P : Mohamed, bonjour, en tant que dirigeant et entraîneur à Villepinte, comment se déroulent les stages avec le voisin Tremblaysien ?

Mohamed Bouhassane : Comme l'a dit Florian, cela fait 3 ans qu'on organise ce genre de stages On n'en avait pas encore fait sur les U11, et cette année on s'est dit, allez, on se lance... On ne savait pas trop si cela allait intéresser les jeunes mais finalement, presque tous les U11 du club ont répondu présents et c'est vraiment un succès pour le club, pour les enfants et même pour les parents qui nous demandent déjà de le refaire la saison prochaine...

H-P. : Et j'imagine que cela crée des liens entres les enfants des 2 clubs, non ?

M.B. : Oui et c'est important. Au départ, on avait 17 enfants de Tremblay et autant de Villepinte. La première matinée, on en avait 17 de chaque côté et puis... Passé le déjeuner du premier jour, ils étaient tous ensemble, que ce soit lors des ateliers ou même pendant les temps de pause... Comme les 2 clubs vont d'ailleurs se rencontrer lors de la prochaine journée de championnat, on pourra observer le comportement des enfants après ce stage...

H-P : Merci pour l'accueil, un mot à ajouter ?

M.B. : Et bien disons, que de notre côté, on commence à avoir un peu d'expérience de ce genre de stage, et c'est très positif. J'incite d'ailleurs les clubs qui le peuvent à en organiser, on a parfois tellement de tension en dehors des terrains de hand, parfois même dans les tribunes... et ce type de stage, cela permet de regrouper les enfants de différents clubs, ils partagent des moments, se retrouvent en dehors, s'entendent bien et ça diminue les tensions... c'est aussi le but. Comme je le disais au début, quand on a lancé l'idée il y a 3 ans avec mon épouse (Présidente du club), ce n'était pas "que" dans le but de faire progresser les enfants, mais aussi de créer des liens, de proposer quelque chose d'un peu différent, aux gamins, quel que soit leur niveau...

Villemomble | Actvités Non-Stop !

Hand-Planet : Didier, en tant que Président du Villemomble Handball, en quoi les stages organisés pendant les vacances scolaires sont importants pour le club ? Depuis combien de temps existent-ils ?

Didier Romoli : Cela fait maintenant plusieurs années que le club organise des stages à destination de ses jeunes licencié(e)s lors des vacances scolaires. D'ailleurs le stage qui s'est déroulé à Villemomble ces 2 dernières semaines n'est pas le seul auxquels ont participé nos jeunes. Nos U15 féminines étaient cette semaine aussi en stage, à Loudun dans la Vienne, dans le cadre de relations que nous entretenons avec le club de cette ville grâce à une de nos joueuses seniors et ses parents.
Ces stages sont importants car ils sont l'occasion de faire se rencontrer différentes catégories d'âge qui ne s'entraînent pas ensemble le reste du temps. Cela permet de créer du lien entre les jeunes. Le fait de les proposer sur toute la durée des vacances permet aussi d'être une alternative par exemple, aux centre de loisirs "classiques".

Foot-Bulle au VHB photo Gib Pictures pour Hand Planet
Foot-Bulle au VHB photo Gib Pictures pour Hand Planet
H-P : Et pour revenir à ces 2 semaines de stages villemomblois, à qui s'adressaient-ils, comment cela s'est-il passé ?
 
D.R. : Le stage était à destination des plus jeunes, du mini-hand dernière année aux U13 et s'est donc déroulé sur les 2 semaines de vacances de printemps, l'encadrement étant assuré par les entraîneurs du club, Tommy un jeune du club en service civique ainsi que quelques joueuses et joueurs de nos équipes séniors évoluant en N2F et N3M.
Outre des séances d'entraînement classiques, de nombreuses activités sont proposés aux jeunes comme des sorties à la piscine ou au laser game. L'équipe d'encadrement a également organisé une course d'orientation dans un des parcs de la ville ou encore, comme tu as pu le voir lors de ta visite, ils ont participé à des animations "Foot-Bulle" jeudi après-midi.

H-P : Et l'avenir de ces stages ? Y a-t-il d'autres projets ?

D.R. : Ces stages ont du succès, ils ont donc de l'avenir. Un des projets serait peut-être de les ouvrir à de jeunes Villemomblois non licenciés, par le biais de journées ou de sessions de "découverte" du handball...

Photo Villemomble Handball
Photo Villemomble Handball

Bondy | Hand Ensemble chez les U11/U13 !

Hand-Planet : Xavier, Président, c'est la 2ème fois que ce type de manifestation est organisé à Bondy, c'est cela ?

Xavier Lioté : Effectivement, c'est la 2ème journée « Hand Ensemble » organisé au Gymnase Léo Lagrange, par l'AS Bondy  (la 1ère avait eu lieu le jeudi 28 février), ceci en partenariat avec l’Etablissement Maurice Coutrot et le Comité 93 de Handball. Axée sur l’échange, le partage et la solidarité, cette journée a permis aux enfants de la section et à ceux de l’établissement Maurice Coutrot de jouer au handball ensemble et de partager leurs impressions.

H-P : Comment est né le projet et comment cette journée s'est-elle déroulée ?

X.L. : Le projet est né de l'envie de se faire rencontrer des enfants du même âge qui évoluent dans la même ville, Bondy, et qui pourtant ne se connaissent pas. Nous voulions également que les enfants de la section prennent conscience des difficultés liées au handicap et de la chance qu'ils ont de pouvoir faire du sport en pleine possession de leur physique.
Ce fut encore une fois une super journée pendant laquelle les enfants ont joué au handball mais ils ont aussi pu se rencontrer et échanger sans aucun jugement ni aucune impression de différence.
Un premier groupe d'enfants (10 pour Maurice Coutrot et 10 pour l'AS Bondy hand) ont participé aux activités (ateliers passes, tirs, slaloms) et petits matchs. Sur le temps du midi, les enfants de Maurice Coutrot nous ont fait visiter leur établissement et  nous ont notamment expliqués comment ils évoluaient en classe.
Tous les enfants ont ensuite pu déjeuner ensemble grâce à l’aimable invitation de l’établissement et nous avons pu constater que les enfants ont facilement fait tomber les barrières du handicap physique pour discuter et jouer ensemble enfin, l'après midi un second groupe a participé aux activités mises en place par Irène Houngbadji, la directrice sportive de l'AS Bondy Hand.


H-P. : Un beau message effectivtement... Un mot pour conclure ? un message à faire passer ?

Nous souhaitons féliciter tous les enfants de la section (U11 et U13) et les enfants de Maurice Coutrot pour leur participation et leur investissement pendant cette journée. Nous remercions sincèrement tous les membres de l’établissement Maurice Coutrot qui ont permis que ce projet voit le jour : le Directeur Lakhdar Femmami, le Président de l’association APJH de Bondy, Franck Lioté ainsi que Safia Dias, Responsable éducative périscolaire et tous les éducateurs présents lors de cette magnifique journée (Laure Letto - Aide Médico Psychologique - et Kévin Dos Santos – Activités Physiques Adaptés - en particulier).
Un grand Merci aussi au CDHB 93 et en particulier à Farid Gherram pour son aide précieuse dans la mise en place technique de la journée. Nous remercions également la Ville de Bondy et le Service des Sports pour la mise à disposition du gymnase Léo Lagrange, sans oublier bien sûr, Irène Houngbadji, Directrice sportive de l’AS Bondy Handball pour son investissement auprès des enfants.
Ces journées nous ont montré à quel point tout est possible pour réunir les personnes autour d’un même projet : le sport et en particulier le handball ! Alors que cela ne s’arrête pas là et que le partenariat entre l’AS Bondy Hand et l’établissement Maurice Coutrot continue la saison prochaine !!!


Photo ASB Handball
Photo ASB Handball
HP : Monsieur Femmami, en tant que directeur de l'E.E.S.R.H.M. Maurice Coutrot, comment est venu l'idée de ce genre de rencontres ?

Lakhdar Femmami : Notre établissement est une structure associative à but médicosocial, association dont le président se trouve être également le père du président de la section handball de l’AS Bondy, Xavier Lioté. Cela a donc facilité les contacts.
Les premiers échanges ont eu lieu lors de la visite de Kyllian Mbappé dans notre établissement il y a quelques mois. Lors de cette visite il a bien sûr, beaucoup été question de ”sport et handicap”, l’idée de sessions ”Hand Ensemble” avec le club de la ville est venu tout naturellement, et en février de cette année, la première ”Journée Hand Ensemble” a pu voir le jour.


HP : Justement, sur le plan de votre établissement, que ce soit au niveau des jeunes participants ou de l’encadrement, quel est le ressenti, quels retours pouvez-vous faire après 2 cessions comme celle-ci ?

L.F. : Les retours sont excellents. Pour les jeunes de l’établissement, le fait de pouvoir rencontrer et partager des moments avec d’autres jeunes, de leur âge, valides a été pour tous une réelle joie. Pour certains, le simple fait de pouvoir ”sortir”, pratiquer une activité hors de l’établissement en était déjà une, nos jeunes sont handicapés moteur, certains sont même extrêmement dépendants, c’est parfois compliqué. La première journée a rencontré un tel succès que nous avons été obligé d’opérer une ”sélection” pour la seconde, tellement il y avait de candidats. Ces journées s’inscrivent d’ailleurs totalement dans le programme ”Ouverture sur le monde” que nous avons monté avec l’aide d’une de nos enseignantes et le club de hockey-fauteuil de Fontenay-sous-Bois et qui permet à des jeunes de l’établissement, de pratiquer régulièrement le hockey en fauteuil.

H-P : En conclusion, avez-vous un souvenir, une image, et/ou une anecdote à nous faire partager, sur ces journées ? Un message à faire passer ?

Une image tout d’abord, la solidarité dont ont fait preuve tous les jeunes valides, qui ont partagé ces 2 journées avec les jeunes de notre établissement. Une petite anecdote ensuite, lors d’une pause après un exercice où tous, valides ou non, étaient en fauteuil, on a vu les jeunes valides aller chercher leur boisson en fauteuil, alors qu’ils auraient très bien pu se lever et y aller en marchant, mais non, ils sont restés en fauteuil… Tous…
Enfin, nous tenons à remercier toutes celles et ceux qui ont permis la réalisation de ces journées : les participants, l’ASB, les instances du handball et au delà, pour son aide et son soutien au quotidien, la ville de Bondy et Madame la Maire, Sylvine Thomassin.

 

* Etablissement d'Enseignement Spécialisé et de Rééducation pour Handicapés Moteurs


Rosny-sous-Bois | "Multi-Games" chez les Aiglons !

Hand-Planet : Vincent, comment t'es venu l'idée d'organiser ce type de stage ?

Vincent Gibert : Disons que cela s'inscrit d'abord dans l'idée de proposer aux enfants des activités dans un autre contexte que les séances hebdomadaires… de les faire se rencontrer, d'apprendre à mieux se connaître, à des périodes où il n'y a pas d'entraînement au club... Au delà des stages, l'an dernier par exemple, on avait déjà organisé le "tournoi des Aiglons", cette saison nous sommes allés assister à deux matchs de ProLigue à Créteil (que nous remercions pour l'accueil) et au Tiby U21 à Serris.
Pour ce qui concerne les stages et sachant que de plus en plus de clubs en proposent, en arrivant au club l'an dernier,
je me suis dit : pourquoi pas nous ?  J'en ai parlé à Virgile, le directeur technique puis aux parents, et on a donc tenté l'expérience. Cela a plutôt bien fonctionné avec une vingtaine d'inscrits, donc nous revoilà cette année… 


H-P : Comment s'est constituée l'équipe d'encadrement pour ce stage de printemps ?

V.G. : Cette fois, nous avons "mixé" le staff, comme cela ça change aussi un peu pour les gamins. Nous étions trois. Nils (ent. U13) et moi (ent. U11), tous les deux joueurs du club en sénior et étudiants en STAPS, et Maxence qui était avec moi sur les U11 l'an dernier et qui, bien qu’ayant quitté le club depuis, est revenu "à la maison" pour ces quelques jours…

H-P : Et en quoi le programme du stage se différentie-t-il des séances classiques ?

V.G. : Côté programme, on essaie d'alterner séances de handball et autres activités. On est ensemble toute la journée mais les gamins ne vont pas faire du hand 6 heures par jour, il faut aussi ménager des "temps calmes", proposer des jeux, etc.
Cette année, nous sommes allés voir Créteil/Massy de Proligue le vendredi soir et la dernière journée du stage, a été consacrée à un mini-tournoi U11 de hand à 4 remporté par Montreuil, tournoi qui a également servi de support à une formation et un suivi de 3 jeunes J.A. du club.

 
H-P. : et pour l'avenir de ces stages, y a-t-il déjà des projets en cours ?

Le dernier stage vient de se terminer donc il va peut-être falloir prendre un peu de recul mais sur les 2 années, chaque session a accueilli entre 15 et 20 joueurs, je pense que c'est plutôt positif. Pour les projets, je dirais que pouvoir proposer des activités "extérieures" au gymnase ou y associer d'autres structures, clubs ou sports serait sans doute très positif... Mais le stage étant totalement gratuit pour les enfants, c'est aussi une question de budget...

Et côté "Parents" ?

2ème Tournoi des Aiglons
2ème Tournoi des Aiglons
H-P : Virginie, côté "parents" maintenant... vos 2 fils, (Louis les 2 années et Tom cette semaine), ont participé aux stages U11 proposés par le SOR Handball, quel est votre ressenti et celui des enfants, sur ces quelques jours ?
 
Virginie : Franchement, ils sont enchantés. Ils aiment retrouver les copains du hand pendant les vacances et en dehors des entrainements classiques. Le contenu est ludique et attractif puisque ça allie le hand, des jeux et d'autres sports... Ils apprécient beaucoup la diversité des activités proposées et l'interactivité avec les copains et les entraîneurs.

H-P : C'est donc plutôt positif... Et au niveau durée ou périodicité, c'est aussi la bonne formule ?

Virginie : Tout à fait, disons que la durée est plutôt bonne, même si la formule de l'an dernier (en 1/2 journées) était sympa aussi. L'idéal serait juste d'en avoir plus régulièrement, c'est à dire à chaque vacances scolaires. Le fait de proposer les stages sur une durée resserrée, je trouve que cela fait un bon compromis entre les différents "temps" des vacances scolaires : le repos, la détente, le travail scolaire... ça les sort un peu de la maison et de l'environnement familial tout en leur faisant découvrir d'autres activités. Ca leur permet aussi d'apprendre certaines règles de "vie en collectivité" à travers le sport, que ce soit avec les copains, le staff... Donc ce n'est que du positif !

Les U11 du SOR Handball avec les joueurs de l'US Créteil
Les U11 du SOR Handball avec les joueurs de l'US Créteil
Merci à tous les intervenants rencontrés lors de la réalisation de cet article. Toutes les photos prises pour Hand Planet sont disponibles en cliquant sur ce lien www.gib-hb.com  .

 Vous y retrouverez 4 "albums" avec les images de :
 
  • la Matinée du 26/04/2019 à Villepinte (Stage TFHB/VHBC)
  • le Foot-Bulle du 02/05/2019 à Villemomble (Stage VHB)
  • le Multi-Games & Handball Camp et 2ème Tounoi des Aiglons du 02 au 04/05/2019 à Rosny-sous-Bois
  • la rencontre US Créteil vs Massy EHB (ProLigue) du 03/05/2019

Patrick Gibert
Team Hand-Planet


Notez

Dans la même rubrique :
< >