Menu
handplanet handplanet



HBCM St Pol sur Mer | Philippe Veron, un président heureux

Rédigé le Vendredi 8 Juin 2018 à 23:33 | Lu 3085 fois


Après avoir remporté brillamment son championnat de pré nationale, les joueurs de Laurent Gruselle ont réalisé une nouvelle fois une saison exceptionnelle.

Président heureux, Philippe Véron dresse le bilan de la saison et fixe les objectifs pour 2018-2019.


Philippe, l'an dernier à la même période, nous faisions le bilan après la montée en N3. Un an plus tard, le HBCM monte en N2 comment expliquer une telle réussite ?

C’est la réussite d’un groupe et d’une famille. L’esprit d’équipe a été primordial, l’effet de surprise a joué à plein, car personne ne nous attendait ni ne nous connaissait. Nous sommes montés principalement grâce à une très grosse défense et à une excellente phase aller lié à une très bonne préparation. Les matchs de Coupe de France contre des clubs de Nationale 2 (Gravelines, Billy et Compiègne) nous ont aidés à élever notre niveau de jeu dès le début de saison.

L'équipe a pris un départ canon puis a eu quelques difficultés en cours de parcours as-tu douté à un moment donné pour la montée ?

OUI, j’ai douté, car autant nous sommes invincibles à la maison, autant nous sommes très fébriles à l’extérieur voir indigne de notre place de leader. Le doute a été présent jusqu’à cette avant-dernière journée ou nous avons découvert le résultat négatif de nos poursuivants juste avant le début de la rencontre.

Cette montée est synonyme de la réussite de tout un groupe, mais y a-t-il un ou plusieurs joueurs qui ressortent du lot ? Je pense Notamment Alan Mohamed qui finit second au classement des meilleurs buteurs. 

Certes, Alan finit second au classement des buteurs, mais il est encore très perfectible notamment dans son jeu collectif et il doit apprendre à travailler avec ses ailiers. Mais il est certain que c’est une pièce maîtresse de l’équipe au même titre que Kevin Frécinat en tant que défenseur ou notre paire de gardiens de but Maxime et Jérémie. La grande force du groupe est qu’aucun joueur ne se prend pour une star et cela est très important.

Jéremie Littière a permis à Maxime Marteel d'exploser littéralement. En quoi l'arrivée de Jérémie a-t-elle été prépondérante pour Maxime ?

Lorsque Jérémie est arrivé à St Pol, Laurent et moi lui avons demandé d’assurer la relève et de faire progresser, Maxime. Au fil du temps, le temps de jeu de Jérémie devait diminuer pendant que celui de Maxime devait augmenter. Pour en finir, sur les derniers matchs, y compris à l’extérieur, j’ai vu un Jérémie restait sur le banc pendant tout un match laissant son poulain garder la cage et j’ai été vraiment impressionné par les qualités humaines de Jérémie qui s’est fondu dans le groupe et qui se comporte vraiment en père de famille. C’est vraiment une belle personne.

Il y a eu de nombreux blessés... Mallouck et Desaegher en début de saison et Histre en fin de saison. Sur quels postes faudra-t-il recruter pour la N2 ?

Il est clair qu’il faudra recruter sur notre base arrière, voir au poste de pivot. Cette année, nous sommes montés grâce a la ténacité et la motivation de certains jeunes formés au club comme julien Dutriaux qui a bien palié à l’absence d'Antoine Desaegher, mais la saison prochaine, il nous faudra un banc beaucoup plus étoffé, des joueurs d’expériences qui jouent par moment à l’instant et pas uniquement un jeu stéréotypé. Il ne faut pas oublier non plus le départ pour raisons professionnelles de Benjamin Pille qui évoluait au poste de pivot.

Quels seront les objectifs en N2 ?

Les mêmes que l’an dernier. Assurer le maintien au plus vite. Ensuite, on avisera !!! Mais il ne faut pas brûler les étapes.

En cas de troisième montée successive, St Pol pourra t'il évoluer en N1 ?

Pour l’instant, savourons déjà la montée en Nationale 2. Et comme je viens de le dire, il ne faut pas brûler les étapes. Il n’y a pas que l’aspect sportif, mais aussi les finances et il faudra voir si notre municipalité est prête à nous suivre. Je ne tiens pas à revenir trente ans en arrière où le club est montée en N1B, a vécu au-dessus de ses moyens puis est redescendu de la N1 à l’excellence régionale. Ce serait une aberration.

Un mot sur le travail de Laurent Gruselle et de son assistant Christopher Legal ?

Laurent nous a apporté énormément de choses depuis son arrivée au HBCM. Son professionnalisme, son exigence sur le travail bien fait, il nous a fait progresser également dans la gestion du club. Et puis, il a gardé intacte cette envie d’aller toujours plus haut.
Concernant Christopher, il apprend beaucoup au contact de Laurent et il a également un rôle essentiel, car il s’occupe également de l’équipe réserve qui est censé être le réservoir de l’équipe fanion. L’an prochain, Christopher aura surtout la délicate mission de faire monter l’équipe B en pré nationale pour éviter d’avoir une trop grande différence de niveau entre les 2 équipes.

Le HBCM est un club familial avec de nombreux bénévoles. Est-ce que ce n'est pas ce côté famille qui permet au club de grandir ?

Cet esprit de club familial, nous l’avons depuis de très nombreuses années et nous n’avons pas changé notre façon d’être. Nous serons toujours ce club à l’esprit convivial, mais avec un grand plus : nous évoluerons en Nationale 2. Pour la petite histoire, le jour de la montée en Nationale 2, les joueurs de Saint-Sébastien sont repartis à 3 h 00 du matin après avoir fêté notre montée. Il est clair que l’esprit que nous avons, fait quelques envieux.

Un mot pour Maxence Langlet qui a réalisé un travail de très grande qualité avec le montage des vidéos ?

Exceptionnel. La qualité du travail pour un jeune de 17 ans est bluffante. Samedi dernier, je suis allé à l’AG de la ligue des Hauts de France et certains présidents de club sont venus me féliciter pour la qualité des reportages. J’espère que Maxence ira très loin dans l’audio-visuel et cela me fera énormément plaisir si un jour, on voit son nom sur les grandes chaînes de télévision. (le même plaisir que si un joueur formé à St Pol irait jouer dans un grand club).


Merci à Philippe Veron d'avoir pris le temps de répondre à nos question. Nous souhaitons une bonne préparation estivale au HBCM et leur souhaitons de vivre de belles émotions lors de la saison 2018-2019.

Chris Corion
Hand-Planet

Notez






Facebook