Menu
handplanet handplanet



Gabin Martinez | La relève de l'USDK

Rédigé le Vendredi 14 Décembre 2018 à 22:22 | Lu 960 fois


Lors de la rencontre face aux voisins St Polois, Gabin Martinez a éclaboussé de son talent toute la rencontre. Rencontre avec ce jeune espoir du Dunkerque Handball Grand Littoral.


©USDK
©USDK

Gabin, peux-tu te présenter aux lecteurs de Hand-Planet ?

Bonjour, je m’appelle Gabin Martinez, j’ai 18 ans et je suis étudiant en STAPS. J’ai commencé le handball à 12 ans à Nice (au Cavigal) puis j’ai intégré le pôle espoir du lycée Jean Bart et je viens de signer une convention de 3 ans dans le club de l’USDK qui évolue en Lidl Starligue. Pour ma part, je joue en équipe réserve qui évolue en Nationale 2. J’ai également eu la chance d’être sélectionné, à plusieurs reprises, en équipe de France U17 et U18.

Comment pourrais-tu décrire le joueur Gabin Martinez ? (qualité et défaut)

Alors je suis un joueur de grande taille (1m95), mais pas encore d’un gros gabarit.
Mes points forts sont les tirs de loin et les duels. Je me projette vite vers l’avant et j’ai une bonne anticipation en défense. Je pense être un bosseur.

Pour mes défauts, je ne suis pas un grand défenseur et je perds vite confiance après plusieurs échecs.

Actuellement, tu joues en Nationale 2 avec la réserve de Dunkerque et vous êtes sur le podium. Quels sont les objectifs pour la seconde partie de la saison ?

Après un dernier match compliqué à Savigny, on a perdu du terrain sur le 1er, mais on veut vite se reprendre et donc continuer à jouer le haut de tableau. Notre saison se passe plutôt bien jusqu’ici.

Le groupe est jeune, l’apport d’un Guillaume Joli et de son immense expérience n‘est-il pas un plus indéniable pour le groupe ?

C’est, bien sûr, quelque chose d’important, car sur le terrain comme à l’entraînement, il nous apporte beaucoup, c’est un élément majeur et c’est ce qu'il nous manquait. Il est comme un deuxième entraîneur qui est tout le temps à côté de moi et qui me donne beaucoup de conseils pour que j’évolue positivement et continue ma progression. Il nous apporte aussi beaucoup de sérénité, dès que ça devient un peu compliqué, il est là pour calmer le jeu, nous rassurer et nous apporter de la confiance. On peut se reposer sur lui, même si, à plus long terme, on devrait avoir ce même rôle. Et puis on s’entend super bien avec lui, l’ambiance dans notre groupe est motivante et enrichissante.

Dans un avenir plus ou moins proche, n‘y a-t-il pas la tentation de faire une pige en Lidl Starligue ?

Bien sûr que j’en ai envie, mais pour le moment, je manque encore de constance. Je me concentre sur ma progression et sur les points que je dois améliorer en N2 tout en me préparant pour ce rendez-vous ! Si l’occasion se présente, j’espère ne pas la rater et montrer que j’en suis capable.

Lorsque tu vois que Tom Pelayo a débuté en Lidl Starligue à 17 ans et n’est plus jamais sorti du groupe n‘as-tu pas envie de suivre un parcours identique à celui de Tom ?

C’est un objectif que l’on a tous ainsi que l’équipe de France ! Je travaille assidûment tous les jours pour atteindre ce même niveau même s'il y a encore un très long chemin à parcourir...

Un mot pour conclure ?

Merci de l’intérêt que vous m’avez porté et je continue à me battre pour poursuivre mes rêves !


Chris Corion 

Hand-Planet 


Notez

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Décembre 2018 - 20:44 Philippe Veron | Un président satisfait

Dimanche 9 Décembre 2018 - 22:17 HBCM St Pol | Jonathan Betin, monsieur efficacité.







Facebook