Menu
handplanet handplanet


handplanet

Focus... | SAVOUR'HAND... C'est Noël à la Maison du Handball !

Rédigé le Dimanche 29 Décembre 2019 à 16:10 | Lu 1343 fois


La première édition du stage organisé par l'association Savour'Hand se tient actuellement et jusqu'au 31 décembre, à la Maison du Handball de Créteil. Rencontres et témoignages avec Hand Planet...


Savour'Hand : Le stage

Un programme et une équipe d'encadrement de qualité. Un cadre unique, à la Maison du Handball de Créteil. Des rencontres et des moments exceptionnels, voilà ce qui attendaient les jeunes stagiaires du séjour proposé par l'association Savour'Hand et son président Alexis Cocheteux, pour cette première édition.

Rencontre avec Alexis Cocheteux (Président Association Savour'Hand)

H-P : Alexis, peux-tu nous faire un rapide exposé sur la façon dont s'est construit le stage qui se déroule actuellement ?
A.C. : La mise en place n'a pas été facile, il y a d'abord eu la constitution de l'association et l'obtention des autorisations nécessaires avec toute la partie administrative, puis les inscriptions, la constitution des groupes d'âges, de catégories, la répartition "filles/garçons", car même si l'orientation était plutôt féminine à la base, sur cette première édition on a aussi accepté les garçons. Enfin, toute la partie logistique, achat de matériel, choix de l'équipementier, achats des dotations, etc.
Une autre étape importante a été le choix et la planification des intervenants, la stratégie et les orientations à mettre en place. j'ai voulu que des sportifs de différentes disciplines, viennent  partager leurs expériences auprès des plus jeunes. Hugo Descat pour le hand est venu vendredi, aujourd'hui nous accueillons Aurel Manga médaillé de bronze aux derniers Mondiaux et championnats d'Europe d'athlétisme en salle sur 60 mètres haies et Grâce Zaadi est également marraine de cette édition.
Et pour finir, mettre en place l 'équipe d'encadrement, réunir les entraîneurs, planifier les séances, les spécifiques "gardiens", "postes", etc.
Voilà un peu comment ça s'est construit, jusqu'au 27 décembre et l'accueil des stagiaires, tout cela ponctué par  la réunion de présentation avec les jeunes et leurs parents lors de leur arrivée.
Comment s'est constituée l'équipe ? Quels objectifs t'es-tu fixé, sur ce stage ? Quel retour fais-tu, à mi-parcours, sur celui-ci ?
Tout d'abord, ce qui est important c'est que tous les intervenants qui viennent, sont des gens qui m'ont accompagné dans la construction du projet. Ce sont des gens que j'ai côtoyé, certains que j'ai entraîné, ça simplifie pas mal les choses que ce soit sur l'accompagnement, sur la dynamique qu'on veut insufler ou encore sur les 3 principes "phares" de ce que l'on souhaite promouvoir, et qui sont "Plaisir, Partage et Passion". C'est un des points importants, l'autre qui est aussi plus qu'essentiel, c'est de pouvoir être ici, à la maison du Handball. L'objectif c'est de pouvoir donner aux jeunes la possibilité de venir pratiquer leur sport dans des conditions optimales et dans le meilleur lieu qui soit. L'idée c'était de proposer avant tout, un stage qui nous corresponde. On a fonctionné par pré-inscriptions, j'en ai eu 27. Je suis plutôt satisfait, j'avais dit que dès qu'on avait 15 inscriptions c'était une réussite et au final, on en a eu 20.
Après, je suis aussi un éternel insatisfait et je ne compte pas m'arrêter là. J'ai de l'ambition, je veux donner l'accès à ce type de stages à un maximum de jeunes et à l'avenir, je souhaiterais porter le nombre de participant(e)s à 30 pour les prochaines sessions, je ne veux pas aller au delà, pour rester dans la qualité sur les prestations proposées.
Sur la session actuelle, on est à peu près à mi-parcours. On est ici, en même temps que l'équipe de France masculine avec ses "Légendes"... Les jeunes ont pu rencontrer les joueurs, assister à une séance d'entraînement, que dire de plus... En fait et comme le disait le président de la Fédération, la maison du handball c'est la maison de tous les handballeurs, la maison pour tous, et quand nos jeunes croisent l'équipe de France dans les couloirs ou prennent le même ascenseur que ses joueurs, quand les stagiaires peuvent partager un peu de temps avec eux, c'est formidable...
Sinon, pourquoi Noël et comment s'organisent les journées ?
C'est vrai que  la "fenêtre" sur les vacances de Noël était limitée mais l'avantage était qu'il y a aussi très peu de stages proposés à cette période, sans compter que ça peut quand même faire un joli cadeau de Noël pour les jeunes... (sourires). Sur les créneaux et activités, le principe pour les stagiaires, c'est de fonctionner avec un emploi du temps de joueur pro, avec minimum 2 séances quotidiennes et une rencontre le soir.
Et pour l'avenir ?
L'avenir, ce sera 2 nouveaux stages, pour les vacances scolaires de printemps, avec une première session sur les vacances de la zone C donc plutôt à destination des jeunes francilien(ne)s et une autres qui sera proposée sur les zones A et B. En fait, il faut savoir que sur les 17 stagiaires de cette première édition, on en a 9 qui viennent de province : une jeune vient de Corse, deux autres viennent de Metz, d'autres de Bretagne, de Charente, etc. la Maison du Handball donne donc bien envie... Sinon dans un cadre un peu plus large, l'orientation sera vraiment à destination des publics féminins. Clairement, ma priorité est l'accompagnement et l'accès au sport et au handball en particulier, pour les jeunes filles. D'un autre côté, c'est vrai qu'il y a aussi de la demande côté masculin, donc on proposera sans doute plusieurs possibilités, mais la priorité sera le public féminin...

Pauline, jeune stagiaire Savour'Hand
Pauline, jeune stagiaire Savour'Hand

Réactions avec Pauline et Suliana, 2 jeunes stagiaires du groupe

Bonjour, tout d'abord, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Oui bien sûr, bonjour, je m'appelle Pauline, je viens de Corse, j'ai 14 ans et je joue au hand depuis 6 ans...

Et que penses-tu de ce début de stage ?
J'avais déjà fait d'autre stages, mais là ça change vraiment. Les autres, on était plus nombreux et puis ce n'était pas dans un cadre comme ça. Ça fait plaisir d'être dans une aussi grande structure. On est ici avec l'équipe de France, on les croise tous les jours, on a pu assister à un de leurs entraînements.
Chez nous en Corse, on n'a pas trop l'occasion d'aller voir de gros matchs, il n'y a que de la Nationale, là on va voir un match pro et rencontrer les joueuses... Le programme est top, et puis le stage permet de rencontrer des joueuses et joueurs du continent et d'autres régions, ça change, c'est vraiment bien. Vraiment, c'est super... 
Bonjour Suliana, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Oui bonjour, donc je m'appelle Suliana, je viens de Brest, je joue au BBH, j'ai 11 ans et c'est ma cinquième année de hand...
Et que penses-tu de ce début de stage, tu en avais déjà fait de ce genre ?
C'est mon deuxième stage, le premier ici. Ici c'est bien, en plus on a un peu l'impression qu'on est un peu comme des pros, on est à la maison du Hand, on fait plein de choses dans de belles installations et on va voir Brest jouer dimanche, donc c'est top !

  • Merci à Alexis et Savour'Hand pour l'accueil.
  • Crédit photos Savour'Hand
 
Propos recueillis le 28.12.2019 et retranscrits par Patrick Gibert pour Hand Planet

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Février 2020 - 23:31 U15F (IDF) | L'Entente Bondy/Bobigny en tournoi !

Vendredi 27 Décembre 2019 - 17:49 Macadam'Hand 2019-2020