Menu

EdF (M) | L'heure du rachat

Rédigé le Vendredi 3 Avril 2020 à 21:00 | Lu 1065 fois


Après la déroute au dernier Euro, l‘heure sera au changement avec l’arrivée d’Erik Mathé et la nomination de Guillaume Gille au poste de sélectionneur. Tour d’horizon du groupe France qui sera en charge de qualifier la sélection nationale lors du TQO.


© Axel Heimken / kolektiff
© Axel Heimken / kolektiff
L'heure est actuellement à l'union et il faut absolument rester unis en cette période difficile. La France vit une période particulièrement difficile du fait de ce qu’il se passe actuellement sur le territoire national avec cette crise sanitaire mondiale. Cette pause forcée, mais nécessaire, doit permettre à notre sélection nationale et à son nouvel encadrement de faire le point sur les raisons de l’échec lors de l’Euro 2020 afin de revenir plus forte. Attention à l'animal blessé !

Est-ce que ce n'est pas l'occasion d'apporter du sang neuf dans l'équipe et de faire le tour des forces en présence et les nouvelles têtes qui pourraient intégrer l'équipe nationale...

Les ailiers gauches | Michaël Guigou et Hugo Descat. 
La présence de Mika est toujours aussi importante. Son expérience et son génie sont toujours aussi indispensables à l’équipe de France. En revenant en France cette année, Hugo Descat a littéralement explosé sur la scène nationale et internationale. Son heure est arrivée et la relève de Guigou est là. 

Les ailiers droits | Luc Abalo et Valentin Porte. 
Tout comme Michaël Guigou, la présence de Luc est nécessaire. Par son génie, il est capable de mettre le feu dans des moments cruciaux. Attention d’utiliser Luc avec parcimonie. Valentin Porte est vraiment le joueur indispensable au groupe. Que ce soit au poste d’ailier ou d’arrière droit, Valentin est capable de sortir des prestations de haut vol. Après le départ des cadres comme Guigou, Abalo et Karabatic, Valentin deviendra le leader des bleus. N’est-ce pas le moment opportun pour lui confier le brassard ?

Les arrières gauches | Elohim Prandi et Romain Lagarde. 
Le bison nîmois a gagné directement sa place. L’équipe de France tient son arrière surpuissant capable de perforer les lignes et dynamiter les défenses à lui seul. Romain Lagarde est capable d’évoluer sur les deux postes et prend de plus en plus de place au sein du groupe.

Les arrières droits | Le duo Dika Mem et Nedim Remili. 
Ces deux-là en forme et en confiance sont capables de tout casser grâce à leur talent naturel.

Les demi-centres | Nikola Karabatic, Melvyn Richardson et Aymeric Minne. 
Niko est toujours là malgré ses 36 ans. Le sélectionneur doit pouvoir l’utiliser dans certains moments, car le meneur de jeu du PSG inspire toujours autant la crainte lorsqu‘il est sur le terrain. Melvyn Richardson est comme Elohim Prandi, ce sont deux joueurs très talentueux qui s ‘ils continuent à progresser seront parmi les deux ou trois meilleurs joueurs du monde d ‘ici très peu de temps.
Le petit dernier Aymeric Minne a pris une envergure supplémentaire depuis son arrivée à Nantes. Aymeric est capable de grandes choses, l'heure est venue de prouver qu‘il a sa place.

Les pivots : Ludovic Fabregas, Luka Karabatic et Nicolas Tournat. 
Concernant Ludovic, que ce soit en défense ou en attaque, il est monstrueux et il n’a que 23 ans. Il est à l’heure actuelle, le meilleur pivot au monde. Luka Karabatic est le pilier de la défense, il est capable de prendre le relais en attaque de Fabregas.
L’heure de Nicolas Tournat est arrivée aussi. Le pivot nantais a le niveau pour faire une carrière au niveau international. 

Les gardiens de but
Le poste le plus problématique. Prendre le relais du meilleur gardien de l’histoire n’est pas évident. Aujourd‘hui, pour mettre un maximum de concurrence à Vincent Gérard, trois noms se dégagent. Wesley Pardin, Yann Genty et il est temps de voir Rémi Desbonnet au niveau international. 

Et vous, quelle serait votre équipe type ?

Chris Corion

 

 

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Décembre 2019 - 09:59 EdF (M) | En route pour l'Euro

Mardi 8 Janvier 2019 - 12:15 EDF (M) | 17 Bleus direction Berlin !