Menu
handplanet handplanet



Dragan Mihailovic : « Tout le monde se prenait pour Zorro »

Rédigé le Samedi 11 Novembre 2017 à 18:32 | Lu 1125 fois



Dragan Mihailovic, entraîneur du Caen HB, était frustré après la défaite des Vikings face à Pontault-Combault (21-28) lors de la 8e journée de Proligue. | Ouest-France
Dragan Mihailovic, entraîneur du Caen HB, était frustré après la défaite des Vikings face à Pontault-Combault (21-28) lors de la 8e journée de Proligue. | Ouest-France
L’entraîneur du Caen HB, Dragan Mihailovic, a regretté l’attitude individualiste des siens après la défaite (21-28) à domicile face à Pontault-Combault.

Dragan Mihailovic avait de quoi être frustré : son Caen HB n’a pas montré son plus beau visage face à Pontault-Combault (21-28) et a laissé la hiérarchie se faire respecter vendredi soir au Palais des sports.

On a le sentiment que vous avez trop respecté cette équipe.

Je pense qu’on a joué avec le frein à main, on a manqué d’agressivité défensive, on a été maladroit. En deuxième mi-temps, tout le monde se prenait pour Zorro (rires) et voulait aller vite avec le ballon. Pontault était plus fort que nous, il n’y a qu’à les féliciter, ils ont plus d’expérience que nous et ne sont pas leader par hasard. Ce n’est pas passé ce soir, mais peut-être qu’au match retour on va gagner là-bas.

Y a-t-il du positif à retenir ce vendredi soir ?

Ce qu’il y a eu de positif, c’est qu’on n’a jamais rien lâché. Même menés de 6, 7 points les joueurs se disaient « on est chez nous », le public poussait. On est à notre place, ne commençons pas à distribuer les points à droite, à gauche !

Faites-vous preuve d’un complexe à domicile ?

Peut-être oui. On a envie de faire de belles choses, de montrer ce qu’on peut faire à notre public. On a fait nos deux plus belles performances à l’extérieur, on a joué tranquillement. Depuis on essaye de jouer à l’envers parfois. Peut-être que c’est le classement qui nous pose problème, qu’on se demande ce qu’on fait là. C’est une chose à régler entre nous. On se met certainement plus de pression à domicile.

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 10:39 Proligue : Pontault rallume le feu







Facebook