Menu
handplanet handplanet


handplanet

Chambéry s'offre le classico

Rédigé le Vendredi 21 Février 2020 à 01:02 | Lu 383 fois


Pour son retour au phare place à l'historique classico où Chambéry s'impose 27-24 à l'issue d'un match abouti durant 60 minutes.


Quelle meilleure façon d'entamer l'année 2020 au phare que ce classico pour se relancer dans ce championnat. Pour ces deux formations l'enjeu est crucial, le ton est rapidement donné et la bataille s'annonce rude et périlleuse. Les savoyards peuvent compter sur un phare survolté pour les pousser jusqu'à leurs retranchements et les guider dans ce combat. Une entame de match où tous les protagonistes de ce soir se jaugent, après une phase d'intimidation les bras se délient enfin (6-7 13 e). Toujours sous un faux rythme aucune des deux équipes ne semblent avoir les capacités de renverser l'autre. Montpellier est devant sans toutefois impressionner (8-6 15e). Dans un phare euphorique, les jaunes et noirs forment une muraille autour des buts de Yann Genty, le jeu se fluidifie à la faveur de belles percées de Romain Briffe et Queido Traoré qui recollent au score pour prendre l'avantage (11-9 26e). Toujours en quête de régularité et de confiance Chambéry ne parvient pas à creuser l'écart butant sur Marin Sego qui stoppe les ardeurs chambériennes. A la pause les équipes se séparent sur un score de parité 11-11.

Dès l'entame de deuxième mi-temps les savoyards reviennent avec de bonnes intentions. Les contacts se veulent plus musclés aussi, mais toujours soucieux de bien faire ils restent au coude à coude (15- 15 38e). Solides en défense, les locaux récupèrent des ballons et concluent en face par un Queido Traoré inspiré (19-17 45e) sous les clameurs d'un public révolté.
Le MHB connaît un trou d'air en attaque, hésitant sur les enclenchements, se laissant dépasser par la rage chambérienne (23-20 52e). Dans le doute la machine héraultaise ne lâche rien, sous l'impulsion de Valentin Porte, ne s'avouant pas vaincu (22-24 55e ). Sereins, impeccables ce soir, les jaunes et noirs continuent leur travail de sape en défense avec l'intraitable Gerdas Babarskas, Yann Genty décisif relance les siens, à l'instar de Queido Traoré, Romain Briffe puis Demis Gregoras qui font chavirer le phare (22-18 51e). Dans un  money time irrespirable, Montpellier tente de revenir (21-23 54e), mais, ce soir rien n'y fait Chambéry tient sa première victoire. Alejandro Costoya libère le phare et Fahrudin Melic redonne le sourire au peuple chambérien, au terme d'un match abouti 27 - 24 voir même le match de référence si attendu cette saison.

 

Statistiques : 
CHAMBERY 
Genty Yann 13/33, Meyer Julien 1/4, Traoré Queido 9/11, Briffe Romain 4/5, Grigoras Demis 2/6, Costoya Alejandro 5/9, Babarskas Gerdas 2/4,Tritta Alexandre 0/2, Paturel Pierre 3/3, Anquetil Arthur 6/6, Melic Fahrudin 1/2, Faustin Jean-Loup 1/3, Richert Benjamin  2/3, Paturel Pierre 1/1 

MONTPELLIER
Marin Sego 14/38 , Kevin Bonnefoi 0/2, Kyllian Villeminot 4/7, Jonas Truchanovicius 3/6 , Melvn Richardson 4/8, Yanis lenne 2/3,  Hugo Descat 5/8 , Valentin Porte 5/5, Diego Simonet 1 /3, Mathieu Grébille 0/1.

ITW Julien Meyer :

 
La différence a été de retrouver le phare, en plus le phare lors du classico, le phare complet bouillant et c'est peut-être ce qu'il nous a manqué sur ce début de première partie de saison. De retrouver de l'enthousiasme, un excès de confiance que l'on n'avait plus et puis je pense que l'on peut parler ce soir, de match de référence, qui nous pendait  au nez depuis le début d'année et que l'on n'avait toujours pas trouvé à faire, voilà, on l'a maintenant.  J'espère que cela va être le début d'une bonne série. On a été poussé par le public dans la construction du match, ce soir il n'y a pas eu de temps faible, on a fait un match plein pendant 60 minutes, on a répondu présent. Cela fait du bien de maîtriser un match et surtout de maîtriser Montpellier comme ça. On espère que tout va aller maintenant, il ne faut pas tomber dans l'excès de confiance et se louper la semaine prochaine à Tremblay. Il faut confirmer parce que c'est parti, tous les matchs maintenant sont à prendre les uns après les autres pour remonter au classement mais que cela fait du bien, les points font du bien ! (Sourires).
 

 
 


Par Dorine Fontaine
Pour Hand-Planet 

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Mars 2020 - 14:16 LSL | J18 | Ivry "à l'envie !"

Jeudi 5 Mars 2020 - 18:38 Nouvelle défaite dunkerquoise à domicile