Menu
handplanet handplanet



Chambéry conquérant face à Tremblay

Rédigé le Jeudi 13 Septembre 2018 à 07:57 | Lu 425 fois


Pour son deuxième déplacement, Chambéry s'impose sur les terres Tremblaysiennes 30 - 27, lançant ainsi idéalement sa saison 2018-2019.


Un début de match sur les chapeaux de roue, le ton est vite donné et ce soir, que le meilleur gagne ! Dès les premières secondes, le public est prévenu, le match sera tendu et accroché ...

Chambéry mène les débats par un redoutable Alexandre Tritta (6/10) sur tous les coups, il galvanise les siens (5 - 3; 7e). Bien imitė côté Tremblaysien par un Erwan Siakam des grands jours et avec à la baguette Luc Steins qui organise tout son petit monde (6 - 6, 9e). Au fil des minutes, les hommes d'Éric Mathé montent en régime, la défense se met en place, Yann Genty fait les arrêts  lançant son armée au front pour ainsi prendre l'avantage par Niko Mindégia (2/4) (10 - 8, 13e). Le Chambéry-Savoie Mont-Blanc handball joue bien, joue juste, les rotations se font tranquillement et chacun y met de sa patte. En grand capitaine Quentin Minel (2/4) creuse l'écart (14 - 11, 21e), Fahrudin Melic (9/9) et Queido Traoré (2/2) se régalent des caviars offerts par leur dernier rempart Genty, clôturant ainsi le premier acte sur deux prouesses techniques de la jeunesse dorée du CSMHB Traoré et Léger. A la pause le score est sans appel pour les chambériens (19 - 13), l'important étant alors de gérer cette avance. Malgré une belle riposte des locaux qui ne baissent pas les bras, restant toujours dans la course, par un Samuel Honrubia retrouvé et virevoltant.
 
Niko Mindégia (photo Laurent Fontaine)
Niko Mindégia (photo Laurent Fontaine)

En deuxième période les Savoyards maintiennent le cap gérant cet écart, repoussant tous les assauts des Franciliens  qui se cassent les dents sur le rideau de fer dressé d'une main de maître par Pierre Paturel et Gerdas Babarskas. Très agressifs, solidaires et mobiles, les jaune et noirs prennent du plaisir, grappillent des ballons avec Fahrudin Melic en figure de proue qui se délecte (22 - 26, 40e). Tremblay profite d'un petit relâchement de ses hôtes, ils reviennent dans la course poussés par leur public et sous l'impulsion de Pierre Marche (6/10) et d'Erwan Siakam (19 - 24, 46e).

L'espoir renaît dans le palais des sports, les esprits s'échauffent, la tension monte, la défense francilienne se durcit. Benjamin Braux opte pour une 1/5, stoppant les grandes courses de la base arrière chambérienne qui tombe dans le piège tendu, laissant le fougueux Samuel Honrubia (7/7) s'illustrer (24 - 27, 52e). On se bat corps et âme sur le parquet, les locaux tentent le tout pour le tout dans le money-time avec une défense individuelle sur tout le terrain. Harcelés, les Savoyards butent sur ce dispositif défensif, sans voix, frustrés, incapables de prendre les espaces qui s'ouvrent à eux (29 - 27, 57e). Toutefois Chambéry ne plie pas, tous ensemble, unis, solidaires, ils s'imposent avec le coeur 30 à 27, se hissant ainsi dans le peloton de tête dès le début de la saison. 

Gerdas Babarskas (photo Laurent Fontaine)
Gerdas Babarskas (photo Laurent Fontaine)

par Dorine Fontaine
pour Hand-Planet

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Septembre 2018 - 02:00 Tremblay... Sur le fil !

Vendredi 14 Septembre 2018 - 14:22 Lidl Starligue | Les affiches de la 3ème journée







Facebook