Menu
handplanet handplanet


handplanet

Chambéry à Bercy

Rédigé le Lundi 8 Avril 2019 à 13:16 | Lu 390 fois


Dans un phare à guichets fermés à la hauteur de l'événement, Chambéry autoritaire s'impose 33 - 29 face à Montpellier et se qualifie pour la finale de la Coupe de France à Bercy, le 25 mai.


photo Laurent Fontaine
photo Laurent Fontaine

On y est ! Ce soir, le phare a revêtu son habit de fête, toutes les travées s'illuminent de jaune pour affronter le MHB en demi-finale de Coupe de France. Dans toutes les têtes un seul objectif, 60 longues minutes pour monter à Bercy ! Et avec l'appui du public, dans le chaudron magique tout est possible.

Un début de période à l'avantage des locaux qui réalisent une entame de match parfaite, Alexandre Tritta prend le jeu à son compte (6 - 2, 7e). Une grosse prestation des Chambériens qui mystifie l'écurie montpelliéraine, Chambéry est partout, sur tous les ballons dressant un rideau de fer dont seul, Julien Meyer détient la clé (10 - 6, 15e). Les Savoyards, tous, à la hauteur du rendez-vous imposent le rythme, solidaires, patients et sereins, ils déroulent leur jeu sans aucune faille. Tandis que Julien Meyer enchaîne les parades, les Tritta-Costoya-Anquetil enfilent les buts sous les yeux des Héraultais transis (12 - 6, 18e), poussant même Patrice Canayer à poser son premier temps mort. La fougue locale est en marche mettant à mal la défense des champions d'Europe, groggy, ils ne peuvent contenir l'audace offensive chambérienne qui se régale (16 - 10, 25e). Même si le capitaine Valentin Porte montre la voix, les locaux impériaux atteignent sereinement la pause (18 - 11) après un énième arrêt de Julien Meyer.


photo Laurent Fontaine
photo Laurent Fontaine

Maintenant l'écart étant fait, la troupe d'Erick Mathé retrouve le terrain plus motivée que jamais voulant coûte que coûte finir le boulot. Et même si Montpellier revient des vestiaires avec de meilleures intentions bien décidé à en découdre inscrivant 2 buts dans les premières minutes (18 - 13, 32e). Chambéry reste insaisissable, opportunistes les coéquipiers de Quentin Minel ne comptent pas laisser filer cette finale ne perdant pas de vue leur objectif. Toujours à 200 %, ils maîtrisent leur sujet sans frémir (23 - 18, 40e). Sous la pression, le pivot montpelliérain Mohamed Mamdouh craque, une première exclusion puis une seconde pour contestation et pour finir un rouge qui fait bien les affaires des locaux, offrant ainsi 4 minutes de supériorité numérique, sous les yeux d'un public euphorique. Les jaune et noirs ne laissent pas passer l'occasion et enfoncent le clou (27 - 20, 47e). Même si le MHB n'abandonne jamais facilement, les arrêts de Nicolas Portner ne suffiront pas (28 - 24, 51e). Chambéry garde le cap, Yann Genty anéanti les derniers espoirs des visiteurs, Quentin Minel sort le grand jeu et tout le phare s'envole (33 - 29) vers sa finale à Bercy, le 25 mai.

Une 6e finale de Coupe de France de leur histoire, un trophée qui n'ont jamais gagné. Dunkerque sera la revanche de la finale de 2011, une terrible défaite à l'issue d'une séance penaltys, alors cette année, la défaite n'est pas envisageable et on attend une marée jaune à Bercy !


photo Laurent Fontaine
photo Laurent Fontaine
CHAMBÉRY
Yann Genty (4/15), Julien Meyer (8/26), Arthur Anquetil (6/8), Queido Traoré (1/1), Fahrudin Melic (6/6), Niko Mindegia (1/2), Quentin Minel (6/7), Gerdas Babarskas (0/1), Alejandro Costoya (7/10), Alexandre Tritta (5/8), Pierre Paturel (0/1), Johannes Marescot (1/2).


MONTPELLIER
Vincent Gérard (4/27), Nikola Portner (5/15), Kyllian Villeminot (2/2), Jonas Truchanovicius (2/2), Frédéric Pettersson (0/1), Melvn Richardson (1 /3), Vid Kavticnik (6/6), Baptiste Bonnefond (0/2), Valentin Porte (6/11), Benjamin Afgour (4/6), Mohamed Soussi (2/4), Mohamed Mamdouh (1 /1), Mickaël Guigou (1/1), Mathieu Grébille (4/6).


 

photo Laurent Fontaine
photo Laurent Fontaine
Par Dorine Fontaine
Pour Hand-Planet 

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Mars 2019 - 22:34 CDF (M) | En route pour les 1/2 !