Menu
handplanet handplanet


handplanet

CDF (M) | Paris : Fluctuat Nec Mergitur

Rédigé le Lundi 11 Février 2019 à 10:00 | Lu 391 fois


Dans un palais des sports "à guichets fermés", Paris a du batailler ferme, mais ne s'est pas laissé prendre au piège tendu par des Tremblaysiens qui ont, avec leurs armes et malgré leur élimination, montré un bien beau visage face au leader de Lidl StarLigue.


Tremblay répond présent !

Erwan SIAKAM © Gib Pictures pour Hand Planet
Erwan SIAKAM © Gib Pictures pour Hand Planet
Dans un début de rencontre où les deux équipes se rendent coup pour coup, Paris est le premier à prendre l'avantage. Tremblay a du mal en attaque mais fait commettre de nombreuses fautes à son adversaire, après 15 minutes de jeu, les Parisiens ont déjà du concéder 4 jets de 7 mètres, tous convertis par Vasko Sevaljevic.

Emmenés par un Luc Abalo des grands soirs, les Parisiens font le break à plusieurs reprises (7-9, à la 14' puis 9-11, à la 17') mais les Tremblaysiens font le dos rond et reviennent au score. Puis, après avoir infligé un rude 4 à 0 à leurs visiteurs, pour passer de 13-13 à la 22", à 17-13 à la 27', les joueurs de Benjamin Braux fléchissent en fin de période et atteignent la pause sur un écart alors réduit au strict minimum, et un score de 17 à 16.

Mikkel HANSEN © Gib Pictures pour Hand Planet
Mikkel HANSEN © Gib Pictures pour Hand Planet

Tremblay résiste...

A la reprise le scénario de la première période se reproduit. Après l'égalisation parisienne par Mikkel Hansen, les Tremblaysiens repassent devant à la marque, Sebetic (31' - 33') puis Chouiref (33') redonnent l'avantage aux leurs, mais c'est alors sans compter sur la réaction parisienne. En effet, à la 39ème minute et après des réalisations de M. Hansen, U. Gensheimer et N. Karabatic, Paris est revenu à hauteur.

Tremblay résiste encore, mais à la suite d'une exclusion temporaire de Sevaljevic, encaisse 5 buts sans en marquer, le score passe alors de 24-23 (40') à 25-29 (46') en quelques minutes.

Nikola KARABATIC © Gib Pictures pour Hand Planet
Nikola KARABATIC © Gib Pictures pour Hand Planet

Mais Paris était plus fort...

Après la sortie sur blessure d'un Luka Karabatic quelque peu sonné après un choc en défense côté parisien, Tremblay tente encore, mais ne parvient pas à revenir dans la partie.

Siakam (51') puis Honrubia (51', 52') entretiennent l'espoir et ramènent les leurs à deux longueurs (29-31 à la 52').

De leur côté, les Parisiens gèrent la partie, le banc Tremblaysien pose son dernier temps mort afin de tenter de revenir dans la rencontre, mais cela ne suffit pas. Le temps passe et malgré une ultime réalisation de Sassi Boultif, la team "YABA" doit se résoudre à s'incliner et à voir s'arrêter là, son parcours dans la compétition. La partie s'achève sur le score de 32 à 34 pour Paris.

Les buteurs :

Tremblay : Borges (3) Boulty (1) Boultif (1) Chouref (2) Honrubia (4) Marche (2) Portela (1) Sebetic (4) Sevaljevic (8 dont 6p.) Siakam Kadji (5) Steins (1)
Paris : Abalo (7) Ekdahl du Rietz (1) Gensheimer (6 dont 4p.) Toft-Hansen (3) Hansen (6 dont 3p.) L. Karabatic (1) N. Karabatic (2) Remili (6) Sagosen (2)

Patrice ANNONAY © Gib Pictures pour Hand Planet
Patrice ANNONAY © Gib Pictures pour Hand Planet

Les réactions tremblaysiennes au micro de Hand Planet :

Patrice Annonay : Je pense que ce soir, on est allé vers ce qu'on voulait, c'est-à-dire pousser Paris dans ses derniers retranchements, que ça ne soit pas facile pour eux ici. Après, c'est un match de coupe, t'es derrière, tu perds et la compétition est terminée... Je pense qu'on a montré une belle image, avec de la combativité, ça nous rassure pour la suite. Le "vrai" championnat, c'est mercredi prochain, contre Toulouse, on n'a pas galvaudé la Coupe de France, on est tombé contre Paris, je leur souhaite d'aller le plus loin possible et j'espère que nous garderons cet état d'esprit mercredi pour retourner au combat.

Pierre Marche : Malgré la défaite, on a fait un bon match de travail. On sait que quand on joue le PSG, on ne part pas favoris, on essaie d'abord de les accrocher un maximum, ça doit également  nous servir pour la suite, parce que pour nous, le plus important, ça reste le championnat où on a la réception de Toulouse dès mercredi. Dans ce but, je pense qu'on a très bien travaillé, maintenant, il va falloir récupérer, car on n'a pas trop l'habitude de jouer sur cette cadence, mais ça va le faire, là, on est dans le vrai, on s'est rendu compte ce soir que même contre les joueurs du PSG, on arrivait à faire front, je pense donc qu'on est prêt pour la 2ème partie du championnat.
 
Patrick Gibert
Team Hand Planet

Retrouvez également l'album photos de la rencontre sur http://www.gib-hb.com/2019/02/cdf-tremblay-vs-psg-10.02.2019.html

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 8 Avril 2019 - 13:16 Chambéry à Bercy