Menu
handplanet handplanet


handplanet

Alexandre Histre de retour dans l'effectif St Polois

Rédigé le Jeudi 14 Mars 2019 à 21:04 | Lu 651 fois


Éloigné des terrains depuis la fin de saison dernière, le meneur de jeu St Polois est revenu sur les parquets en février. Alexandre fait le point sur son retour et le parcours de son équipe.


Alexandre, en fin de saison dernière, tu te blesses très gravement au genou que s'est-il passé exactement ?

Sur une action banale, un simple duel avec un défenseur de l’Élite Val d’Oise, mon genou a complètement lâché. J’ai senti ma rotule partir et tout a craqué à l’intérieur. Verdict sans appel avec une rupture partielle du ligament antérieur du genou gauche, ça fait mal plus psychologiquement que physiquement, mais ce sont les aléas du sport, on ne peut pas tout maîtriser malheureusement... À partir de mi-avril, devoir regarder les copains se battre pour la montée alors qu’on a été acteur tout le long de la saison, c’est éprouvant moralement, mais on l’a fait et c‘est là le principal.

Comment s'est passée ta rééducation ?

Ma rééducation s’est passée on ne peut mieux. L’évolution a été rapide, sans douleur et je pense que le travail des équipes médicales y est pour beaucoup. J’ai été pris en charge 1 semaine après mon opération au sein de l’hôpital Maritime de Zuydcoote pendant 4 semaines au mois de juin/juillet puis de nombreuses séances de kiné intensives chez Pierre-François Lepine qui m’a accompagné jusqu’à mon retour sur les parquets mi-janvier. Je voudrais d’ailleurs encore une fois le remercier parce que je ne serai pas sur les terrains maintenant sans lui-même s'il avait du mal à supporter mon impatience croissante au fur et à mesure de ma progression...

Tu étais en pleine bourre en fin de saison dernière est ce que ce n'est pas trop dur de voir les copains en difficulté et de ne pas pouvoir les aider ?

Comme je l’ai dit précédemment, devoir regarder les copains, les soutenir malgré la blessure, c’était très compliqué même si l’objectif de la montée a été atteint en fin de saison. On était déjà limité sur la base arrière à ce moment de l’année et je pense que ma blessure a poussé le coach à devoir jouer avec un effectif encore plus restreint jusqu’à la fin de la saison. Malgré tout, c’était une énorme satisfaction et une joie collective de pouvoir fêter la montée à la maison encore une fois devant un public venu nombreux.

Quand es-tu revenu à la compétition ?

J’ai effectué mon retour sur les parquets mi-janvier avec l’équipe B et je suis en train de réintégrer le N2 petit à petit. Physiquement, c’est très compliqué parce que rester 6 mois sans sport de haut-niveau, ça laisse beaucoup de travail à effectuer en dehors de la salle pour revenir à un niveau acceptable à mes yeux. L’équipe tourne bien depuis janvier donc j’essaye de revenir progressivement tout en me fondant dans le collectif.

Maxence Magnin monte de plus en plus de puissance, toi, tu es plus un joueur qui s'appuie sur ses qualités physiques et qui joue dans les espaces... En quoi votre duo sera complémentaire ?

Max est un joueur qui a déjà connu les joutes de la N2 comme Zak et Jonathan qui sont arrivés cette année. Il a pris les clés de l’équipe depuis septembre et je pense qu’apporter une nouvelle vision de jeu ne nous fait pas de mal bien au contraire. Max est plus un joueur d’espace et de prise d’intervalle, ce qui facilitera notre entente sur le terrain, on parle tous le même handball dans l’équipe et avec les ajustements du coach, je pense qu’on peut faire de très bonnes choses.

Que penses-tu du début de saison de ton équipe ?

Le début de saison a été un peu compliqué. La différence de niveau est telle entre la N3 et la N2 qu’on a dû s’adapter et comprendre les exigences de ce championnat. On perdu des petits points par-ci par-là ce qui fait qu’on se retrouve un peu dans le ventre mou du tableau même si cette année, tout le monde peut battre tout le monde. L’équipe n’a pas ou peu d’expérience en N2, on essaye donc de s’appuyer sur Jérémie ou les nouveaux arrivants pour s’en sortir ensemble et progresser toutes les semaines.

Que vous manque-t-il pour décoller vraiment dans ce championnat ?

Je pense qu’une victoire référence ou une victoire comme Saint Valéry à la maison qui est un candidat direct au maintien il y a 2 semaines peut nous servir de déclencheur pour entamer une bonne série et s’éloigner un peu de la zone de relégation. Les équipes sont très homogènes, chaque match se joue sur des détails, on essaye de tout faire pour que ça penche en notre faveur et pouvoir jouer plus sereinement la fin de saison.

Que peut espérer St Pol d'ici la fin de saison ?

Tout d’abord, retrouver un peu plus de sérénité, pouvoir s’affirmer dans ce championnat de N2 et évidemment, se maintenir qui serait l'aboutissement d’une saison réussie, je pense. 
Ensuite, finir dans le haut du tableau paraîtrait logique si on prend les points à la maison tout en allant battre nos concurrents au maintien chez eux puisque le championnat de la 4ème à la 11ème place se tient en 3 points.
Enfin, on peut souhaiter que le club grandisse encore plus avec le travail fourni par les bénévoles, le comité directeur qui nous offre des conditions d’entraînement, de match et de déplacement pas loin d'être idéales.

Le HBCM est un club familial et convivial, mais limité financièrement... Que peut-il se fixer comme objectif d'ici quelques années ?

Le HBCM veut s’ancrer en N2 pour de nombreuses années, c’est le souhait de Philippe, du coach et de nous aussi les joueurs. On veut laisser une trace comme on peut dire puisque, monter 2 ans d’affilée et ramener la N2 à Saint Pol, ça commençait à faire très long pour les personnes au club. On est déjà fiers d'avoir réussi à remplir les objectifs donnés et si les jeunes du club peuvent venir prendre notre place plus tard, on sera ravis… Après, les objectifs ne sont pas fixes, si le club grandit correctement et sainement au niveau financier, rien ne nous empêche de jouer un jour la montée en N1.

Un mot pour finir ?

Merci à toi Chris et à Hand-Planet pour l’intérêt que vous portez au HBCM depuis de nombreuses années, cela nous permet de nous faire connaitre et contribue à faire évoluer le club. Au plaisir de voir encore plus de monde à la salle un jour de match.

Chris Corion 
Hand Planet

Notez