Menu
handplanet handplanet



​L’ESBF au bout du suspens

Rédigé le Dimanche 23 Septembre 2018 à 14:01 | Lu 407 fois


L’ESBF enchaîne les résultats positifs avec un nouveau succès à domicile, cette fois-ci face à Fleury-les-Aubrais (28 - 26).


Photo AH Roth
Photo AH Roth
Malgré l’ouverture du score de la championne du monde, Lacrabère (0 - 1, 32 secondes). L’ESBF ne lassait pas impressionné et Kouyaté répondait rapidement (1 - 1, 48 secondes). Les Bisontines reprenaient petitement la main grâce au duo Gonzalez-Ortega et Kolczynski (3 - 2, 3’39). Un match serré entre les deux équipes qui voyait un premier écart de trois longueurs en faveur des Franc-Comtoises (6 - 3, 8’15, puis 9 - 6, 13’31). Pas de quoi s’enflammer pour Besançon qui voyait Fleury-les-Aubrais ne rien lâcher (9 - 9, 16’19). Les deux équipes se rendaient coup pour coup sans vouloir céder du terrain (12 - 12, 25’29, puis 13 - 13, 28e). Peut-être à bout de souffle au terme des trente premières minutes, l’ESBF laissait la main à Fleury-les-Aubrais qui rentrait aux vestiaires avec deux petites unités d’avances (13-15 MT).

​Mental de gagnante.

Un second acte encore plus intense, Fleury-les-Aubrais perdait sur blessure de Paula, mais continuait malgré tout de maintenir l’écart en leur faveur (14 - 17, 34’55). Les Bisontines s’accrochaient et montraient un visage de guerrière pour revenir dans la partie et ainsi faire basculer le match dans leur sens. Une première égalisation arrivait enfin après un 3-0 orchestrait par Dupuis, Gonzalez-Ortega et Kolczynski (18 - 18, 40’10). Mais pas le temps de souffler, les visiteuses remettaient une légère accélération pour tenter d’éteindre tout espoir bisontin (18-20, 41’09). Un retard vite comblé par les locales (20 - 20, 44’30). Le combat pouvait donc reprendre de plus bel. Quelle équipe lâcherait en premier ? Pas l’ESBF, qui reprenait les commandes du match avec à son tour deux buts d’avances (22 - 20, 46’33). Une avance pas encore suffisante pour y croire. Temps qu’il reste du temps, rien n’est jamais fini dans la capitale de l’horlogerie. Fleury-les-Aubrais maintenait la pression en talonnant Besançon (23 - 22, 48’55). Lacrabère allait trouvait l’égalisation dans le money-time (25 - 25, 56’14). Poussait par son public, surchauffer, Besançon ne craquait pas et le trio Kouyaté, Dupuis et Bouquet mettait fin à tout suspens (28 - 25, 59’48). Le but de Lacrabère n’y changeait plus rien.

L’ESBF pouvait l’emporter et se positionner ainsi à la troisième place sur le podium de la LFH (28 - 26).

Anne-Hélène Roth,
Pour Hand Planet.
Photo AH Roth
Photo AH Roth

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Octobre 2018 - 12:33 Manon Houette prolonge à Metz jusqu’en 2021

Jeudi 13 Septembre 2018 - 09:58 LFH | A sens unique pour l’ESBF







Facebook