Menu
handplanet handplanet



Montpellier prend sa revanche contre Nantes

Rédigé le Vendredi 19 Mai 2017 à 09:28 | Lu 57 fois



Montpellier prend sa revanche contre Nantes
Le MHB s'est imposé avec maîtrise à Nantes (30-33), plus d'une semaine avant la finale de la Coupe de France à Paris. Ce dix-huitième succès en championnat lui permet de consolider sa troisième place au classement avec quatre points d'avance sur Saint-Raphaël et d'offrir à Paris son troisième sacre d'affilée.

Montpellier a remis le bleu de chauffe. L'objectif de la troisième place en tête, synonyme d'une assurance d'être en Ligue des champions l'année prochaine. Et il l'a prouvé, une nouvelle fois, que ce Montpellier-là a plus d'un tour dans son sac. Privé de Guigou, Kavticnik, Gérard et Faustin ainsi que de Simonet diminué, le MHB a montré tout son savoir-faire, sa dextérité dans les matches de haut niveau même si son adversaire, assuré de la deuxième place, avait sans doute la tête à la finale de la Coupe de France. En prenant les devants au tableau d'affichage (5-6, 12e), Montpellier montre d'emblée qu'il n'est pas venu en Loire-Atlantique pour rien. En infériorité suite à une sanction de Bonnefond pour deux minutes, la bande à Dolenec inscrit deu buts d'affilée et offre au MHB le premier écart de la partie (11-15, 25e). Seul hic, la gêne de Grébille sur un contact. "Mon épaule était trop raide, souffle le grand arrière gauche au micro de beIN Sports. Ces derniers jours, elle était même sensible. On n'a pas pris de risque sachant que Baptiste (Bonnefond) était en forme. Nantes est assuré de la deuxième place et nous, on se bat pour la troisème place et une qualificiation en Ligue des champions. En attaque, on a été plutôt bon, c'est en défense qu'il fallait hausser le niveau."

Bellahcene scintille
Sur le terrain, la fougue de Valentin Porte enlève tout sur son passage, Ludovic Fabregas est en mode tentacule derrière et Arnaud Bingo n'a pas envie de rigoler (8/8). Dans les cages, en l'absence du numéro 1 Vincent Gérard, Nikola Portner est logiquement aligné dans les cages dès l'entame. Mais celui qui crève l'écan, c'est le jeune Samir Bellahcene. En seconde période, il écoeure tour à tour les offensives nantaises jusqu'au penalty de l'international espagnol Gurbindo. Cinq arrêts au bout de douze minutes et ce, pendant le temps faible montpelliérain. Le gamin rayonne même si Nantes repasse en tête (21-20, 41e) après vingt minutes derrière au tableau d'affichage. Puis Théophile Caussé remonte les balles et les envoie dans les filets adverses. Le jeune Kyllian Villeminot ira même de so but (27-30) et Montpellier file vers la Ligue des champions (à condition que l'EHF valide le dossier). Montpellier tient sa revanche de l'aller (défaite au Palais des sports René-Bougnol, 25-26). Si on fait les comptes, reste une belle et cette finale de la Coupe de France, si cher à Montpellier.
Patrice Canayer (entraîneur du MHB) : "C'était un match particulier car c'était un 1/16e de finale de Ligue des champions pour nous et pour Nantes un match de gala. On est satisfait car il fallait le faire, ici. Il ne faut pas compter sur les autres en sport, mais bel et bien sur nous. On n'a pas offert le titre à Paris, cette année, on a perdu six matches d'un but alors qu'eux les ont gagnés., c'est ça la différence. Ce soir (jeudi soir), on n'avait pas la tête à la finale de la Coupe de France, on avait la tête à la Ligue des champions."

Valentin Porte (arrière droit du MHB : "Notre objectif, c'était la Ligue des champions. On a gagné la revanche, on va avoir droit à la belle la semaine prochaine. Paris peut nous payer la bouteille de champagne. On s'attend à une finale très compliquée. Montpellier a l'habitude d'en gagner et cette saison, c'est très important."

Rock Feliho (capitaine de Nantes) : "On a perdu contre un MHB meilleur que nous ce soir, ils ont été plus rigoureux. On a fait un beau match, aucune équipe n'a calculé. C'est sûr que la semaine prochaine, on va s'en souvenir. On voulait gagner car au classment, rien n'était fait. On est un peu triste pour le titre ce soir mais on regarde déjà vers le futur et notre revanche la semaine prochaine...".

Notez






Facebook