Menu
handplanet handplanet



La France battue par le Danemark en Golden League

Rédigé le Mardi 31 Octobre 2017 à 08:19 | Lu 103 fois



L'équipe de France de handball s'est incliné en Golden League face au Danemark, malgré un bon Nikola Karabatic. | Reuters
L'équipe de France de handball s'est incliné en Golden League face au Danemark, malgré un bon Nikola Karabatic. | Reuters
L’équipe de France de handball s’est inclinée face au Danemark (27-23) pour son 3e match de la Golden League. Les Français de Didier Dinart ont subi leur deuxième défaite de cette compétition après un revers essuyé face à la Norvège samedi (30-26). La deuxième étape de la Golden League aura lieu au mois de janvier en France. Les Bleus, champions du monde en titre, y prépareront l’Euro masculin en Croatie.

Les handballeurs français ont été dominés par les Danois, leurs vainqueurs en finale des Jeux de Rio, 27 à 23, dimanche à Herning dans le cadre de la Golden League. C’est la deuxième défaite en trois matchs dans cette compétition amicale pour les champions du monde, qui avaient déjà perdu samedi contre la Norvège (30-26). Ils doivent se contenter de leur large victoire initiale sur la Pologne (29-15). En comparaison, ils avaient perdu une seule de leurs 17 précédentes rencontres avant de se rendre en Scandinavie.

Le score ne reflète d’ailleurs pas entièrement l’ampleur de la domination danoise. Les Français ont été constamment en échec en attaque, sauf dans les toutes dernières minutes alors que le résultat était déjà acquis, et ont perdu beaucoup trop de ballons. À la mi-temps, l’écart était de cinq buts et jamais les Bleus n’ont pu espérer revenir dans la partie. Seul Nikola Karabatic (3 buts) et Kentin Mahé (4 buts) ont surnagé, mais la vedette du match a été le joueur danois du Paris SG Mikkel Hansen (9 buts) qui a fait admirer son coup de poignet.

La deuxième étape de la Golden League aura lieu au mois de janvier en France et servira de préparation à l’Euro en Croatie. La Golden League était la première compétition disputée sans Thierry Omeyer et Daniel Narcisse, les deux géants qui ont pris leur retraite internationale cette année. Les Bleus étaient aussi privés de plusieurs joueurs sur blessure, comme l’ailier Luc Abalo.

Le sélectionneur Didier Dinart avait annoncé qu’il voulait utiliser ce tournoi pour « faire des essais ». Il sait désormais le travail qui reste à accomplir.

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Octobre 2017 - 11:17 Les Bleus surclassent la Pologne en Golden League







Facebook