Menu
handplanet handplanet



Des news de ... Grégory Anquetil !

Rédigé le Mardi 1 Novembre 2016 à 12:22 | Lu 32169 fois





Deuxième volet de notre rubrique « Que sont-ils devenus ? » avec un autre gaucher, Grégory Anquetil. Celui capable des plus beaux coups de génie et dont lui seul avait le secret.
 

 
 
 


Grégory que fais-tu aujourd’hui ? Raconte nous ton parcours depuis ta retraite handballistique ?
 
L’année après ma fin de carrière, j’ai fait un an d’école de commerce afin d'intégrer l’équipe commerciale du Montpellier handball. Deux ans après j’ai démissionné pour travailler à Canal+ comme consultant. A la fin de ce contrat, je suis rentré à Montpellier pour lancer un hôtel à grosse connotation sportive, le Vichy Spa Hôtel. Nous recevons les équipes de sports (hand, foot, rugby) dans le cadre des déplacements et stages sur Montpellier.
Et depuis quelques mois je me suis lancé dans l’immobilier…et j'ai encore de bonnes idées derrière la tête pour la suite de ma vie !
 
 
Quelle est la journée type de Greg Anquetil ?
 
Levé maxi 6 heures (je n’arrive pas à dormir le matin !), je m’occupe de mes fils, après je vais soit à l’hôtel soit je travaille de la maison. Je m’occupe de mes investissements immobiliers l’après-midi.

 


Y a t'il encore une place pour le handball, dans ta vie actuelle ?
 
Je resterais toujours connecté avec le hand, je vais voir les matchs à Montpellier, des fois à Nîmes et je regarde les matchs télévisés. Le handball évolue de plus en plus vers un jeu rapide. Je pense qu’il faut modifier la règle de remise en jeu afin de repartir du gardien après un but,  et plus par le centre… ça rendra le hand encore plus passionnant.
 
 
Quel est ton meilleur souvenir ? 
 
La Ligue des Champions avec Montpellier : je suis arrivé en 2ème division pour finir avec la Coupe d’Europe… plus les années passent et plus je trouve que l’exploit était énorme.
 
 
As-tu un regret dans ta carrière ?
 
Les JO d’Atlanta restent mon plus mauvais souvenir, mais plus les années passent et plus je relativise sur le sujet.
 
 
Pourquoi ne jamais être parti à l’étranger ?
 
J’ai été tenté plusieurs fois de quitter Montpellier, pour Kiel, Ciudad Real, Celje et Magdebourg mais à chaque fois nous avons trouvé un accord avec les dirigeants de Montpellier.
 


Es-tu nostalgique du temps des Barjots ?
 
Oui parce qu’on s’est vraiment marré, et non, parce qu’aujourd’hui la vie a changé…nous sommes tous passés à autre chose, mais les souvenirs sont toujours là !!!
 
Je regrette que l’image des Barjots soit restée comme une bande de déconneurs. Nous avons énormément bossé avec Daniel Constantini pour arriver au titre de Champions du Monde.
 
 
As-tu une anecdote à nous raconter ?
 
Ce qui appartient aux Barjots restera chez les Barjots ! Ce qui est racontable a déjà été dit… pour le reste, le dossier est sous scellé dans un coffre fort chez Philippe Gardent !!!!!
 

Des news de ... Grégory Anquetil !

Quel est ton joueur préféré ? (D’antan et actuel)
 
Je partage mon choix entre plusieurs joueurs :
- Kang le Coréen reste pour moi le joueur le plus incroyable, il avait une facilité technique que je n’ai jamais revu ailleurs.
- Stéphane Stoecklin était le joueur le plus facile en attaque avec le plus beau bras de tout les temps…mais il ne voulait pas défendre, pourtant quand il voulait, il savait le faire !
- Celui pour qui j’ai le plus de respect c’est Jérôme Fernandez. Il est moins fort que Nikola Karabatic, moins rapide que Daniel Narcisse. Il avait des qualités intéressantes mais pas forcément plus qu’un autre. En arrivant à Montpellier il ne savait pas défendre, quelques années après il était le joueur le plus complet. Il a énormément bossé pour y arriver : c’est le meilleur exemple pour un jeune joueur.
- On peut rajouter Bertrand Gille, Luc Abalo, Niko Karabatic, Daniel narcisse, Mika Guigou…avec une mention spéciale pour Titi Omeyer : ce qu’il réalise est tout simplement unique, mieux que Lavrov, Basic, Peric et les gardiens suédois, il n’a pas d’équivalent.
 
 
Que penses-tu de la jeune génération française ?
 
Si elle veut exister, elle est condamnée à l’exploit : passer après la génération des Experts c’est un héritage tellement lourd qu’ils vont devoir cravacher comme jamais mais certains on le talent pour ca.
 
 
Et particulièrement montpelliéraine, où beaucoup de jeunes sont sortis de l'ombre, notamment, grâce à ton frère ? 
 
Mon frère a fait un boulot colossal à Montpellier. Pour l’instant il s’est mis en retrait du hand mais je pense qu’il y reviendra, il est le meilleur formateur de jeunes joueurs.
 
 
D'ailleurs qu’est-ce que ça te fait de voir ton neveu, Arthur, évoluer au plus haut niveau aujourd’hui ?
 
Je pense qu’Arthur  perd son temps à Montpellier. Il doit quitter le club pour aller voir ailleurs, il a besoin de temps de jeu qu’il n’aura pas à Montpellier… mais il a du talent, maintenant il a l'âge de jouer.
 


Tu étais sur place au Brésil, qu'as-tu pensé de ces JO ? Et de la performance de nos équipes de handball ?
 
Je ne parlerais pas de l’organisation des JO, tout a été dit.
 
L’équipe de France masculine a raté sa finale, on a laissé Mikkel Hansen faire son show en première mi-temps sans vraiment tenter une option sur lui.
Presque tous les joueurs français ont été moyens sur cette finale. Pour gagner le match il aurait fallu qu’un ou deux joueurs sortent du lot à l’image d’Hansen et Olsen qui ont été au dessus sur cette finale.
J’aurais quand même aimé voir si Olivier Nyokas  ne pouvait pas nous sortir de notre panade. On sait que ce genre de joueur peut changer le destin d’un match en quelques minutes…mais c’est tellement facile de le dire après.
 
Concernant les filles, une fois de plus, elles ont montré un visage magnifique du hand français. J’avais dit au début qu’elles iraient en demie. C’est une des plus belles médailles du handball français, on ne peut être qu’admiratif.
 
 
Un mot sur la passation de Claude Onesta au duo Didier Dinart / Guillaume Gille ?
 
 
Claude a fait le bon choix. Il a été l’homme de la situation pendant de longues années, je pense qu’il était le seul capable de gérer son équipe de superstars comme il l’a fait. Maintenant il laisse la place à ceux qui, pour lui, ont le plus de qualités pour prendre le poste.
Pour moi le choix de Didier et Guillaume est un excellent choix, qui d’autre en France pouvait prétendre reprendre la France ? Patrice Canayer et Thierry Anti on déjà une longue carrière derrière eux, Patrick Cazal continu sa formation avec Dunkerque… Je pense que l’association des deux peut être une réelle solution pour l’avenir.
 
 
Quel est ton favori pour le championnat de France 2016 ?
 
Paris gagnera le championnat facilement.
 
 
Où te vois-tu dans 10 ans ?
 
Je ne sais pas où mais pas en France ! Une fois que mes fils seront grands j’irai voir si la vie n’est pas plus belle ailleurs.
 
 
Un petit mot pour les lecteurs de HandPlanet ?
 
Soyez présents au mondial en Janvier, je pense qu’il va y avoir du sport ! 
 
 
Qui aimerais-tu voir te succéder dans cette rubrique (homme ou femme)?
 
Véronique Pecqueux-Rolland, la performance de nos Françaises à Rio mérite vraiment qu’on se penche encore un peu plus sur le handball féminin.



Merci à Grégory Anquetil pour sa disponibilité et sa gentillesse.


Fred M. et Laety K.


Pour relire ou découvrir l'interview de : Stéphane Stoecklin

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Septembre 2016 - 13:04 Des news de ... Stéphane Stoecklin !







Facebook