Menu
handplanet handplanet



Cherbourg retombe dans ses travers

Rédigé le Samedi 11 Novembre 2017 à 17:36 | Lu 331 fois



Les Cherbourgeois de Leonardo Vial Tercariol se sont inclinés. | Jacques Blondel
Les Cherbourgeois de Leonardo Vial Tercariol se sont inclinés. | Jacques Blondel
Alors qu’ils avaient pris le match par le bon bout, les Cherbourgeois ont été trop fébriles défensivement pour espérer s’imposer. Ils se sont logiquement inclinés 30-34 contre Sélestat, à Chantereyne.

« Enchaîner », c’était le mot d’ordre, celui de l’entraîneur des Mauves, Chérif Hamani. Après sa victoire surprise à Pontault-Combault (2e sur 14) il y a une semaine, la JS Cherbourg (10e) recevait Sélestat (6e) en espérant enchaîner une deuxième victoire consécutive en Proligue. Ce qu’elle est parvenue à faire à seulement une reprise cette saison : contre Dijon lors de la 2e journée (25-23) puis à Caen (26-27) pour le derby.

Encore une fois, les Manchois n’ont pas réussi à confirmer et se sont logiquement inclinés (30-34).

Pourtant, ce sont bien les Cherbourgeois qui avaient effectué la meilleure entame. Solide défensivement, Cherbourg menait déjà de deux buts (2-0) au bout de quatre minutes. Sauf que les Alsaciens resserraient leur défense et se montraient plus précis offensivement. À la 8e minute, ils étaient déjà revenus à la hauteur des locaux grâce à un but de Seri (3-3). Ensuite, les deux équipes enchaînaient les buts mais aucune n’arrivait à creuser l’écart. Pour la première fois de la partie, Sélestat était à +2 (8-10, 21’).

C’est alors que son gardien, Ravensbergen, se décidait à enchaîner les parades. Il écœurait Manebard, le capitaine manchois, puis Khermouche. Tandis que Kieffer, le 2e portier sélestadien, stoppait plusieurs jets de 7 mètres. Devant, Sélestat était de plus en plus en réussite (10-14, 29’). Plaza Lara stoppait l’hémorragie avec un jet de 7 mètres, juste avant la mi-temps (11-14, 30’).

Au retour des vestiaires, les Cherbourgeois retrouvaient leur efficacité offensive des premières minutes. Ils revenaient à deux unités grâce à Plaza Lara au bout de trois minutes (14-16). Sauf que la défense des Mauves laissait toujours autant d’espaces. Anquetil enchaînait les réalisations et permettait aux siens de prendre six buts d’avance (16-22, 40’). En attaque, la JSC manquait de plus en plus d’occasions et voyait Sélestat prendre le large (21-28, 50’).

Dans les cinq dernières minutes, Khermouche puis Cardinal permettaient aux Mauves de revenir à moins quatre (26-30, 56’). Mais il était déjà trop tard pour la JSC qui finissait par s’incliner 30-34.

Cherbourg - Sélestat : 30-34 (11-14).

Arbitres : M. Buy et Duclos.

CHERBOURG. Les gardiens : Vial Tercariol 6/28 (50’), Jacoby 5/15 (10’). Les marqueurs : Guillard 2/7, Redei 0/5, Manebard 3/6, Cardinal 5/7, Alexandre 1/1, Rechal 0/3, Khermouche 6/8, Plaza Lara 13/15. Entraîneur : Chérif Hamani.

SÉLESTAT. Les gardiens : Ravensbergen 12/36 (55’), Kieffer 2/5 (5’). Les marqueurs : Nyembo 2/3, Valentin 1/2, Cauwenberghs 5/7, Pereira 1/2, Gutfreund 3/5, Schneider 0/1, Eudaric 5/5, Anquetil 9/11, De Beule 3/5, Seri 4/8. Entraîneur : Christophe Viennet.


www.ouest-france.fr

Notez

Dans la même rubrique :
< >






Facebook