Menu
handplanet handplanet



A la rencontre de KAMEL JGOUTA – Entraineur N2 Entente Noisy/Gagny

Rédigé le Mardi 6 Septembre 2016 à 11:38 | Lu 2190 fois



Hand Planet vous propose aujourd’hui de partir à la découverte d’un homme et de son collectif ayant accédé à la Nationale 2 féminine. Entraineur au sein de l’entente Noisy-le-Grand/Gagny, nous allons échanger avec le patron de cette équipe réserve.
 
Hand Planet : Bonjour Kamel. Peux-tu te présenter à nos lecteurs ?
Kamel Jgouta : J’ai 29 ans, cela fait 15 ans que je suis dans le handball et 12 ans en tant qu’entraineur. J’ai débuté à Montfermeil, un peu par hasard, mais surtout grâce à un évènement qui a lieu tous les ans pour les jeunes du quartier des Bosquets. C’est une initiation au hand et un petit tournoi géré par les entraineurs du club. Cet évènement m’a permis de découvrir ce sport.
A 16 ans, j’ai commencé à être intéressé par l’entrainement, l’encadrement des jeunes, leur faire découvrir la discipline. J’ai donc fait mes débuts à l’école de hand tous les dimanche matin.
J’ai continué à évoluer et à apprendre surtout au travers des autres et des échanges avec les différentes personnes que j’ai pu rencontrer, mais aussi au sein de formations que j’ai pu faire.
Maintenant, cela fait 10 ans que je suis dans le handball féminin. Je suis passé par les clubs de Vaires et Serris en plus de Gagny et Montfermeil. Je suis également entraineur de la ligue Ile de France Est depuis la saison dernière (champion de France) et j’ai entrainé il y a quelques années la sélection Seine et Marne.


HP : Merci pour cette introduction. Tout d’abord, je souhaiterai revenir sur cette accession à la N2. Quels souvenirs gardes-tu de l’année 2015/2016 et du dernier match pour la montée ?
KJ : J’ai le souvenir d’un groupe qui n’a rien lâché jusqu’au dernier match de championnat et qui y a cru jusqu’au bout. Tous les efforts ont été récompensés. Concernant le match de barrage, je me souviens de cette ambiance qui régnait dans le train et une fois à l’hôtel, en voyant ça, je savais que ça se passerait bien pour nous pendant le match.

HP : Le groupe a-t-il connu beaucoup de changement durant l’intersaison ?
KJ : Non pas énormément de changement. On compte deux départs seulement. Une gardienne de but qui a fait le choix d’arrêter et une arrière qui a eu son affectation scolaire dans une université de Marseille.

HP : Le recrutement est-il satisfaisant ou tu as quelques postes moins complets que d’autres ?
KJ : Plutôt satisfaisant. J’ai récupéré une arrière gauche et une gauchère qui est susceptible de doubler sur l’aile et arrière. J’aurai aimé pouvoir recruter une gardienne de but, mais malheureusement il n’y a pas beaucoup de possibilité sur le marché. Je n’ai donc qu’une gardienne pour cette saison (on croise les doigts pour qu’elle évite la blessure).

HP : Comment s’organise la phase de reprise pour le collectif N2 ?
KJ : Nous avons repris le 17 août dernier avec peu de joueuses (5) et 3 de plus qui avaient repris le 3 août avec le groupe D2. On a commencé par quelques séances de remise en forme et assez rapidement place au terrain afin d’être performant cette saison.

HP : Quels ont été les résultats des différents matchs de préparation ?
KJ : Nous avons fait un match assez satisfaisant contre une équipe de niveau régional et on a attaqué la phase des matchs face aux équipes de niveau national : VILLEMOMBLE (N2), ISSY PARIS (N1), AULNAY (N3) et ST MAUR (N2). Les résultats sont mitigés, pas mal d’absentes sur la majorité des matchs, mais dans l’ensemble de bonnes prestations. C’est assez prometteur pour les joueuses présentes.

HP : Cela te satisfait-il ou penses-tu ne pas encore être à 100% ?
KJ : Non je ne suis pas satisfait, mais je relativise. Nous ne sommes pas encore prêts, il nous reste encore quelques jours pour peaufiner les derniers petits détails pour le premier match contre le PSG.

HP : Justement, le championnat débute cette semaine (le 10/09 à 18h15) avec la réception du PSG Handball. Connais-tu bien le collectif parisien ?
KJ : Je ne sais pas du tout ce qu’il vaut cette saison. J’ai pour habitude de ne pas me focaliser sur l’adversaire, je connais les forces et les faiblesses de mon groupe et pendant le match on s’adapte...

HP : Quel sera l’objectif de l’équipe durant cette saison 2016/2017 ?
KJ : L’objectif est simple : le maintien ! C’est un groupe jeune qui a besoin d’expérience et de maturité pour continuer sa progression. L’objectif de cette entente, c’est d’avoir des jeunes filles qui jouent à un niveau de jeu intermédiaire, de leur permettre de prendre de l’expérience et d’évoluer dans les meilleures conditions.

HP : En tant que coach de la réserve, quelles sont tes relations avec l’équipe D2 et les coachs (Safwann Khoudar & Mezuela Servier) ?
KJ : Excellente, nous avons beaucoup d’échanges sur le groupe « réserve ». Avec également René Paul DESSERTENNE, nous avons pour objectif d’intégrer les plus jeunes au collectif D2 dans un futur proche. Ils interviennent donc assez régulièrement sur le groupe N2. Pour le moment, 3 filles s’entrainent avec la D2 et ont fait partie du groupe pour la première journée à Rennes (samedi 3 septembre).  
L’objectif à court terme et que j’intervienne sur le groupe D2 avec Mezuela et Safwann sur quelques séquences, des spécifiques, etc.


HP : Pour parler un peu de toi, quel est le style de jeu que tu aimes pratiquer ?
KJ : J’aime le beau jeu, quand le rythme du match est élevé pendant 1h, qu’il y a de l’impact et de bonnes défenses.

HP : Quelles sont les valeurs que tu aimes défendre au travers du hand ?
KJ : Les valeurs que je défends sont le respect, l’engagement et la solidarité.

HP : Trouves-tu le temps pour jouer également de ton côté ?
KJ : Pour le moment pas trop. J’ai gardé une licence de joueur (en pré national à Montfermeil) au cas où je trouve un peu de temps, mais je pense que ça va être compliqué …

HP : Que peut-on te souhaiter pour cette saison 2016/2017 ?
KJ : Une aussi belle saison que celle de l’an dernier, garder mon titre avec la ligue,  gagner plein de matchs avec la N2 et surtout de continuer à prendre du plaisir dans le handball.
 
Merci à Kamel pour son temps et la passion qu’il met dans la transmission du handball. Nous lui souhaitons une très belle saison en N2.

Damien Polonais pour Hand Planet
 

Notez

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Août 2017 - 14:00 N2M | Le HBC Gien Loiret peaufine sa préparation

Samedi 19 Août 2017 - 15:25 C'est la reprise du côté de Rouen







Facebook